Saumon fumé en terrine de lentilles vertes

Publié le par Doria

Très frais et délicieux...
Une recette qui provient tout droit du Saveurs n°212.
 
Ingrédients pour 4 personnes
 
4 tranches de Saumon Fumé Tranché Fin Delpierre
200 gr de lentilles vertes
100 gr de féta
1 bouquet de ciboulette
1 barquette de mâche
2 oignons blancs nouveaux
3 feuilles de gélatine
1 cube de bouillon de légumes
1 trait de jus de citron vert
Sel de Guérande
Poivre du moulin aux 5 baies
 
Faites tremper la gélataine dans un bol d'eau froide.
Faites cuire les lentilles 25 min, dans trois fois leur volume d'eau, avec le cube de bouillon de légumes. A la fin de cuisson, égouttez les lentilles et récupérez 25 cl de bouillon.
Découpez 4 ronds dans les tranches de saumon avec un emporte pièce ne inox.
Découpez le reste du saumon en dés.
Ciselez les oignons blancs nouveaux.
Emiettez la féta et ciselez la ciboulette.
Dans un saladier, mélangez tous ces ingrédients (sauf les disques de saumon), ajoutez les lentilles cuites et assaisonnez.
Chemisez 4 emportes pièces avec du papier film et déposez-les dans un plat creux.
Déposez le rond de saumon fumé dans le fond de chaque emporte pièce. Garnissez avec le mélange lentilles/saumon, tassez bien.
Faites chauffer le bouillon mis de côté dans une petite casserole. Retirez du feu et ajoutez la gélatine essorée ainsi qu'un trait de jus de citron vert. Fouettez pour faire fondre la gélatine.
Versez le bouillon sur chaque terrine jusqu'à ce qu'il déborde. Placez au frigo 4 heures et dégustez bien frais avec une petite salade de mâche.
Saumon fumé en terrine de lentilles vertes

Après une sélection rigoureuse des saumons, Maison Delpierre prépare dans son atelier ses filets exclusivement à partir de saumons frais. Ils sont ensuite parés à la main, puis salé au sel sec et fumés au bois de hêtre.

Delpierre

Chamonix 2014 (3) ... 1ère rando au Glacier des Bossons

Publié le par Doria

Chamonix 2014 (3) ... 1ère rando au Glacier des Bossons
Depuis Chamonix, 1ère rando en direction du Glacier des Bossons. Mais avant, halte au chalet du Cerro pour se restaurer.
Pour s'y rendre, rien de plus simple !
Montez jusqu'au tunnel du Mont-Blanc, prendre le sentier qui serpente entre les mélèzes, passez le torrent par le pont, encore quelques minutes de marches et l'on voit la terrasse du chalet.
J'ai pu déjeuner en déguster une délicieuse tarte aux poires confites et comté accompagnée d'une salade, tout en regardant le glacier qui se présente devant vous.
Après le repas, c'est la montée vers le glacier afin de le voir de plus près !
Il faut savoir que le glacier des Bossons est issu directement des neiges du sommet du Mont-Blanc, qu'il déroule son éclatante blancheur jusqu'aux forêts de la vallée. Sa position centrale visible de partour, attire en permanence l'oeil du montagnard en même temps qu'elle frappe tout de suite la vue du visiteur.
La vie de ce glacier touche directement les chamoniards qui entendent le grondement fréquent de ses chutes de séracs, bruit qui terrorisait les anciens.

Moelleux à la mirabelle du jardin

Publié le par Doria

Moelleux à la mirabelle du jardin
Ingrédients
 
500 gr à 600 gr de mirabelles dénoyautées et coupées en deux
3 oeufs
50 gr de sucre
1 sachet de sucre vanillé
100 ml de lait de soja au calcium
20 ml d'huile d'olive extra vierge
150 gr de farine fluide
Zeste d'une orange
1/2 sachet de levure chimique
 
Fouettez les oeufs avec les sucres jusqu'à blanchiment de la préparation.
Ajoutez le lait, l'huile, le zeste d'orange.
Mélngez la farine avec la levure que vous ajoutez peu à peu sans cesser de fouetter.
Beurrez  un moule à manqué.
Dans le fond, déposez une couche de mirabelle.
Etalez la pâte.
Répartir le reste de mirabelle sur le dessus.
Enfournez dans un four chaud à 180°C pendant 30 min. Surveillez la cuisson, elle peut être plus ou moins longue en fonction de votre four.
Laissez tiédir avant de le démouler.
 
Astuce : Pour éviter que cela accroche dans le fond du plat, j'ai mis un disque de papier sulfurisé que j'ai beurré.
 

Confiture de prunes à la cannelle et menthe

Publié le par Doria

A mon retour de vacances, ma belle-soeur Isabelle m'a donné 2 kilos de prunes que je me suis empressée de faire en confitures. Avec de la cannelle et de la menthe, c'est bien bon...
 
