Strasbourg 2015 (21)... Restaurant "Meiselocker"

Publié le par Doria

Fort de par sa renommée, forgée par les décennies, la Winstub de référence qu’est le Meiselocker a su préserver gastronomie et recettes traditionnelles…
C'est dans ce restaurant "Certifié Maître Restaurateur" que je vous emmène aujourd'ui.
Strasbourg 2015 (21)... Restaurant "Meiselocker"
Situé au rez de chaussée d'une belle demeure de caractère, nous avons dîné dans un endroit chaleureux qui repire la tradition alsacienne.
Strasbourg 2015 (21)... Restaurant "Meiselocker"
Strasbourg 2015 (21)... Restaurant "Meiselocker"
Strasbourg 2015 (21)... Restaurant "Meiselocker"
Strasbourg 2015 (21)... Restaurant "Meiselocker"

«Meiselocker» ou le «Charmeur de Mésanges.»
L’une de ces petites histoires digne d’un conte de Grimm qui ont fait la grande histoire de la ville de Strasbourg. Celle de gamins pauvres qui durant la Renaissance charmaient les mésanges ,le printemps venu, à l’aide d’un pipeau afin de les mettre en cage pour les vendre sur les marchés de la ville.
De cette histoire il reste une statue de bronze place des étudiants et un petit oiseau bleu et vif ayant échappé aux gamins qui finit par élire domicile sur le rebords de l’une des fenêtres du 39 rue des frères.

Meiselocker

Meiselocker
39 Rue des Frères
67900 Strasbourg
Tel: 03.88.22.30.00
contact@meiselocker.fr

Commenter cet article

Amandine 06/12/2015 22:56

Pour moi l'un des meilleurs restaurant à strasbourg. Delicieux du debut à la fin.

Mely 29/11/2015 20:42

Hum ça a l'air d'être une super adresse !
Bises et bonne soirée.

Val 29/11/2015 09:48

Qu'elle me fait envie cette mousse! Bisous et bon dimanche

ManueB 29/11/2015 09:37

tu vas connaitre Strasbourg par coeur, que de belles découvertes !

bon dimanche

manue :))

marie74 29/11/2015 08:45

Pour continuer sur Strasbourg. C bientôt la confection des bredeles (petits gateaux de noël).

marie74 29/11/2015 08:43

Merci pour res partage de Strasbourg. J y est vécue trente ans. Souvenirs....

Doria 30/11/2015 12:07

C'est une très belle ville que je découvre peu à peu.
Bisous, Doria