New-York (9)... Liberty Island

Publié le par Doria

New-York (9)... Liberty Island
Cela faisait longtemps que je voulais voir la Statue de la Liberté, sans trop y croire. Je ne pensais pas qu'un jour je puisse me rendre sur New-York. Comme quoi les enfants vous font faire des choses que vous pensiez "impossible" !
C'est donc avec beaucoup de joie que nous nous sommes rendu sur Liberty Island, par l'intemédiaire d'un Ferry. Nous voyons la côte peu à peu s'éloigner, la Statue se rapprocher.
La statue de la Liberté est une sculpture monumentale érigée sur Liberty Island, une petite île à l'entrée du port de New-York. Son nom officiel est "La liberté éclairant le monde". C'est l'une des sculptures les plus connues au monde, elle a été offerte par la France aux Etats-Unis pour célébrer le centenaire de la déclaration d'indépendance.
New-York (9)... Liberty Island
New-York (9)... Liberty Island
New-York (9)... Liberty Island
New-York (9)... Liberty Island
Cette Statue est de toute beauté !

La "Liberté" possède un joli nez, héritage respectable du classicisme grec. D'une manière générale, cette monumentale coproduction franco-américaine tient plus de la déesse Athéna au regard sérieux, que de la passionaria aux seins nus, brandissant le drapeau tricolore, qui valut à son créateur Eugène Delacroix une place au Louvre, aujourd'hui au Louvre Lens, tandis qu'elle-même était reproduite à des millions d'exemplaires sur les billets de banque français. D'où lui vient ce visage si caractéristique ? Bartholdi a entretenu le secret jusqu'à sa mort, ce qui fait qu'aujourd'hui encore on en est à faire des suppositions. Ca pourrait être celui de la veuve d'Isaac Singer, celui d'une jeune fille, prise au hasard sur les barricades lors de la révolution contre Louis-Napoléon Bonaparte, voire même celui de sa propre mère. "Miss Liberty" échange le bonnet phrygien contre la couronne de rayons solaires représentant les 7 continents et les 7 mers du globe, et gagne en même temps un sérieux qui lui apporte la sérénité nécessaire à la position. Belle, la statue de la liberté ? Indéniablement, mais au risque de me répéter, elle a cette beauté froide, classique, des maîtresses-femmes, assurées, volontaires, qui enchantent le monde et font courir l'humanité à ses pieds.

Statue de la Liberté

New-York (9)... Liberty Island
New-York (9)... Liberty Island
New-York (9)... Liberty Island

D'un point de vue plus pratique, cette statue est réellement colossale. Haute de 46,50 mètres, elle est juchée sur un piédestal aussi haut qu'elle. Elle atteint tranquillement le vénérable poids de 225 tonnes, tandis que les dimensions des parties de son corps inspirent le respect : Un nez d'un mètre 37, un index de 2m 44, une tête de plus de 5m de haut... Elle est drapée dans une robe large format de nombreux plis et masquant sa poitrine qui n'est pas particulièrement généreuse. Un gage de consensualité peut-être ? A ses pieds, le sculpteur a positionné les chaînes brisées de l'esclavage, seuls éléments représentant la liberté. Et un élément très discret, en plus. Cette statue a un nom plus juste que son surnom : Le fait qu'elle éclaire le monde est plus évident qu'elle n'est l'incarnation de la liberté. (Petit rappel : "Statue de la liberté", ce n'est que son surnom, son nom officiel est "La liberté éclairant le monde") Elle porte une tablette, réincarnation laïque des tablettes de la loi de Moïse. Celle-ci porte la date du 4 juillet 1776, date de l'indépendance des Etats-Unis, ce qui parait cohérent en regard de son histoire.

Statue de la Liberté

New-York (9)... Liberty Island
New-York (9)... Liberty Island
New-York (9)... Liberty Island
New-York (9)... Liberty Island
New-York (9)... Liberty Island
New-York (9)... Liberty Island
New-York (9)... Liberty Island

Sa position géographique lui confère un rayonnement international. Issue du génie français, elle fut placée à l'entrée du port de New-York, probablement la plus grande ouverture au monde du plus grand pays occidental. Et rayonnement est le mot juste, puisqu'elle fut un phare durant ses premières années. Pendant 60 ans, toute l'immigration américaine est passée sous son regard. Elle apportait la joie, la crainte aussi, mais surtout l'espérance d'une vie meilleure.
La statue de la Liberté est un monstre de métal, comme aime à le dire certaines personnes mal intentionnées. Monstre, sûrement pas, mais de métal, sans aucun doute. Sa structure interne était initialement en fer forgé, la spécialité de son architecte Gustave Eiffel, dont la tour en fera la démonstration quelques années plus tard. En 1984 d'importants travaux de rénovations la remplacèrent par une armature en acier, plus prompte à résister aux intempéries de ce climat marin. La couche travaillée en force qui donne sa forme à la statue est en cuivre. Elle est composé de 300 plaques de cuivre de 2.3 mm d'épaisseur seulement, ce qui, il faut bien le dire, est extrêmement fin en regard de la grande dimension de l'œuvre finale.
Le socle, lui, est en pierres granitiques du Connecticut, réputées extrêmement stables aux intempéries marines. Aussi haut que la statue elle-même, elle contient un musée, et son sommet est orné d'un balcon qui permet d'en faire le tour, offrant une très jolie vue sur la Skyline de New-York.

Statue de la Liberté

New-York (9)... Liberty Island
En nous promenant autour de la Statue, nous avons vu 5 statues représentant les personnages clefs de l'histoire du momument.
Tout d'abord, Edouard René de Laboulaye qui était historien français spécialiste des Etats-Unis. Il était également juriste. C'est lui qui lança l'idée de la construction de la Statue.
New-York (9)... Liberty Island
La deuxième statue représente également un français, c'est Frédéric Auguste Bartholdi, le sculpteur, un ami de Laboulaye. Il avait envie de créer une oeuvre gigantesque, capable de rivaliser avec les merveilles de l'Egypte.
New-York (9)... Liberty Island
Le troisième personnage est le concepteur de la structure interne de la statue, Gustave Eiffel.
Ces trois personnaes étaient complémentaires, puisque l'un était un intellectuel, l'autre un artiste et le troisième était ingénieur.
New-York (9)... Liberty Island
Le quatrième personnage est Joseph Pulitzer, célèbre journaliste américain. Il a mérité sa statue car il utilisa son journal, le New-York World, pour obtenir le financement américain du socle, permettant ainsi de sauver le projet.
New-York (9)... Liberty Island
La dernière statue est Emma Lazarus, qui rédigea un poème - repris aux pieds de la statue- qui magnifie le colosse. Ce poème a servi à populariser le projet de la statue et participa ainsi à son financement.
New-York (9)... Liberty Island
New-York (9)... Liberty Island
La prochaine étape de notre voyage est Ellis Island qui est consacré aux millions d'Européens arrivés aux Etats-Unis par le port de New-York, entre 1892 et 1954 essentiellement, une histoire du rêve américain...

Commenter cet article

Christel 21/06/2016 18:46

Mon grand-oncle, parti d'un petit village d'Alsace, a pris le bâteau à Anvers.

Stacy 14/03/2016 13:26

Quel bel article ! Aller aux États-Unis et, notamment à New York est l'un de mes plus grands rêves. Mais, je ne sais pas comment faire pour payer mon séjour là-bas. J’ai envie de prendre un crédit sur https://www.sofinco.fr/ pour l'occasion, cependant, je dois encore réfléchir. J'adore les statues que vous avez photographiées, elles sont vraiment géniales. J'espère les voir de mes propres yeux un jour.

deschamps 12/03/2016 14:01

pas besoin d'allez si loin pour voir la statue de la liberté etc

Culina 11/03/2016 16:48

Tes photos sont magnifiques ... elles rendent compte d'une atmosphère pleine de sérénité ... Liberté et sérénité , quels doux rêves ! Merci pour le voyage ! Bisous

tanette2 11/03/2016 16:02

Merci pour cette statue de la Liberté qui nous révèle certains secrets grâce à tes explications. J'aime aussi beaucoup les statues des 5 personnages clefs de ce monument.
Bon week-end.

deraet nadine 11/03/2016 11:35

Je suis une habituée de votre blog surtout pour les recettes, mais depuis votre voyage à NY, je suis encore plus assidue car un séjour dans cette ville est prévu pour nous fin Mai début Juin, j' attends avec impatience votre prochain post. Bravo et merci

crisitane 11/03/2016 11:20

J'aime beaucoup ta première photo. Un rappel bien nécessaire de la "grandeur" de l'oeuvre, sa portée et son rayonnement. Qu'elle soit française ajoute à ma fierté ! lol Gros bisous ensoleillés.

ghislaine 11/03/2016 10:10

a voir, c'est incontournable!!merci de ce partage.bises

samia 11/03/2016 09:20

Bonjour Doria, c'est toujours avec un immense plaisir que, depuis plusieurs années, je vous lis.
Je tenais juste à vous remercier pour votre partage aussi bien de vos recettes que de vos voyages, bresf de votre générosité.
Nous ne sommes jamais allés à NY, vous nous donnez vraiment cette envie grâce aux photos, à vos visites....Je conserve pécieusement vos missives car c'est sûr nous allons programmer ce voyage.
Au plaisir de vous lire encore. Bonne journée. Samia

ManueB 11/03/2016 08:49

à visiter effectivement....

manue :)

Val 11/03/2016 08:38

Finalement, elle paraît petite! Bisous

nessa 11/03/2016 07:19

superbes photos! ça me rappelle plein de souvenirs , j'y suis allée en tant que directrice de colo mais beaucoup de responabilités et pas fait de photo sauf une au pied de la statue avec un gros serpent