Ingrédients
 
2 kg de prunes
600 gr de sucre
1 cc rase de cannelle
1/2 bouquet de menthe
2 gr d'agar agar
 
La veille
Lavez vos prunes, les couper en deux afin d'enlever le noyau et coupez à nouveau en deux.
Déposez vos prunes dans un faitout.
Ajoutez le sucre, la cannelle, la menthe. Couvrir et laissez macérer toute la nuit.
 
Le lendemain
Faite cuire votre confiture après ébullition pendant 1 heure à feu doux sans le couvercle.
Remuez régulièrement.
Au bout de ce temps, ajoutez l'agar agar et continuez la cuisonn pendant 1 min sans cesser de remuer.
Stoppez la cuisson et mettre en pots.
 
Je mets très peu de sucre dans mes confitures que je compense avec l'agar agar afin d'avoir une texture consistante lorsque celles-ci refroidissent.
Par contre, elles ne se conservent que 3 à 4 mois.
Confiture de prunes à la cannelle et menthe

Pain rustiques aux oignons frits

Publié le par Doria

 
Un pain entièrement réalisé en Map..
 
Ingrédients pour un pain
 
275 ml d'eau froide
450 gr de Francine pour Pain Rustique
50 gr de raisins blonds
50 gr d'oignons frits
 
Versez l'eau froide dans la cuve de la macine.
Ajoutez la farine Francine pour Pain Rustique, les raisins blonds et les oignons frits.
Programme sur Pain Français 750 gr.
 

Polenta aux tomates séchées et ciboulette

Publié le par Doria

 
Ingrédients pour 4 personnes
 
200 gr de polenta Taragna
500 ml de lait demi-écrémé
500 ml d'eau
100 gr de tomates séchées
4 petites échalotes ciselées
1 gousse d'ail hachée
50 gr de parmesan + un peu sur le dessus
1/2 botte de ciboulette
1 cs d'huile d'olive extra vierge
Sel de Guérande
Poivre du moulin aux 5 baies
 
Faites cuire votre polenta pendant 45 min dans une grande casserole contenant le lait et le l'eau. Remuez régulièrement afin d'éviter que cela accroche au fond de la casserole.
Egouttez les tomates séchées et découpez-les en lanières.
Faites chauffer une petite poêle avec la cuillère à soupe d'huile d'olive et faites rissoler les échalotes, 1 min avant la fin de cuisson, ajoutez l'ail.
Une fois que la polenta est cuite, ajoutez les échalotes/ail, les tomates séchées, la ciboulette ciselée, le parmesan. Salez et poivrez.
Etalez votre préparation sur du papier sulfurisé sur 2 cm d'épaisseur et laissez refroidir.
A l'aide d'un cercle à mousse, découpez votre polenta que vous déposez sur un plat allant au four.
Sur le dessus, parsemez un peu de parmesan et enfournez pour 20 min de cuisson à 180°C, four chaud.
Dégustez aussitôt au sortir du four.
 

La polenta est une spécialité traditionnelle des régions italiennes du Nord.
Composée de farine de maïs et de sarrasin (blé noir), cette polenta Taragna artisanale est excellente pour cuisiner des plats de polenta à déguster chauds ou froids.
Cette polenta cuit environ 45 minutes dans de l'eau bouillante salée (1 litre pour 500 gr, ajouter une cuillère à soupe d'huile d'olive), en malaxant bien. A la fin de la cuisson, vous pouvez enlever la polenta du feu et ajouter du beurre en petits morceaux et du fromage en tranches (Fontina, Comté, Emmenthal, ) et remettre sur le feu quelques minutes en mélangeant. Elle peut aussi composer une garniture, une entrée froide, voire un plat unique gratiné au fromage avec un peu de sauce tomate.
La polenta a historiquement composée la base d'une cuisine montagnarde et paysanne simple et nourissante. En Italie elle est dégustée en consistance bien ferme -voire grillée- dans le Nord et sous une forme plus crémeuse au Sud.

Gusto d'Italia

Alexie aux USA... (8)

Publié le par Doria

 
Indianapolis est la capitale de l'Indiana aux USA.
Le sport et la culture sont les moteurs de cette ville, une ville chargée d'histoire et de mythes, riche d'une architecture bigarrée, témoin de son temps.
Avant la Première Guerre Mondiale, Indianapolis était une ville qui vivait grâce à l'industrie automobile.
Heureusement, la ville natale de Steve Mac Queen, portée par des grands événements sportifs (courses automobiles, sélections préolympiques, Jeux panaméricains, comprétittions de football et de basket...) et des institutions culturelles ambitieuses, fait désormais preuve d'une véritable énergie.
 
 
Plusieurs musées attirent particulièrement l'attention : l'Indiana State Museum qui évoque l'histoire régionale par le biais de thèmes aussi variés que le sport ou la géologie, l'Eiteljorg Museum of American Indians and Western Art qui expose une collection privée d'art américain et des objets des peuples premiers, ou encore l'Indianapolis Museum of Art et l'Indiana Medical History Museum qui raconte l'évolution de la médecine.
Autre curiosité locale, l'immense Crown Hill Cemetery où repose l'ennemi public N°1 des années 1930, John Dillinger, qui, en un an, réalisa une douzaine de braquages de banques.
 
 
L'architecture revêt un caractère historique et esthétique très fort, avec quelques sites emblématiques. Dans Downtown, l'Indianapolis Artsgarden est surmonté d'une coupole transparente haute de huit étages et suspendue au dessus d'un carrefour.
Au bord de Monument Circle, l'Indianapolis War Memorial rend hommage aux combattants de toutes les guerres. Au Nord-Ouest du Centre, le Ransom Place Historic District est connu pour ses belles demeures construites dans les années 1890, tandis qu'à l'Est, Lockerbie Square Historic District est quadrillé de rues pavées et arborées, bordées de petits cottages en bois peints de couleurs vives, et aux vérandas délicatement ornées.
 
 
Site internet : http://visitindy.com/
 
 Toutes les photos ont prises par Alexie

Rillettes de saumon cuit au four, au chèvre frais et ciboulette

Publié le par Doria

J'ai été contacté il y a quelques temps par Delpierre afin que je teste la "Box de la mer". Comme je connaissais d'autres produits de cette marque, j'ai tout de suite acceptée. Ce sont des produits que j'apprécie.
Cette box contenait des pavés de saumon cuits au four nature et au poivre, produits à découvrir pour moi. Je dois dire que le saumon est délicieux et bien moelleux en bouche.
 
Ingrédients
 
180 gr de pavés de saumon cuit au four Delpierre
150 gr de fromage de chèvre frais
50 gr de câpres
1 cs d'huile d'olive extra vierge
1 citron vert
1/2 cc de piment d'Espelette
 
Dans un récipient, écrasez le fromage de chèvre à la fourchette.
Emiettez les pavés de saumon.
Mélangez le poisson avec le fromage, ajoutez le jus d'1/2 citron vert, 1 cs d'huile d'olive, les câpres et le piment d'Espelette.
Placez la préparation dans un bocal. Posez sur le dessus de fines tranches de citron vert, couvrez et réservez au frais jusqu'au moment de servir.
Dégustez sur des tartines de pain grillé.
 
C'est un saumon que vous pouvez retrouver dans les grandes surfaces.
Rillettes de saumon cuit au four, au chèvre frais et ciboulette

Qu'il soit nature ou assaisonné au poivre, le saumon n'a jamais été aussi simple à préparer. Après un passage express au four ou au micro-ondes, le pavé déjà précuit est prêt à être dégusté. Accompagnez-le de riz blanc ou d'une poêlée de légumes, et le tour est joué !

Delpierre

Chamonix 2014 (2) ... Restaurant La Calèche

Publié le par Doria

Le 23 Juillet 1825, Victor Hugo écrit à son beau-père...
"Nous allons partir le 1 Août pour les Alpes..."
Le voyage se fit en famille. Etaient de la partie, Madame Victor Hugo et sa petite fille Lépoldine, Madame Charles Nodier et sa fille Marie, enfin un peintre chargé de relever les paysages de Chamonix pour le Baron Taylor.
On loua deux calèches à forfait. C'était ce qu'on appelait "des voiturins", un transporteur qui pour un montant déterminé et en vertu d'un contrat, se chargeaient de véhiculer leurs clients suivant un programme proposé. L'allure moyenne de ces sortes de véhicules étaient de 5 lieux par jour, environ 50 km.
Ce voyage dura exactement un mois, du 2 Août au 2 Septembre.

Victor Hugo et la Suisse

La Calèche qui a inspiré le restaurant et qui se trouve à l'étage date de cette époque, illustre magnifiquement ce qu'étaient les voyages vers les Alpes au début du Siècle passé.
Chamonix 2014 (2) ... Restaurant La Calèche
Ce restaurant est au coeur de la ville. C'est un lieu authentique de la restauration Savoyarde depuis sa création en 1946 par le pépé Luc et tenu aujourd'hui encore par la même famille.
La Calèche vous accueil au milieu d'objets ancien sorti tout droit de la cuisine de nos grand-mère, et vous replonge dans l'univers Chamoniard d'antan aussitôt la porte franchie.
Chamonix 2014 (2) ... Restaurant La Calèche
Plus qu'un restaurant, c'est un véritable musée, vieux skis du siècle dernier et bobseigh vestige des jeux d'hiver de 1924, poêle ancestral, couc Suisse et vieux livres de montages, tout évoque le Chamonix d'Autrefois.
Côté cuisine, la destination du voyage est aussi en territoire Savoyard avec des recettes traditionnelles comme cette fondue aux cèpes.
Chamonix 2014 (2) ... Restaurant La Calèche
Et pour terminer le repas, une assiette de fromage pour Monsieur et du fromeage blanc fraisselle avec un coulis de myrtilles pour Moi.
Chamonix 2014 (2) ... Restaurant La Calèche

<< < 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog