Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Verrines de brugnons blancs et jaunes à la lavande

Publié le par Doria

Envie de fraîcheur avec ce beau temps ensoleillé, je vous propose une recette pleine de saveurs avec ces brugnons blancs et jaunes au bon goût de lavande. En fin de repas c'est un dessert idéal, peu calorique et bien rafraîchissant. Vous pouvez également les déguster en fin de journée après une journée chaude avec un bonne bière blanche bien fraîche.
  • 3 brugnons jaunes
  • 2 brugnons blancs
  • 150 ml d'eau
  • 4 brins de lavande
  • 50g de sucre à la cannelle des Indes
  1. Lavez et coupez en quartiers vos fruits et retirez le noyau.
  2. Dans une casserole faites chauffer l'eau avec les brins de lavande et portez à ébullition. Éteindre le feu et laissez infuser pendant 20 min à couvert puis filtrez.
  3. A cette eau infusée à la lavande, ajoutez le sucre ainsi que les fruits que vous faites cuire à feu doux pendant 10 min à couvert. Éteindre le feu.
  4. A l'aide d'un écumoire prélevez vos quartiers de fruits et retirez la peau (qui s'enlève toute seule) délicatement.
  5. Dans quatre verrines, répartissez vos fruits (les brugnons blancs d'un côté et les jaunes de l'autre) puis versez le jus.
  6. Laissez refroidir et mettre au frigo pendant 4 heures.
  7. Au moment de servir, parsemez un peu de lavande sur le dessus.
Le brugnon est une variété de pêche issu d'une mutation naturelle. la différence est l'absence de duvet sur la peau qui se présente lisse et brillante.
Sa chair est blanche ou jaune, sa peau est normalement d'une couleur rouge-orangé tirant sur le bordeaux.

Publié dans Desserts divers

Partager cet article

Repost 0

Gougères à la Tomme de Savoie

Publié le par Doria

Je vous propose une recette typiquement savoyarde. Lorsque j'étais à Champagny, j'ai eu l'occasion avant de repartir, de faire mon plein de bons fromages de cette région comme le Beaufort d'Eté, l'Emmental de Savoie et la Tomme de Savoie.

Un peu d'Histoire :
La Tomme de Savoie est la doyenne des fromages de Savoie, rustique et chaleureuse elle est née au coeur des Alpes. Originaire des vallées de Maurienne et la de la Tarentaise, du massif des Bauge et du Chablais, elle fut imaginée par les paysans pour utiliser le lait écrémé restant de la fabrication du beurre et subvenir aux besoins alimentaires de leur maisonnée. Ne pouvant s'en passer à chaque repas, les Savoyards avaient même pour usage de se régaler de Tomme et de café lors de goûter.
Si la Tomme de Savoie tient son nom du patois savoyard "Toma" signifiant "fromage fabriqué en Alpages", c'est parce que chaque fermier produisait individuellement sa Tomme.
Les saveurs du fromage reposaient donc sur les parfums du lait, liés notamment aux herbages spécifiques dont se nourrissaient les troupeaux, et sur le tour de main de chaque producteur.
C'est ainsi qu'au travers d'une incroyable diversité, la Tomme de Savoie reflète la grande générosité de ses terroirs.
Au XVème siècle, tandis que les goûts tendaient vers des fromages plus gras, elle connut une signifiante évolution : jusqu'alors fabriquée au lait presque totalement écrémé, et donc ne comptant quasiment pas de matières grasses, la Tomme de Savoie fut déclinée...jusqu'au lait entier !
Cet éventail de taux de matière grasses ne fit qu'ajouter à la belle diversité qui caractérise encore aujourd'hui, le plus ancien des Fromages de Savoie !
Depuis 1996, elle bénéficie d'une Indication Géographique Protégée garantissant sa qualité et se pare d'un marquage soulignant son identité.
Source : Tomme de Savoie
  • 400g de Tomme de Savoie
  • 50g de beurre
  • 150g de farine T55
  • 4 oeufs
  • 135 ml d'eau
  • 60g de noix concassées
  • 4 cs de crème fraîche à 5%
  • Sel de Guérande
  1. Faites fondre dans une casserole le beurre avec l'eau + sel. Au premier bouillon, versez la farine en pluie, sans vous arrêtez de tourner. Cuisez en remuant vivement jusqu'à l'obtention d'une boule qui se détache des parois. Ôtez du feu et attendez 2 à 3 min. Ajoutez chaque oeuf en tournant jusqu'à ce qu'il soit bien absorbé.
  2. Préchauffez votre four à 200°C.
  3. Faire des petits tas de pâtes que vous disposez sur votre plaque de four, sur du papier sulfurisé et enfournez pour 17 min de cuisson.
  4. Blondissez les noix à feu très doux dans une poêle sans gras, en remuant. Mêlez à la fourchette la Tomme de Savoie, la crème fraîche et ajoutez aux noix. Tiédissez doucement pour amalgamer.
  5. Sortir les choux du four et laissez tiédir. Ouvrez-les en deux et les remplir de la préparation à base de fromage.
  6. Enfournez juste le temps de faire fondre un peu la Tomme.
  7. Servir aussitôt.

Publié dans Apéritifs

Partager cet article

Repost 0

Quiche aux courgettes et olives aux poivrons // Petite ballade dans le Nord

Publié le par Doria

Une petite promenade dans Lille et un Estaminet, cela vous dit ?
Mais commençons d'abord par la recette du jour.
Pour 2 quiches d'un diamètre de 20 cm, il vous faut :

Pour la pâte :

  • 250g de farine T55
  • 100g de beurre fondu
  • 1 oeuf
  • 1 pincée de sel

Pour la garniture :

  • 4 courgettes
  • 1 oignon émincé
  • 2 gousses d'ail écrasées
  • 4 oeufs
  • 200ml de crème fraîche à 5%
  • 70g de gruyère râpé
  • 30 olives farcies aux poivrons
  • 1 cs de ciboulette ciselée
  • 1 cs d'huile d'olive
  • Poivre du moulin aux 5 baies
  • 1 cc de curcuma
  • Sel de Guérande
  1. Lavez et râpez les courgettes tout en gardant la peau.
  2. Dans une poêle, faites revenir l'oignon puis ajoutez les courgettes ainsi que le sel + le curcuma + le poivre et faites cuire le tout pendant 10 min environ. Laissez refroidir la préparation à température ambiante.
  3. Pendant ce temps, préparez la pâte en mélangeant tous les ingrédients dans un saladier jusqu'à l'obtention d'une belle boule homogène que vous séparez en deux.
  4. Tapissez votre moule d'une des boules.
  5. Une fois la préparation refroidie, la mélanger avec les oeufs + la crème + l'ail + le gruyère + la ciboulette et versez-y la moitié sur votre pâte.
  6. Enfournez pour 30 min de cuisson à 180°C.
  7. Recommencez avec la deuxième pâte et le reste de la préparation.
Lille est une ville d'histoire, de culture et de traditions. C'est la capitale de la région Nord-Pas de Calais et se trouve à 210 km de Paris. Elle a obtenu en 2004 le label "Ville d'art et d'histoire" attribué par le ministère de la Culture.
Lille a connu près de 11 sièges et de nombreuses destructions. Selon la légende, cette ville a été fondée en 640 grâce à la victoire de Lydéric sur le cruel tyran Phinaert. Les deux géants sont présents dans les fêtes de la ville.
C'est en 1066 que Lille est citée pour la première fois dans l'histoire et naît autour du château du Comte de Flandre, Baudoin V.
Vielle Bourse
Estaminet T'Rijel dont je suis incapable de prononcer correctement le nom se trouve dans le vieux Lille à la rue de gand et correspond complètement à l'idée que je m'en faisais des années 20 au cadre typiquement flamand. L'estaminet était le lieu de sociabilité des ouvriers du Nord, à mi-chemin entre bar et restaurant.
La décoration est faite avec des objets d'époque. L'ambiance est chaleureuse avec des bougies sur les tables. La musique flamnde en fond sonore est étouffée par les bruissements des conversations. Les menus sont inscrits sur de vieux cahiers d'écoliers et très abordables compte tenu le caractère copieux des mets régionaux.

Pour commencer, nous avions commandé ces petites saucisses sèches que l'on a pu déguster avec de bonnes bières.

Le repas c'est poursuivi avec une soupe au Maroilles
Le poulet aux Maroilles et ces frites
Pour terminer, cette farandole de desserts composée de gâteau fondant au chocolat, une crème brûlée aux spéculoos et une glace à la violette.
Une glace à la réglisse et son bâton.

Partager cet article

Repost 0

Terrine de poulet aux petits légumes verts

Publié le par Doria

Aujourd'hui, je vous présente cette terrine que l'on peut déguster en plat avec un accompagnement de petites tomates cerises et salade verte.


  • 600g de poulet
  • 150g haricots verts frais
  • 1 courgette
  • 3 piments doux verts
  • 5 oignons grelots
  • 3 oeufs
  • 200ml de crème fraîche à 5%
  • 1 cs de ciboule ciselée
  • 1 cs de persil ciselé
  • 50g de parmesan
  • Sel de Guérande
  • Poivre du moulin aux 5 baies
  1. Lavez et coupez en lamelles la courgette sans ôter la peau.
  2. Cuire à la vapeur tous les légumes pendant 15 min. Ils doivent rester un peu ferme.
  3. Préchauffez votre four à 180°C.
  4. Mixez le poulet avec la crème + les oeufs + le sel + le poivre + le parmesan.
  5. Huilez un moule à cake et mettre tout d'abord 2 lamelles de courgette, puis un peu de préparation à la volaille. Puis alternez les légumes, le poulet et les herbes aromatiques.
  6. Enfournez pour 1 heure de cuisson au bain marie.

Partager cet article

Repost 0

Crumble aux pommes // Refuge du Laisonnay

Publié le par Doria

Je vous propose aujourd'hui un crumble aux pommes et la présentation du Refuge du Laisonnay qui se situe en Savoie à Champagny dans la Vanoise. Il se trouve dans un cadre exceptionnel, avec des produits authentiques et un accueil incomparable. Pour les amatrices (eurs) de dépaysement, vous ne serez pas déçu.

  • 4 pommes
  • Le jus d'un citron
  • 20g + 20g de beurre
  • 1 cs de sucre
  • 1 cc de cannelle
  • 40g de farine
  1. Pelez et coupez en lamelles les pommes que vous faites revenir quelques minutes dans un poêle avec 20g de beurre + le citron.
  2. Pendant ce temps, mélangez dans un saladier la farine + le sucre + le reste de beurre préalablement fondu + la cannelle jusqu'à ce que la pâte devienne très friable.
  3. Sur la plaque du four, sur du papier sulfurisé, disposez 4 cercles à mousse et répartir les pommes puis la pâte à crumble.
  4. Enfournez pour 30 min de cuisson (selon votre four, cela peut être un peu moins ou un peu plus) à 180°C.
  5. Avec une spatule déposez chaque cercle à mousse dans des petites assiettes et ôtez les délicatement.
  6. Servir avec une boule de glace à la vanille.
Le refuge du Laisonnay se situe à Champagny Le haut, à quelques mètres du Parc National de la Vanoise. Il est idéalement situé pour les départs en randonnée. Le Parc National de la Vanoise est un lieu privilégié pour l'observation de la faune et de la flore.
Le refuge réunit depuis 1963 gastronomes et randonneurs dans une ambiance unique puisque celui-ci n'est pas alimenté en électricité. Vos repas se font sous la lumière des bougies. La cuisine est alimenté par un groupe électrogène
C'est à l'occasion d'une randonnée que j'ai découvert ce site magique par sa simplicité et par son accueil chaleureux. Après une marche de 9 heures avec plus de 1500 m de dénivelé, c'est avec un grand plaisir que j'ai pu m'asseoir à leur table et goûter leurs produits.
A l'intérieur, la salle est fraîche et faite de bois et de pierre dans une ambiance chaude et conviviale. Vous mangez sur ces grandes tables en bois pour seul éclairage : la bougie.

La cuisine du Refuge du Laisonnay s'appuie principalement sur les recettes de famille léguées depuis des générations. Leur objectif est de nous faire découvrir la gastronomie traditionnelle oubliée et les richesses des saveurs de la vallée. Leur cuisine n'est pas toujours basée sur le fromage comme les raclettes, les fondues.... Vous pouvez déguster des plats traditionnels et authentiques comme : les diots au vin blanc, des pormoniers, le farçon, la polenta, les crozets, la potée....
Ce jour là, nous avons opté pour une fondue aux cèpes qui a été préparée à la main en fines lamelles avec de bons fromages. Le goût du cèpe y était très prononcé pour mon plus grand bonheur. Elle nous a été servi avec des croûtons de pain des alpages,
Et de la charcuterie locale.
Pour terminer ce bon repas, nous avons goûté à la Chartreuse V.E.P (Vieillissement Exceptionnellement Prolongé) qui est fabriqué selon une méthode qui lui confère un arôme et une finesse incomparable. C'est un digestif moelleux qui se déguste très frais.
Pour plus d'informations je vous laisse leur lien qui se trouve ici.

Publié dans Desserts divers

Partager cet article

Repost 0

Porc au lait de coco et riz basmati aux petits pois extra-fins

Publié le par Doria

  • 600g de porc coupé en gros morceaux
  • 1 oignon émincé
  • 1 cs d'huile d'olive
  • 200 ml de lait de coco
  • Sel de Guérande aux algues
  • Poivre du moulin
  • 1 cc de curcuma
  • 1/2 cs de persil ciselé
  • 1/2 cs de ciboule ciselée
  • 2 verres de riz basmati
  • 140g de petits pois extra-fins (net égoutté)
  1. Faites revenir les morceaux de viande dans une poêle avec l'huile d'olive + sel + poivre + curcuma. Mettre de côté.
  2. Faites revenir l'oignon émincé puis rajouter le porc ainsi que le lait de coco et laissez mijoter pendant 20 min à feu doux.
  3. Pendant ce temps, faites cuire le riz que vous égouttez et rincez. Le mélanger avec les petits pois et le faire réchauffer dans une casserole à feu très doux.
  4. Au moment de servir, disposez le riz dans des cercles à mousse que vous ôtez délicatement et mettre la viande et sa sauce dans un petit bol que vous présentez dans une grande assiette. Parsemez d'herbes fraîches et servir aussitôt.

Publié dans Porc

Partager cet article

Repost 0

Tarte au poulet et poireaux // Escapade Savoyarde

Publié le par Doria

Me voici de retour après une semaine passée à Champagny en Vanoise, au pied du Parc de la Vanoise. C'est un village très accueillant avec beaucoup de départ pour les randonnées. Avant de vous en parler un peu plus, je vous propose tout d'abord cette recette de tarte au poulet et poireaux.


Pour la pâte : 100g de beurre salé / 1 oeuf / 250g de farine T55

Pour la garniture : 3 poireaux / 3 blancs de poulet / 1 oignon jaune / 1 oignon rouge / 100g de gruyère râpé / 15 cl de crème fraîche à 5% / poivre du moulin / sel de Guérande / 2 cs d'huile d'olive / 1 cc de curcuma / 1 c de persil ciselé / 1 cs de ciboulette ciselée

  1. Préparons la pâte en mélangeant tous les ingrédients afin de former une boule que vous laissez reposer au frigo.
  2. Coupez les poireaux en rondelles et bien les nettoyer. Les faire blanchir 3 min dans de l'eau bouillante salée. les mettre dans une passoire et les passer sous l'eau froide. Laissez égoutter.
  3. Coupez les blancs de poulet en morceaux et les faire revenir dans 1 cs d'huile d'olive en y ajoutant le sel + le poivre + le curcuma.
  4. Préchauffez votre four à 180°C.
  5. Dans une poêle, faites dorer les oignons coupés en lamelles dans un peu d'huile d'olive.
  6. Dans un saladier, mélangez le poulet + les oignons + la crème + les herbes fraîches.
  7. Étalez votre pâte dans un moule à manqué à l'aide de votre paume de main et versez-y la garniture. Parsemez le gruyère sur le dessus et enfournez pour 35 min de cuisson.
  8. A déguster avec une salade de feuilles de chêne (ma préférée).

Champagny en Vanoise est un village de montagne et regroupent les commerces et les services principaux. Il est situé dans un superbe vallon préservé et classé au titre "des sites et monuments naturels de France" pour la beauté des paysages et l'architecture préservée. C'est aussi la porte d'entrée du Parc National de la Vanoise (le plus ancien Parc national français, né en 1963) et l'un des plus beaux sites de pratique de ski de fond et des activités nordiques de la région ainsi que de nombreux départs pour les randonnées.

Refuge de montagne "Refuge de Plaisance"


Pause gourmande pour se refaire une petite santé et repartir de bon pied.






















Les rencontres en pleine montagne avec ces deux beaux bouquetins.

























Beaucoup de marmottes au cours de nos randonnées, peu farouches.

























Doriane et sa marmotte. Elle aurait presque pu la toucher. Elles ont fait un bout de chemin ensemble avant que cette petite boule de poils se décide de partir de son côté.





















Lac des vaches



Quelques spécialités locales comme le fromage blanc fermier et la confiture de myrtilles
Diverses confitures
Les Saucissons secs

Pain des Alpages au levain naturel. C'est celui-ci que vous mangez lorsque vous êtes en refuge. Il se garde plusieurs jours et coupé en petits dés, il est délicieux avec une fondue aux cèpes.

















Partager cet article

Repost 0

Petits pains aux cranberries et thé à la rose

Publié le par Doria

Ce sont de délicieux petits pains au goût délicat de cranberries, que j'ai aimé dégusté avec un peu de beurre et de la confiture au petit déjeuner.

  • 300g d'eau aromatisé au thé de rose tiède
  • 36g de cranberries
  • 1 cc de sel
  • 200g de farine aux céréales
  • 300g de farine T55
  • 1 sachet de levure Saf-Instant (que vous trouvez en boutique Bio)
  1. Mettre tous les ingrédients dans l'ordre dans votre Map et c'est parti pour le programme pâte (1h20).
  2. Une fois la pâte terminée, la mettre sur un plan de travail fariné et façonné 9 petites boules sans trop les travailler que vous disposez sur la plaque du four sur du papier sulfurisé.
  3. Laissez lever 1 heure au four à 30°C puis 20 min à 200°C.
  4. Laissez refroidir sur une grille. Personnellement, je les aime à peine sorti du four.

Partager cet article

Repost 0