Musée Lalique de Wingen-sur-Moder

Publié le par Doria

Je vous emmène aujourd'hui visiter le Musée Lalique de Wingen-sur-Morder.
Les collections présentées dans ce musée sont prestigieuses et sont mises en valeur à travers le monde, en particulier au musée Gulbenkian de Lisbonne, au musée des Arts Décoratifs de Paris ou au musée Lalique d'Hakone au Japon qui rassemblent principalement des bijous de René Lalique.
Le Musée Lalique de Wingen-sur-Morder a pris le parti de mettre en valeur l'ensemble de la création de l'artiste, en mettant principalement l'accent sur ce qu'est la production Lalique : le verre et le cristal.
Musée Lalique de Wingen-sur-Moder

Lorsque je suis entrée dans ce lieu pour prendre mes billets, ce Lustre monumental a attiré tout de suite mon intention. Il fait 3 mètres de haut et pèse 1,7 tonne et a été créée par Marc Lalique, fils de René Lalique en 1951 à l'occasion de l'exposition l'Art du Verre pour illuminier la nef du musée des Arts décoratifs de Paris. Dépositaire de ce lustre pendant près de 60 ans et n'ayant pas trouvé de lieu idéal pour sa valorisation lors de son réaménagement, le musée a proposé de transférer cette œuvre exceptionnelle au musée Lalique. La Maison Lalique a accepté quant à elle de restaurer ce géant de cristal composé d'une structure en métal et de 337 pièces en cristal. Parmi elles, 60 ont été restaurées et 59 reproduites à l'identique dans les ateliers Lalique à Wingen-sur-Moder. Pour l'occasion, des moules ont du être fabriqués et les pièces sont passées entre des dizaines de mains expertes.

Musée Lalique de Wingen-sur-Moder
Les œuvres présentées sont les témoins du génie créatif de René Lalique. Bijoutier à ses débuts, il a apporté un véritable renouveau à la joaillerie, tant au niveau des sources d'inspiration que des matériaux utilisés. Il n'hésitait ainsi pas à employer des matériaux jugés moins nobles tels que la corne, l'ivoire ou l'émail. C'est d'ailleurs le travail de recherche sur cette dernière matière qui a mené Lalique à s'intéresser au verre, dont la composition est proche.
Musée Lalique de Wingen-sur-Moder
Musée Lalique de Wingen-sur-Moder
Musée Lalique de Wingen-sur-Moder
Musée Lalique de Wingen-sur-Moder
Musée Lalique de Wingen-sur-Moder
Musée Lalique de Wingen-sur-Moder
Musée Lalique de Wingen-sur-Moder
Musée Lalique de Wingen-sur-Moder
Les flacons de parfum, créés à la suite de la rencontre de René Lalique avec François Coty, marquent le passage définitif du créateur de bijoux au verre. Nous pouvons ainsi admirer au sein du musée plus de 230 flacons de parfum prêtés par Silvio Denz, grand collectionneur, Président directeur général et propriétaire de la Société Lalique.
Musée Lalique de Wingen-sur-Moder
Musée Lalique de Wingen-sur-Moder
Musée Lalique de Wingen-sur-Moder
Musée Lalique de Wingen-sur-Moder
Musée Lalique de Wingen-sur-Moder
Musée Lalique de Wingen-sur-Moder
Musée Lalique de Wingen-sur-Moder
Musée Lalique de Wingen-sur-Moder
Musée Lalique de Wingen-sur-Moder
La fontaine, "Les sources de France", que René Lalique imaginé pour l’Exposition est qualifiée de merveilleuse par la romancière Colette.
Haute de 15 mètres et ornée de 128 cariatides en verre, elle confère à l’Esplanade des Invalides un aspect féérique lorsqu’elle est illuminée.
Symbolisant les sources, les ruisseaux et les fleuves du doux pays de France, cette fontaine était composée d’un élément de 15 mètres de haut, formé de 17 étages octogonaux, supportant 128 cariatides. On dénombrait 16 modèles différents. Mesurant entre 47 et 70cm, elles portaient pour la plupart des noms de nymphes et présentaient des attributs spécifiques : poissons, coquillages, fleurs de nénuphar, roseaux…
Chaque pan coupé de cet obélisque était constitué par un bas-relief en verre moulé-pressé à décor rainuré figurant l’écoulement des eaux. La base en ciment était ornée de plaques de verre symbolisant des poissons. Un éclairage électrique, disposé à l’intérieur, lui donnait le soir un aspect féérique.
Musée Lalique de Wingen-sur-Moder
Musée Lalique de Wingen-sur-Moder
En 1937, dans le cadre de l'Exposition Internationale des Arts et Techniques, René Lalique crée pour l'entrée du Pavillon de la Céramique et de la Verrerie une fontaine à motifs de poissons jaillissant de dalles perlées.
En 1991, cette magnifique création, appartenant depuis au Musée des Arts Décoratifs de Paris, fut présentée au public dans le cadre de l'Exposition qui rendait hommage à l'oeuvre de René Lalique.
Musée Lalique de Wingen-sur-Moder
Musée Lalique de Wingen-sur-Moder
Après cette entrée en matière avec les flacons de parfum, René Lalique diversifie sa production. Les arts de la table, les objets décoratifs, les lustres, les vases s'ajoutent à son catalogue.
Musée Lalique de Wingen-sur-Moder
Musée Lalique de Wingen-sur-Moder
Musée Lalique de Wingen-sur-Moder
Musée Lalique de Wingen-sur-Moder
Musée Lalique de Wingen-sur-Moder
Les jardins  font partie de la visite. Ils renforcent l’aspect convivial du site et permettent, par le choix des essences, de relier les créations à la nature tant observée par René Lalique.
Malheureusement, j'ai fais qu'une seule photo des jardins proposés.
Musée Lalique de Wingen-sur-Moder
MUSÉE LALIQUE
Rue du Hochberg
67290 Wingen-sur-Moder
Tél. 03 88 89 08 14
ou 03 88 89 96 89 (accueil du musée)

Commenter cet article

Christel 22/11/2015 15:08

Fabuleux !! Nous l'avons visité l'été dernier étant en vacances dans la région. En effet, je suis originaire de cette partie de l'Alsace et j'y reviens en vacances une année sur deux, c'est vital. Très belle région, très boisée.

tiuscha 17/11/2015 20:08

Magnifique, merci Doria, je partage sur facebook :)

domi 17/11/2015 14:43

Je me suis bien a-musée avec ce reportage somptueux qui est un vrai petit bijou...

Isa Marie 11/11/2015 21:14

Que c'est beau !
Quelles pièces magnifiques !
Merci pour le partage chère Doria !

lelivredesrecettesdechantal 11/11/2015 19:16

Encore un magnifique reportage ! Et de jolies photos. Bises

SCHMITT 11/11/2015 18:10

C'est magnifique. Un grand merci pour cette visite. Moi qui connais Strasbourg, je ne connais pas ce musée. Comme vous avez de la famille en Alsace, j'ai une demande un peu spéciale, voilà je cherche la recette du vrai berawecka, en avez vous eu à me proposer ? Merci par avance.

Doria 12/11/2015 10:34

Merci beaucoup pour votre commentaire.
J'ai effectivement une recette du berawecka mais je ne sais pas si c'est la vrai recette. Voici le lien : http://lacuisinededoria.over-blog.com/article-barawecka-gateaux-aux-fruits-seches-89427712.html
Cordialement, Doria

sophie 11/11/2015 16:15

c'est somptueux ! merci pour la visite
bon mercredi
bises
sophie

SCHMITT 01/12/2015 11:40

Merci pour cette recette. J'adore votre blog.

papillonmyosotis 11/11/2015 11:46

Merci pour la découverte. Bon mercredi.

Val 11/11/2015 11:35

Tout n'est pas à mon goût, mais il y a de beaux objets. Bisous

Mely 11/11/2015 11:10

Un beau partage très intéressant !
Bises et bon mercredi férié.

crisitane 11/11/2015 10:56

Des merveilles ! il faut vraiment aller voir ce musée. Grand merci de l'avoir fait pour moi. Gros bisous

Liliane 11/11/2015 09:32

Je devais visiter ce musée cet été, maisj'ai eu un empêchement, je le ferai dès mon prochain séjour en Alsace.
Bonne journée

sicacoco 11/11/2015 09:13

Aucun mot ne pourrai traduire mon admiration pour cet artiste, j'adore et merci pour ce partage somptueux !un grand moment d'émotion
bises
sicacoco

biker06 11/11/2015 06:19

Hello Doria
Le lustre me fait penser à un vaisseau de la guerre des étoiles... Pour le reste, ce sont de très belles pièces. Les flacons de parfums me rappellent le baiser du faune de chez Molinard à Grasse....
bizz
Pat