Moret sur Loing (4)... Prieuré du Pont-Loup

Publié le par Doria

Le Prieuré de Pont-Loup a ouvert ses portes pour l'artiste Kazik Gasior pour nous présenter ses oeuvres. Cet artiste travaille sur les différents matériaux qui s'oppose comme le bois et pierre, le végétal et le minéral, l'un doux et chaleureux tandis que l'autre est froid et rugueux, l'un où la veine de la vie pulse tandis que l'autre est inerte et morte.
J'ai été sensible devant ses sculptures dont le rapport de force est bien présent.
Moret sur Loing (4)... Prieuré du Pont-Loup
Moret sur Loing (4)... Prieuré du Pont-Loup
Moret sur Loing (4)... Prieuré du Pont-Loup
Moret sur Loing (4)... Prieuré du Pont-Loup
Moret sur Loing (4)... Prieuré du Pont-Loup
Moret sur Loing (4)... Prieuré du Pont-Loup
Moret sur Loing (4)... Prieuré du Pont-Loup
Moret sur Loing (4)... Prieuré du Pont-Loup
Moret sur Loing (4)... Prieuré du Pont-Loup

Cette église est tout ce qui subsiste du prieuré bénédictin Saint-Pierre-aux-Liens, fondé à l'aube du XIIe siècle par l'abbaye bourguignonne de Vézelay dans le hameau de Pont-Loup. Le nom de Pont Loup (pont sur la Loue = Loing) apparait en 1175.
Au plus fort de la lutte que les comtes de Nevers mènent au XIIe siècle contre l'abbaye, quatre-vingts moines viennent chercher refuge dans ce prieuré avant d'aller à Paris demander protection au roi. À deux reprises, en 1155 et 1166, Louis VII fait comparaître les comtes devant les assises de sa justice, qu'il tient aux portes de Moret-sur-Loing, et les y condamne.
Situé hors les murs, le prieuré sort fortement endommagé et appauvri des guerres du XVe siècle. À partir du XVIe siècle, il se vide de ses moines et les bâtiments disparaissent à l'exception de l'église. Il est canoniquement supprimé par l'archevêque de Sens en 1747. L'église reste un lieu de culte et de pèlerinage jusqu'à la Révolution.
En avril 1791, ce qui subsiste des bâtiments est vendu comme bien national.
Pendant tout le XIXe siècle, l’église a servi de grange à écorce pour les moulins à tan.
Fin 1899, elle fut achetée par la ville de Paris, pour en faire un dépôt de matériel de son service des Eaux.
En 1964, elle est devenue propriété de la ville de Moret-sur-Loing qui en commence la restauration...
Aujourd’hui c’est un lieu de rencontres artistiques.

Observatoire du Patrimoine Religieux

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

salima 09/10/2018 21:45

merci pour ces belles photos !

ManueB 09/10/2018 07:26

belle visite !

bonne journée
manue :)

La cuisine de poupoule 09/10/2018 07:09

Une belle exposition
Bonne journée bisous