Légumes croquants à la sauce d'huîtres

Publié le par Doria

 
Des légumes croquants très parfumés...
 
Ingrédients pour 6 personnes
 
250 gr de pois gourmands
1 radis noir
2 carottes
200 gr de pleurotes fraîches
3 gousses d'ail hachées
50 gr de gingembre coupé en julienne
1 cs de sauce d'huîtres
4 cs d'huile végétale
1 cc de graines de sésame torréfiées
Sel de Guérande
 
Equetez les pois gourmands.
Lavez et coupez les extrémités du radis noir et taillez-le en fines tranches à la mandoline.
Epluchez, lavez, coupez les extrémités des carottes et coupez-les à la mandoline.
Coupez les pieds des pleurotes, les laver et les égoutter.
Blanchissez les pois gourmands à l'eau bouillante salée pendant 1 min., les égoutter et les plonger dans un bain d'eau froide, égouttez-les à nouveau.
Blanchissez de la même façon que les pois gourmands, les carottes et le radis noir mais au lieu d'1 min, vous poursuivez le blanchiment jusqu'à 3 min.
Dans un wok, faites chauffer l'huile sur feu vif. Ajoutez l'ail et le gingembre. Dès qu'ils commencent à colorer, jetez-y tous les légumes, ajoutez la sauce d'huîtres et salez légèrement. Faites cuire 3 à 4 min les légumes qui doivent être croquants. 
Goûtez et rectifiez l'assaisonnement.
Servir aussitôt et parsemez de graines de sésame.

Zoo de Beauval (3)

Publié le par Doria

 
Ce qui m'a frappé au Zoo de Beauval, c'est les "Grands Singes". Ils ont des yeux très expressifs !
Les grands singes sont les plus proches parents de l'Homme. Ils nous ressemblent tant sur le plan physique que le plan émotionnel. Intelligents, utilisateurs d'outils, ils s'organisent en groupes sociaux complexes.
 
 
Les petits sont trop mignons....
 

Corée du Sud - Daejeon

Publié le par Doria

Cela fait maintenant deux jours que Doriane est en Corée du Sud et les premières photos commencent à arriver. Elle se trouve exactement à Daejeon (150 km de Séoul) qui est la capitale de la province Chungcheong du Sud.
Daejeon est la 5ème plus grande ville de Corée du Sud avec une population d'environ 1,5 millions d'habitants. La ville a été promue comme une ville de la science et l'éducation, plus récemment appelé Innopolis Daedeok. Le gouvernement municipal de Daejeon présente celle-ci comme une ville-centre de recherche et de développement, berceau du secteur de la Corée pour le domaine scientifique de pointe.
Plus de 200 instituts de recherche y compris les installations de recherche et développement y sont installé, c'est la Silicon Valley de la Corée.
 
 
Les photos ont été faites par Doriane.

Soupe Coréenne à la queue de veau

Publié le par Doria

Dans le cadre de ses études, ma plus jeune fille Doriane est partie pour deux mois en Corée du Sud, à Séoul. Je me suis donc intéressée à ce pays, surtout au niveau culinaire.
Je connais mal la vraie cuisine coréenne. Je sais qu'elle présente cependant une originalité, une variété et des saveurs qui méritent d'être connues.
La culture culinaire de la Corée s'est formée au fil de sa longue histoire et à travers les croyances et superstitions qui se sont transmises de génération à génération. C'est une cuisine saine et naturelle, certaines plats ayant des vertus fortifiantes ou médicinales.
La cuisine de base se compose en principe d'un bol de riz et d'un bol de soupe individuels auxquels viennent s'ajouter des plats d'accompagnement divers que l'on partage avec les autres convives.
Elle se base sur la préparation de produits alimentaires saisonniers cultivés comme les céréales, les haricots, les légumes et les fruits de mer et d'herbes ou racines sauvages. Il s'agit donc d'une cuisine naturelle très proche de la terre.
 
 
 
Je me suis mise à la recherche de plats typiques de ce pays. C'est sur le blog Piment Oiseau que provient ma première recette. Je dois dire que c'est un plat très parfumé et bien délicieux. Quelques variantes ont été faite mais si peu...
 
Ingrédients pour 6 personnes
 
1,5 kg de queue de veau
12 shiitakes
300 gr de riz basmati
1 morceau de gingembre
2 oignons nouveaux
6 gousses d'ail
1/2 cs de poivre en grains
1 cs d'huile de sésame
2 cs de sauce soja
1/2 cc de piment en flocons
2 cc de graines de sésames torrifiées
Sel
1 bouquet de coriandre
 
La veille
Faites tremper les morceaux de queue de veau dans un grand saladier d'eau froide, pendant 2 heures. Changez l'eau de temps en temps pour enlever le sang.
Egouttez la viande et mettez-la dans une cocotte. Recouvrez d'eau froide et portez à ébullition. Ecumez et maintenez l'ébullition pendant 20 min. Retirez la viande avec une écumoire et rincez-la sous le robinet pour enlever toutes les impuretés. Jetez l'eau de cuisson et nettoyez la cocotte. Remettez la viande dans la cocotte, avec les gousses d'ail épluchées et dégermées, le gingembre coupé en julienne et le poivre. Laissez mijoter pendant 2h30. Laissez refroidir ensuite toute la nuit.
 
Le lendemain
Dégraissez le bouillon en ôtant la couche de gras figée en surface. Portez à nouveau à ébullition puis laissez mijoter à nouveau pendant 2 heures, à couvert. Remettez de l'eau si le niveau baisse.
Au bout de ce temps, dépiautez la chair de la queue de veau en laissant cependant quelques morceaux intacts pour le dressage.
Mettez la chair dans un saladier et ajoutez-y l'huile de sésame, la sauce soja, le piment et les graines de sésame. Mélangez et couvrez, réservez au chaud jusqu'au dressage.
Coupez les pieds et nettoyez les shiitackes. Les égoutter et les sécher sur du papier absorbant. Entaillez les chapeaux en croix avec un couteau. Les saisir dans une poêle très chaude avec un peu d'huile de sésame. Réservez.
Faites cuire votre riz et réservez.
Portez de nouveau le bouillon à ébullition, ajoutez les morceaux de queue et laissez réchauffer quelques minutes. Coupez le feu, ajoutez les oignons nouveaux coupés en rondelles avec leur tige et la coriandre ciselée.
Servir ces morceaux de queue dans des assiettes creuses. Arrosez de bouillon et ajoutez la viande dépiautée, le riz, les shiitakes et parsemez d'un coriandre ciselée.
 

Purée de carottes et panais

Publié le par Doria

 
Une purée toute simple mais bien délicieuse...
 
Ingrédients pour 4 personnes
 
400 gr de carottes
400 gr de panais
1 pomme de terre
1 oeuf
Lait
40 gr de gruyère râpé
20 gr parmesan râpé
2 biscottes multi-céréales
40 gr de beurre
Sel de Guérande
Poivre du moulin aux 5 baies
Persil ciselé
 
Epluchez, lavez et épluchez en gros cubes les légumes et la pomme de terre.
Faites cuire le tout à la vapeur pendant 20 min. Passez au moulin à légumes.
Mélangez la purée ainsi obtenu avec le gruyère, l'oeuf et un peu de lait en fonction de la consistance désirée. Salez, poivrez et répartir dans des ramequins.
Ecrasez au pilon les biscottes pour obtenir une chapelure et mélangez avec le parmesan râpé. Répartir la préparation sur la purée. Ajoutez le beurre en noisette.
Enfournez pour 20 min de cuisson à 220°C, four chaud. 
Servir aussitôt avec un peu de persil ciselé sur le dessus.

Champignons au sésame, riz basmati et oeuf au plat

Publié le par Doria

 
Un repas complet, vite réalisé...
 
Ingrédients pour 2 personnes
 
2 oeufs
250gr de champignons de Paris
100 gr de riz basmati
1 cs d'huile de sésame
1 cc de graines de sésame toastées
1 cs de sauce huître
1/2 botte de ciboulette ciselée
Paprika
Sel de Guérande
 
Faites cuire votre riz dans un  grand volume d'eau puis le rincer. Réservez au chaud.
Lavez, coupez les pieds et tranchez en lamelles vos champignons que vous faites revenir dans une grande poêle avec l'huile de sésame. Une fois qu'ils ont rendu leur eau, ajoutez la sauce huître, poursuivre la cuisson 1 min et stoppez le feu. Ajoutez votre ciboulette, bien mélanger.
Faites cuire vos oeufs à la poêle sans les casser.
Répartissez le riz dans vos récipients (pour moi, c'est deux grands bols) ainsi que les champignons. Sur le dessus, déposez délicatement votre oeuf.
Saupoudrez d'un peu de paprika et ciboulette.
Servir aussitôt.

Nids d'oeufs de caille cocotte aux épinards

Publié le par Doria

 
Une entrée rapide à réaliser et originale...
 
Ingrédients pour 8 nids
 
8 oeufs de caille
8 tranches fines de jambon de pays
280 gr d'épinard en branches frais
2 échalotes
20 gr de beurre
100 gr de crème fraîche épaisse légère
2 pincées de noix de muscade
1 cs d'huil d'olive extra vierge
Sel de Guérande
 Poivre du moulin aux 5 baies
Un peu de salade
1/2 botte de ciboulette ciselée
 
Pelez et émincez les échalotes que vous faites revenir dans une poêle avec le beurre et un peu d'huile d'olive à feu moyen pendant 3 min. Ajoutez les épinards, la muscade et la crème. Salez et poivrez et laissez mijoter environ 5 min.
Tapissez 8 moules à muffins d'environ 7 cm d'une tranche de jambon. Répartissez la garniture d'épinards dans les moules. Faites un trou au centre puis cassez un oeuf (veillez à les garder entiers). Salez et poivrez chaque oeuf, puis enfournez dans un four chaud à 180°C pendant 15 min. Surveillez la cuisson, elle peut-être plus ou moins longue en fonction de votre four.
Laissez tiédir avant de démouler et servir sur un peu de salade.
Sur le dessus, parsemez un peu de ciboulette.
 
 

Velouté d'épinards

Publié le par Doria

 
Un velouté tout doux pour le soir...
 
Ingrédients pour 8 personnes
 
400 gr d'épinards frais
2 pommes de terre
1,5 litre de bouillon de volaille
1 oignon des Cévennes
3 vache qui rit
Huile d'olive extra vierge
Sel de Gérande
Poivre du moulin aux 5 baies
 
Epluchez votre oignon que vous faites revenir dans un grand faitout avec un peu d'huile d'olive, poivrez.
Lorsque votre oignon est caramélisée, ajoutez vos pommes de terre épluchées, lavées et coupées en petits cubes ainsi que le bouillon de volaille. Laissez cuire à feu doux après ébullition pendant 20 min.
Au bout de ce temps, ajoutez vos épinards frais et continuez votre cuisson 4 min.
Passez le tout au blinder avec votre vache qui rit. Ajoutez peu à peu le bouillon en fonction de la consistance désirée.
Servir avec un peu de chèvre émietté sur le dessus et d'oignons frits.

Carrelet cuit sur la peau à la sauce au câpres

Publié le par Doria

 
Un poisson que j'ai découvert, vraiment délicieux...
 
Ingrédients pour 4 personnes
 
2 carrelets de 500gr à 600gr
50 gr de beurre
20 gr de câpres
4 branches de persil plat
1/2 citron jaune
1 botte d'asperges vertes
4 tomates cerines allongées
600 gr de pommes de terre primeurs
Huile d'olive extra vierge
Sel de Guérande
Poivre du moulin aux 5 baies
 
Utilisez une paire de ciseaux pour couper les nageoires des filets de carrelet. Incisez ensuite la poitrine de chaque filet. Posez un couteau sur la collone vertébrale du poisson et suivre doucement la ligne de l'os jusqu'à la tête. Levez ainsi les quatre filets de chaque poisson en conservant la peau.
Hachez la moitié des câpres grossièrement au couteau.
Hachez le persil.
Pelez les asperges et retirez les éxtrémités dures.
Lavez les pommes de terre nouvelles et les couper en quartiers.
Cuire les asperges à l'eau bouillante, puis les sortir et les plonger dans de l'eau glacée.
Mettre les pommes de terre nouvelles dans une casserole d'eau salée et porter à ébullition. Les cuire pendant 20 min, puis les égoutter. Les faire ensuite sauter dans une poêle chaude avec de l'huile d'olive jusqu'à ce quelles soient dorées.
Pressez le citron.
Dans une casserole, faites fondre le beurre avec le jus de citron et les câpres (hachées et non hachées). Lorsque le beurre commence à brunir (noisette), le retirer du feu. Ajoutez le persil.
Dans une poêle avec un filet d'huile, colorez les filets de carrelet pendant 2 min de chauqe côté, salez et poivrez.
Servir les asperges, les tomates coupées en quetre et les pommes de terre dans des assiettes puis posez deux filets. Pour finir, versez le beurre noisette aux câpres sur le poisson.
 
 

<< < 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog