Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Pain aux graines de tournesol

Publié le par Doria

Pain-1b.jpg
 
Une version de pain comme je les aime...
 
Ingrédients
 
190 ml de lait demi-écrémé tiède
1 cc de sel
1 oeuf
1 cc de sucre
40 ml d'huile d'olive
290 gr de farine de blé
80 gr de farine de seigle
45 gr de graines de tournesol
1 sachet de levure de boulanger
 
Mettre l'ensemble des ingrédients dans votre Map et programme pâte.
Au bout de ce temps, déposez votre pâte sur un plan de travail fariné et formez une belle boule que vous déposez dans un moule à charlotte, sur la grille de votre four.
Laissez monter 1 heure à l'abri du vent, recouvert d'un torchon propre.
Cuire 35 min à 210°C, dans un four chaud, chaleur tournante.
 
Pain-3b.jpg
Pain-5b.jpg Pain-4b.jpg

Partager cet article

Repost 0

On ne badine pas avec l'aérosol !

Publié le par Doria

METL-MEDDE_AA2013_Bernard_SuardB.jpg
 
Il était une fois Aéropolis, commune qui n'abrite pas seulement des êtres humains mais aussi des aérosols. Mais qu'est ce donc ? C'est un petit grain, ou une petite goutte, entouré de gaz qui vit dans l'atmosphère. Ces aérosols sont appelés plus communément particules atmosphériques. Au fil de ce court-métrage de 6 min réalisé en Stop Motion, on y découvre d'où viennent ces particules, comment elles se forment et évoluent dans l'atmosphère, ainsi que leur effets sur notre santé et notre environnement. On y rencontrent Roméo et Juliette, Cyrano de Bergerac ou encore les danseuses de West Side Story qui nous accompagnent dans ce voyage à travers les masses d'air. Grâce à quelques planches en bois, du carton plume, des tissus, de la peinture et beaucoup de recup', ces particules prennent vie pour nous faire partager un moment de cinéma, de théâtre et surtout, un moment de science.
 
Ce film a été réalisé par Fanny Mazoyer, Alexie Heimburger et Gauthier Durhin avec la collaboration de l'ADEME (producteur) et du Laoratoire InterUnversitaire des Systèmes Atmosphériques (LISA, CNRS)." 
 

Publié dans Les voyages d'Alexie

Partager cet article

Repost 0

Dos de cabillaud amandes et pistaches, polenta crémeuse aux champignons

Publié le par Doria

Cabillaud-4b.jpg
 
C'est la pièce la plus noble et la plus savoureuse du cabillaud. Des éclats d'amande et de pistache relevés par une pointe de beurre au basilic révèle toute la saveur de ce poisson. 
C'est un produit Delpierre que vous trouvez dans la plupart des grandes surfaces, au rayon de la poissonnerie.
Ce cabillaud est labellisé MSC, afin de contribuer au respect et à la préservation de l'espèce.
Ce plat est réalisé uniquement à partir d'un dos de cabillaud et ne contient aucun morceau de poisson reconstitué.
La sauce est présentée sous forme de petits galets pour permettre un dosage plus facile, en fonction de vos goûts.  
 
Ingrédients pour 2 personnes
 
360 gr de dos de cabillaud amandes et pistaches Delpierre
325 ml d'eau salée
60 gr de polenta instantanée
1 échalote
150 gr de champignons de Paris
50 gr de trompettes de la mort
50 gr de crème liquide légère
20 gr de parmesan râpé
Huile d'olive extra vierge
Sel de Guérande
Poivre du moulin aux 5 baies
 
Cuire votre cabillaud pendant 12 min au four à une température de 180°C.
Epluchez et ciselez votre échalote que vous faites revenir dans une poêle avec un peu d'huile d'olive.
Coupez les pieds des champignons, les laver et bien les sécher. Taillez en dés les champignons de Paris et hachez grossièrement les trompettes de la mort. Ajoutez-les à l'échalote et faites revenir jusqu'à évaporation de l'eau rendu par les champignons. Salez et poivrez. Laissez tiédir.
Dans une casserole, portez à ébullition l'eau additionnée d'1/4 cc de sel.
Versez en pluie la polenta tout en remuant avec une cuillère en bois.
Maintenez à feu doux 5 min en mélangeant constamment, jusqu'à ce que la polenta se détache des parois.
Ajoutez la crème fraîche et le parmesan, puis 3/4 des champignons. Remuez délicatement et rectifiez l'assaisonnement.
Dans chaque assiette, déposez un cercle à mousse que vous remplissez de moitié de la polenta. Otez le cercle à mousse, déposez un peu de champignons sur le dessus.
Ajoutez votre cabillaud et servir aussitôt.
 
Cabillaud-2b.jpg Cabillaud-3b.jpg

Publié dans Crustacés - Poissons

Partager cet article

Repost 0

Château de Versailles (2), Salon de thé - Pâtisserie Angelina

Publié le par Doria

Dans le cadre de la visite au Château de Versailles, je me suis laissée tenter par le salon de thé Angelina qui est un haut lieu des plaisirs gourmands parisien.
Ce salon de thé est au premier étage du Pavillon d'Orléans et propose des pâtisseries et des thés au goût "Mont-Blanc"
J'ai complètement craqué devant l'Eclair Mont-Blanc qui est une pâtisserie à base de pâte à choux recouverte de vermicelles de crème de marrons et mousse légère de marrons, un pur délice pour les papilles !!!
J'ai également dégusté un délicieux thé Mont-Blanc.
 
Angelina-6b.jpg Angelina-7b.jpg
Angelina-5b.jpg
 
Leur boutique propose l'ensemble des pâtisseries que l'on peut déguster dans le salon de thé, des pains d'épices, des chocolats, des thés, des bonbons...
 
Angelina-1b.jpg
Angelina-2c.jpg

Partager cet article

Repost 0

Pain paysan au sésame noir

Publié le par Doria

Pain-paysan-1c.jpg
 
Un goût très intéressant avec la crème de sésame noir...
 
Ingrédients
 
325 ml d'eau tiède
350 gr de farine de blé
100 gr de farine de seigle
1 cc rase de sel
20 gr de graines de pavot
1 sachet de levure de boulanger
100 gr de crème de sésame noir
 
Versez dans votre Map, l'ensemble des ingrédients sauf la crème de sésame noir.
Programme pâte.
Au bout de ce temps, déposez votre pâte sur un plan de travail fariné.
Etalez votre pâte à l'aide d'un rouleau à pâtisserie.
Etalez à l'aide d'une spatule la crème de sésame noir.
Enroulez votre pâte sur elle-même afin d'en faire un boudin.
Laissez poser pendant 1 heure à l'abri du vent.
Faire des incisions sur le dessus et enfournez pour 35 min de cuisson à 210°C, four chaud, chaleur tournante.
 
Pain-paysan-2b.jpg Pain-paysan-3b.jpg

Partager cet article

Repost 0

Terrine de foies de volaille aux trompettes de la mort

Publié le par Doria

Une recette du Saveurs n°205...
 
Terrine-1c.jpg
 
Ingrédients
 
750 gr de foies de volaille
450 gr de gorge de porc
125 gr de jambon de pays en tranche épaisse
50 gr de trompettes de la mort séchées
2 échalotes ciselées
1/2 botte de persil plat haché
1 gousse d'ail hachée
1 branche de romarin
2 branches de thym
2 oeufs
5 cl de porto
12 gr de sel, 5 gr de poivre
5 gr de sucre
2 gr de quatre épices
1 filet d'huile d'olive
1 crépine
 
Trempez la crépine dans de l'eau froide pendant au moins 1 heure.
Réhydratez les champignons dans un bol d'eau. Egouttez-les, puis saisissez-les  2 min dans un peu d'huile d'olive. Laissez refroidir dans une passoire avant de les couper grossièrement.
Enfournez un grand plat à moitié rempli d'eau chaude et préchauffez votre four à 150°C.
Taillez le jambon en dés. Hachez à la grille fine le porc et les foies de volaille.
Réunissez les viandes dans un saladier. Ajoutez les champignons, échalotes ciselées, l'ail, le romarin et le persil. Assaisonnez avec le sel, le poivre, le sucre, le quatre épices, le thym et le porto. Incorporez les oeufs et mélangez bien de façon à obtenir une farce bien liée et homogène.
Disposez la crépine préalablement égouttée au fond de la terrine. Versez la farce aux foies de volaille et refermez la crépine. Déposez la terrine dans le bain-marie et enfournez pour 1h30 de cuisson.
Sortez la terrine du four et laissez-la refroidir. Réservez-la ensuite au frais pendant 2 à 3 jours avant de la servir.
 
Terrine-3b.jpg Terrine-2b.jpg

Publié dans Terrine salée

Partager cet article

Repost 0

Coq au vin rouge

Publié le par Doria

Coq au vin rouge 1b
 
Après le coq au vin blanc de Georges Blanc, voici le coq au vin rouge...
 
Ingrédients 8 personnes
 
1 coq d'environ 3 kg coupé en morceaux
1 bouteille de vin rouge corsé
125 g de lardons
250 g de champignons de Paris
1 oignon émincé
2 carottes coupées en rondelles
2 gousses d'ail
1 bouquet garni
1 cs de grains de poivre
50 cl de fond de veau
5 cl de cognac
3 cuillères à soupe d'huile
1 cuillère à soupe bombée de farine
sel de Guérande
Poivre du moulin aux 5 baies
1 cs de persil ciselé 
 
 
La veille
Mettez le coq à mariner : placez-le dans un grand saladier avec l'oignon et les carottes. Versez le vin, posez le bouquet garni et ajoutez les grains de poivres.
Couvrez et laissez mariner une nuit au réfrigérateur. (ou toute la journée si c'est pour le soir).
 
Le jour même
Egouttez les morceaux de coq et les légumes, épongez-les bien avec du papier absorbant.
Filtrez la marinade et réservez.
Faites chauffez l'huile dans une cocotte, jetez-y les morceaux de coq et laissez-les bien dorer sur toutes les faces.
Retirez-les de la cocotte une fois dorés, mettez les légumes à la place. Laissez-les revenir à feu doux 5 minutes.  Saupoudrez le tout de farine, remuez pour bien enrober les légumes.
Remettez les morceaux de coq dans la cocotte, ajoutez les gousses d'ail écrasées. Faites chauffer le cognac, versez-le et flambez.
Mouillez le tout avec le vin de la marinade, ajoutez le fond de veau, salez et poivrez. Portez à ébullition, puis couvrez et baissez le feu. Laissez mijoter 2 h 30 à feu doux.
Emincez les champignons. Faites-les dorer dans une poêle avec les lardons pendant environ 5-10 minutes. Rajoutez-les dans la cocotte 15 minutes avant de servir. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement. Parsemez un peu de persil ciselée sur le dessus avant de servir. 
 
Coq-au-vin-rouge-2b-copie-1.jpg Coq-au-vin-rouge-3b.jpg

Partager cet article

Repost 0

Velouté à l'oseille et pain nordique grillé

Publié le par Doria

Veloute-1b.jpg
 
Avec le froid qui pointe son nez, c'est le début des veloutés...
 
Ingrédients 4 personnes
 
250 gr d'oseille
3 petites pommes de terre
1 grosse échalote
1 litre de bouillon de légumes
Huile d'olive extra vierge
4 cs de crème fraîche liquide légère
Poivre du moulin aux 5 baies
4 tranches de pain nordique
 
Lavez vos feuilles d'oseille et retirez les côtes.
Epluchez et ciselez votre échalote.
Dans un faitout, versez un peu d'huile d'olive et faites rissoler votre échalote.
Ajoutez les pommes de terre épluchées, lavées et coupées en gros cubes ainsi que l'oseille. Laissez cuire prendant 5 min.
Ajoutez le bouillon et laissez cuire pendant 20 min à couvert et sur feu doux.
Au bout de ce temps, déposez vos pommes de terre et l'oseille dans votre blinder et mixez. Ajoutez peu à peu le jus du bouillon en fonction de la consistance désirée.
Versez le velouté dans des contenants, ajoutez la crème liquide.
Faites griller vos tranches de pain et les couper en petits carrés que vous répartissez dans vos contenants.
Saupoudrez d'un peu de persil, un tour de poivre.
 
Veloute-2b.jpg Villefranche-sur-Perigord-6a.jpg

Partager cet article

Repost 0

Château de Versailles (1)

Publié le par Doria

Classé depuis 30 ans au patrimoine mondial de l’humanité, le château de Versailles constitue l’une des plus belles réalisations de l’art français au XVIIe siècle.
Il n’existe pas au monde de résidence plus luxueuse, plus grandiose que la demeure du Roi-Soleil. Versailles résonne dans l’imaginaire français et mondial comme étant le pinacle du faste et de la démesure. Mais quand on vient au Château de Versailles, face à une telle renommée, on aurait pu s’attendre à la quintessence du clinquant : rien de plus faux ici. Le Château a été construit certes avec des matériaux luxueux, mais dans le bon goût hérité des influences de l’Antiquité. Pompéi était à peine en train d’être redécouverte.
A l’époque de Louis XIV, le Château de Versailles était très habité par les nombreux courtisans. On se battait pour avoir l’honneur de vivre dans un des petits appartements installés au Château, pour être au plus proche du Roi. Mais vivre au Château n’était pour personne un synonyme de confort. Le souverain et sa famille préféraient passer leur temps en famille ailleurs, par exemple au Grand Trianon ou à Marly, loin de l’agitation de la Cour. Les courtisans eux, étaient là plus par besoin que par plaisir, leurs appartements étant sans doute beaucoup moins confortables que leurs résidences habituelles.
Sur cette toile, c'est une vue du château datant de 1667-1668. Outre l'embellissement du château, les premiers travaux de Le Vau portent sur la construction dans l'avant-cour des deux ailes des communs et écurie en 1662. Sur la droite, les réservoirs alimentent les bassins des jardins et la grotte de Théthys. Au loin, le Grand Canal n'a pas encore son tracé définitif.
 
Versailles-1b.jpg
 
Louis XIV est figuré en "roi de guerre", cuirassé, avec la couronne et  le sceptre, victorieux sur les terres et sur les mers. Tout au long de son règne, le chantier de Versailles évolue au rythme de la guerre et de la paix.
 
Versailles-2b.jpg Versailles-3b.jpg
 
Dans les années 1670, Louis XIV fait notamment aménager les Grands Appartements du Roi et de la Reine.
Chambre officielles des Reines de France
C’est ici que la femme de Louis XIV accoucha en public de ses enfants.
 
Versailles 4b Versailles 5b
Versailles 6b
 
Appartements du Roi
 
Versailles 7b Versailles 8b 
 
  C'est dans cette chambre que mourut Louis XIV
 
Versailles 9b
 
  Le Roi-Soleil avait besoin d’une grande salle d’apparat, à la mesure de son rayonnement. La France était la première puissance d’Europe. La construction de la grande salle débuta en 1678 sous la direction de Jules Hardouin-Mansart, pour se terminer en 1684. On fait appel à Charles Le Brun, Premier Peintre du Roi, pour décorer la grande galerie. Il se mettra à la tâche dès 1680.
La Galerie des Glaces est longue de 73 mètres.
  Les glaces étaient des objets précieux à l’époque de Louis XIV, et forçaient l’admiration des visiteurs de la Grande Galerie.
 
Versailles 10b
Versailles 11b Versailles 12b
Versailles 13b
 

Partager cet article

Repost 0

Rillettes de harengs sur blinis

Publié le par Doria

Rillettes-1b.jpg
 
Aujourd'hui, je vous propose une recette réalisée avec du harengs doux Delpierre, mon nouveau partenaire.
Lorsque Julie m'a contacté afin de réaliser un partenariat avec la maison Delpierre, j'ai tout de suite accepter. Ce sont de très bons produits que j'achète régulièrement dans les grandes surfaces.     
C'est une entreprise française depuis 1913, qui dispose d'un savoir-faire unique qui s'est développé au fil des ans, des évènements et des attentes des clients.
Cette année, Delpierre fête ses 100 ans !
Pour cette occasion je vais cuisiner avec quelques uns de leurs produits.
Le hareng fait partie des poissons les plus riches en Omega 3 qui favorisent le bon fonctionnement de notre coeur. C'est cette caractéristique qui lui donne un goût de caractère, apprécié des amateurs d'authenticité.
Il est également très riche en nutriments. Il fournit en effet de multiples vitamines dont la Vit A, B et D, des minéraux comme le phosphore essentiel pour la bonne santé des os et des dents.
 
Rillettes-4b.jpg
 
Rillettes de harengs fumés
 
200 gr de carrés frais 0%
1/2 cc de citron confit au gingembre
1 cs de jus de citron vert
40 ml de crème fraîche liquide légère
1 cs de ciboulette ciselée
10 câpres
Poivre du moulin aux 5 baies
Un peu de gomasio pour la décoration
 
Emiéttez vos filets de harengs que vous déposez dans un grand récipient.
Ciselez vos câpres.
Ajoutez tous le reste des ingrédients et bien mélangez à la fourchette.
Déposez vos rillettes dans un bocal hermétique. Sur le dessus, déposez 3 petites câpres et un peu de gomasio pour la décoration.
Laissez refroidir vos rillettes au moins 1 heure 30 avant la dégustation.
C'est juste le temps pour réaliser vos blinis.
 
Rillettes 3b Rillettes-6c.jpg
 
Blinis pour 4 personnes
 
190gr de farine fluide
1 oeufs
1/4 cc de sel de Guérande
120 ml de lait tiède
50 ml de crème fraîche légère
25gr de parmesan râpé
1/2 cc de confit de citron et gingembre
1 cs de ciboulette ciselée
1/2 sachet de levure Briochin
Huile d'olive pour la cuisson
 
Dans votre KA ou autre robot, mélangez la farine avec le sachet de levure de boulanger.
Ajoutez les oeufs, le sel, le lait, la crème, le parmesan, la ciboulette et le citron confit gingembre. Bien mélangez.
Laissez poser votre pâte pendant 1 heure à l'abri du vent, avec un torchon propre sur le dessus de votre bol.
Au bout de ce temps cuire vos blinis dans une poêle à blinis pendant 2 à 3 min de chaque côté avec un peu d'huile d'olive.
 
Harengs-2a.jpg

Publié dans Crustacés - Poissons

Partager cet article

Repost 0