Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Lasagnes à la bolognaise aux légumes

Publié le par Doria

Lasagnes-1b.jpg
 
Un plat de lasagnes réconfortant très parfumé en bouche... 
 
Ingrédients pour 6 personnes  
 
Bolognaise aux tubercules
500 gr de haché de boeuf
150 gr de carottes
150 gr de boules d"or
100 gr de persil tubéreux
100 gr de panais
1 oignon de Roscoff
2 gousses d"ail
1 boite de pulpe de tomate
50 gr de concentré de tomates
3 clous de girofle
3 baies de genevrier
2 branches de thym
1 feuille de laurier
10 petites feuilles de sauge
1/2 bouquet de persil ciselé 
2 sucres roux
0,5 gr de safran
2 pincées de cumin
Le zeste 1/2 citron 
500 ml de bouillon de légumes
Huile d'olive extra vierge
Sel de Guérande
Poivre du moulin aux 5 baies
 
Epluchez et émincez l'oignon et l'ail.
Epluchez, lavez et taillez en mirepoix les légumes.
Dans un faitout en fonte, versez 3 cs d'huile d'olive. Faites-y suer l'oignon et l'ail, salez et poivrez puis ajoutez  la viande hachée, poursuivre la cuisson quelques minutes en remuant, afin de la saisir.  
Ajoutez l'ensemble des légumes en mirepoix. Poursuivre la cuisson à feu vif pendant 10 min.
Ajoutez le reste des ingrédients, laissez bouillonner une dizaine de minutes puis réduire le feu.
Laissez mijoter 1h30.
 
Lasagnes-2b.jpg Lasagnes-5b.jpg
 
Sauce béchamel
40g de beurre
40g de farine
450 ml de lait
Sel et poivre du moulin
Noix de muscade râpée
 
Faites fondre dans une casserole le beurre et ajoutez la farine que vous laissez cuire 2 à 3 min tout en remuant.
Versez le lait petit à petit tout en tournant jusqu'à l'obtention d'une sauce épaisse lisse et brillante.
Salez, poivrez et râpée un peu de noix de muscade.
 
Préparation des lasagnes à la bolognaise aux légumes
12 plaques de lasagne
150g de gruyère
Quelques noix de beurre 
 
Beurrez un plat de service allant au four.
Disposez en couches successives, les plaques de lasagne, puis la sauce à la viande, la sauce béchamel et le guyère.
Continuez jusqu'à épuisement des ingrédients.
Parsemez le dessus avec un peu de guyère et de beurre.
Faites cuire dans le four préchauffé à 180°C pendant 45 min.
Surveillez la cuisson, elle peut être plus ou moins longue en fonction de votre four.
 
Lasagnes-4b.jpg Lasagnes-3b.jpg

Publié dans Boeuf - Gibier

Partager cet article

Repost 0

Bolognaise aux légumes

Publié le par Doria

Sauce-bolognaise-1b.jpg
 
La sauce bolognaise est une sauce classique de la région de Bologne, essentiellement à base de sauce tomate et de viande de bœuf. Elle est renommée internationalement comme accompagnement des spaghettis, ce qui ne correspond cependant pas à la tradition de la région bolonaise, où elle est surtout utilisée pour garnir les tagliatelles, les lasagnes, ou encore la polenta.
Celle que je vous présente aujourd'hui a été réalisé avec des boules d'or, du persil tubéreux et du panais. Je tiens à préciser que le panais et le persil tubéreux proviennent directement du jardin. Si vous ne trouvez pas de persil tubéreux, vous augmentez la quantité de panais. Ce qui apporte un peu de légumes à ce plat traditionnel.
Demain, je vous présenterais mes lasagnes à la bolognaise aux tubercules.
 
Ingrédients pour 6 personnes  
 
500 gr de haché de boeuf
150 gr de carottes
150 gr de boules d"or
100 gr de persil tubéreux
100 gr de panais
1 oignon de Roscoff
2 gousses d"ail
1 boite de pulpe de tomate
50 gr de concentré de tomates
3 clous de girofle
3 baies de genevrier
2 branches de thym
1 feuille de laurier
10 petites feuilles de sauge
1/2 bouquet de persil ciselé 
2 sucres roux
0,5 gr de safran
2 pincées de cumin
Le zeste 1/2 citron 
500 ml de bouillon de légumes
Huile d'olive extra vierge
Sel de Guérande
Poivre du moulin aux 5 baies
 
Epluchez et émincez l'oignon et l'ail.
Epluchez, lavez et taillez en mirepoix les légumes.
Dans un faitout en fonte, versez 3 cs d'huile d'olive. Faites-y suer l'oignon et l'ail, salez et poivrez puis ajoutez  la viande hachée, poursuivre la cuisson quelques minutes en remuant, afin de la saisir.
Ajoutez l'ensemble des légumes en mirepoix. Poursuivre la cuisson à feu vif pendant 10 min.
Ajoutez le reste des ingrédients, laissez bouillonner une dizaine de minutes puis réduire le feu.
Laissez mijoter 1h30.
 
Sauce-bolognaise-2b.jpg Sauce-bolognaise-3b.jpg

Publié dans Boeuf - Gibier

Partager cet article

Repost 0

Velouté de courge muscade et panais du jardin

Publié le par Doria

Veloute-de-potimarron-1b.jpg
 
Un velouté réalisé avec la courge muscade et les panais de mon jardin...
 
Ingrédients pour 6 personnes
 
2 panais (les miens sont amoureux)
  1 quartier de courge muscade
2 pommes de terre
1 oignon
200 ml de lait de coco
Sel de Guérande
Poivre du moulin aux 5 baies
Un peu de gomasio
Huile d'olive extra vierge
Des germes Alfalfa et Roquette
 
Epluchez les panais, la courge muscade, les pommes de terre et l'oignon.
Après avoir laver vos panais, votre courge muscade et pommes de terre, les couper en petits troçons.
Ciselez votre oignon que vous faites revenir dans une cocotte en fonte puis ajoutez les légumes et féculents.
Salez et poivrez.
Poursuivre la cuisson quelques minutes. Ajoutez 1,5 litre d'eau.
Faites cuire à feu doux pendant 30 min après ébullition. 
Au bout de ce temps, mixez au blinder en ajoutant plus ou moins d'eau de cuisson en fonction de la consistance désirée.
Ajoutez le lait de coco et mixez à nouveau quelques secondes.
Servir aussitôt avec un peu de germes d'Alfalfa/Roquette, gomasio et de quelques gouttes d'huile d'olive.
 
Veloute-de-potimarron-2b.jpg Veloute-de-potimarron-3b.jpg
Veloute-de-potimarron-4b.jpg Veloute-de-potimarron-5d.jpg Veloute-de-potimarron-6b.jpg
 
La saveur de noisette moutardée du mélange de Roquette germée et d'Alfalfa germée relève le goût de ce velouté.
Je les ai faites germer dans un germoir pendant 3 jours.
Les herboristes et scientifiques lui accordent des vertus reminéralisantes et anti-oxydantes grâce à sa richesse en vitamines, magnésium et phosphore.

Partager cet article

Repost 0

Rillettes de canette

Publié le par Doria

Rillettes 4b
 
Des rillettes absolument délicieuses dont l'inspiration vient du Saveurs n°205...
 
Ingrédients
 
1 cannette de 1,5 kg
500 gr de poitrine de porc
2 oignons
4 branches de thym
20 gr de gros sel
3 gr de 4 épices
3 gr de poivre
 
Coupez la cannette en morceaux en mettant de côté les ailes, les manchons, le cou et les abats pour une autre recette "Pot au feu Périgourdin".Conservez bien la peau et le gras.
Coupez la poitrine de porc en gros cubes et les oignons en quartiers.
Dans une grande cocotte, réunissez tous les ingrédients de la recette, y compris la peau et le gras de la cannette et ajoutez 50 cl d'eau.
Portez à ébullition, puis baissez le feu et laissez mijoter pendant 4 heures. Remuez de temps en temps.
Egouttez la viande dans une grande passoire en prenant soin de récupérer le gras. Laissez tiédir puis effilochez la viande à la main en vous débarrassant de la peau et des os. J'ai réservé la carcasse avec la viande contenu dessus pour effectuer une autre recette : une soupe à l'oignon à la cannette confite que je vous présenterais plus tard.
Disposez la viande effilochée dans des bocaux hermétique. Tassez avec le dos d'une cuillère et recouvrez de gras chauffé liquide. Laissez refroidir avant de réserver deux jours au minimum au frais : les rillettes sont meilleures lorsqu'elles ont reposé.
 
Rillettes-2b.jpg Rillettes-5b.jpg
Rillettes-6b.jpg Rillettes 1b
 
Rillettes-7c.jpg
 
Je voudrais à présent vous présenter mes nouveaux verres : Verre à vin rouge et blanc Révolution Mature Cristallin
Avec sa large paraison en losange, ces verres permettent une meilleure oxygénation dans les meilleures conditions et exale parfaitement les arômes des vins mûrs.
Vous allez me dire que le Beaujolais nouveau n'est pas un vin mûr et vous avez raison. Je les trouve tellement beau que je me suis empressée de les tester !
Je vais les utiliser pour ma table de Noël ou ils seront davantage à leur place avec des vieux vins bordelais
Je remercie mon partenaire Boutique en couleur pour la découverte de ces verres ! Ils sont superbes et classes !

Publié dans Entrées

Partager cet article

Repost 0

Cake à la noisette et graines de courge

Publié le par Doria

Cake-noisette-1b.jpg
 
Une version de cake aux saveurs d'automne...
 
Ingrédients
 
3 oeufs
110 gr de sucre de canne
200 ml de crème fraîche légère
110 gr de noisettes moulues
150 gr de farine
40 gr de son d'avoine
80 gr de beurre fondu
50 gr de graines de courge
1/2 cc d'épices à pain d'épice
1 bouchon de rhum ambré
1 sachet de levure
 
Dans un grand saladier, mélangez les oeufs avec le sucre.
Ajoutez la crème, les noisettes moulues, la farine, le son d'avoine, le rhum, les épices à pain d'épice, le beurre et la levure.
Bien remuer afin que la préparation devienne homogène.
Ajoutez les graines de courge et remuez à nouveau.
Beurrez un moule à cake et versez la pâte.
Enfournez pour 45 min de cuisson à 180°C, chaleur tournante.
Laissez tiédir avant de le démouler et de le laisser refroidir sur une grille.
 
Cake-noisette-2b.jpg Cake-noisette-5b.jpg
Cake-noisette-4b.jpg Cake-noisette-3b.jpg

Publié dans Cakes sucrés

Partager cet article

Repost 0

Zoo de Beauval (1)

Publié le par Doria

Le Zoo de Beauval est le plus beau Zoo que j'ai visité !
Je me suis précipitée vers le Panda Géant que j'ai pu observer fort fort fort longtemps...
"Trésor national chinois", le panda géant représente un symbole fort d'amitié entre la Chine et les pays qui l'accueillent. Compte tenu de sa rareté et de ses spécificités biologiques, il est devenu un emblème dans de nombreux domaines.
 
Zoo-de-Beauval-Panda-Geant-1b.jpg Zoo-de-Beauval-Panda-Geant-2b.jpg
 
Le panda géant symbolise la protection de l'environnement. Mieux que n'importe quelle espèce, sa présence en parc zoologique permet de sensibiliser le public à la nécessité d'un engagement pour la Conservation ; il est l'espèce "porte-drapeau" par excellence. Sa coloration noire et blanche évoque la tolérance, le respect des extrêmes, les échanges entre les peuples.
Le panda géant vit dans les régions montagneuses de Chine, entre 1 500 et 3 400 mètres d'altitude. Bien qu'il soit classé parmi les Carnivores, il mange presque exclusivement des pousses de bambou. Son système digestif reste cependant celui d'un carnivore ; il possède donc une faible capacité à digérer la cellulose de cette plante, par ailleurs très pauvre en énergie. Pour pallier cela, le panda géant ingère de grandes quantités de bambou, jusqu'à 20 kg quotidiens, et consacre près de 14 heures de sa journée à s'alimenter. Il s'économise donc en dormant 10 à 20 heures sur 24 !
 
Zoo-de-Beauval-Panda-Geant-3b.jpg
 
La reproduction du panda géant n'est pas chose aisée. En effet, une femelle est fécondable moins de 3 jours par an ! La mère peut donner naissance à 1 ou 2 bébés après 4 à 5 mois de gestation. À sa naissance, le petit pèse à peine 110 grammes ; sa peau est rose et sans pelage et il n'ouvre les yeux qu'après 45 jours. Vers 1 an environ, il est totalement sevré et peut évoluer seul vers l'âge 18 mois.
Menacé par un taux de natalité naturellement faible et par la destruction de son habitat lié à l'urbanisation et aux cultures intensives en Chine, le panda ne compterait plus que 1600 individus à l'état sauvage et quelque 300 en parcs zoologiques. Depuis 1998, plus de 40 aires protégées ont été définies au sein même des zones d'habitat du panda géant.
Pour protéger davantage cette espèce emblématique, les bases chinoises de Wolong et de Chengdu ont été respectivement créées en 1980 et 1987. Ces bases s'investissent dans la recherche scientifique, la reproduction, la conservation in-situ et ex-situ, mais également la sensibilisation du public, en ouvrant leurs portes aux visiteurs.
 
Zoo-de-Beauval-Panda-Geant-4b.jpg
 
L'accueil à Beauval d'un couple de pandas potentiellement reproducteur entre dans le cadre d'un programme de recherche et de conservation, mené en coopération avec la base de Chengdu, en Chine, et l'Association Beauval Nature. Toute l'équipe du ZooParc espère accueillir dans les années à venir les descendants de Huan Huan, la femelle, et Yuan Zi, le mâle, et voir l'espèce se pérenniser.

Partager cet article

Repost 0

Parmentier d'agneau et potimarron aux pruneaux

Publié le par Doria

Une variante de la recette provenant du Saveurs n°205
 
Parmentier-3b.jpg
 
Ingrédients 4 personnes
 
1 kg d'épaule d'agneau coupée en petits morceaux
8 gros pruneaux moelleux
1 oignon
3 cs de miel
30 gr de cerneaux de noix
40 cl de vin rouge
500 gr de chair de potimarron
150 gr de pommes de terre 
25 gr de beurre
Huile d'olive extra vierge
40 gr de chapelure
40 gr de parmesan
1 petite branche de romarin
Sel de Guérande
Poivre du moulin aux 5 baies
Persil ciselé
 
Epluchez et émincez l'oignon.
Faites saisir les morceaux de viande dans une cocotte avec un peu d'huile d'olive. Ajoutez l'oignon, laissez-le fondre 3 min su feu moyen. Ajoutez le miel. Laissez légèrement caraméliser puis versez le vin rouge. Portez à ébullition , ajoutez un grand verre d'eau, le romarin, du sel et du poivre. Couvrez la cocotte et laissez cuire 1 heure sur feu doux.
Pendant ce temps, épluchez, coupez et lavez le potimarron et les pommes de terre en morceaux. Faites-les cuire dans de l'eau bouillante salée. Egouttez-les puis passez-les au moulin à légumes. Ajoutez 25 gr de beurre, bien remuer.
Dénoyautez et coupez les pruneaux en morceaux, hachez grossièrement les noix.
Au bout d'1 heure de cuisson de la viande, ajoutez les morceaux de pruneau et les noix, laissez cuire 15 à 20 min.
Laissez tiédir la viande puis effilochez-la grossièrement.
Retirez la branche de romarin du jus de cuisson, faites réduire le jus avec les pruneaux et les noix, mélangez le tout avec la viande.
Préchauffez le four à 180°C.
Répartissez la viande dans le fond de 6 plats individuels allant au four. Couvrez avec la purée de potimarron.
Mélangez la chapelure avec le parmesan que vous parsemez sur le dessus de la purée.
Enfournez pour 25 min de cuisson puis 3 min en position grill.
Servir aussitôt avec du persil ciselé.
 
Parmentier-2b.jpg Parmentier-1b.jpg

Publié dans Agneau

Partager cet article

Repost 0

Agneau caramélisé au raisin blanc, purée de panais

Publié le par Doria

Agneau-2b.jpg Agneau-1b.jpg
 
Ingrédients pour 4 personnes
 
1,2 kg de navarin coupé en morceaux
1 kg de raisin blanc
1 gros oignon
2 cs de miel
15 gr de sucre roux
Huile d'olive extra vierge
15 gr de beurre
Sel de Guérande
Poivre du moulin aux 5 baies
 
Purée de panais
3 panais
2 pommes de terre
10 gr de beurre
50 ml de crème fraîche liquide légère
Sel de Guérande
Poivre du moulin aux 5 baies 
Pzrsil ciselé 
 
Epluchez et émincez votre oignon.
Faites saisir les morceaux d'agneau dans une cocotte avec un peu d'huile d'olive. Ajoutez l'oignon émincé et laissez fondre 5 min sur feu moyen.
Versez le miel sur la viande, enrobez-la bien et laissez légèrement caraméliser.
Pressez 600 gr de grains de raisin et réservez le reste. Filtrez le jus récupéré et le verser dans la cocotte. Salez, poivrez, portez à ébullition puis complétez avec de l'eau à hauteur de la viande.
Couvrez la cocotte et laissez cuire 1h15 à 1h30 sur feu doux en remuant régulièrement.
Pendant ce temps, lavez et détachez les grains de raisin.
20 min avant la fin de cuisson de la viande, faites fondre le beurre dans une poêle. Quand il crépite, jetez les grains de raisin dedans. Saupoudrez-les de sucre, puis faites-les rouler dans la poêle pendant 4 à 5 min sur feu vif pour qu'ils caramélisent légèrement.
Ajoutez les grains de raisin dans la cocotte avec la viande, laissez mijoter.
 
La purée
Epluchez et lavez vos panais et les pommes de terre que vous coupez en morceaux.
Faites-les cuire dans une grande quantité d'eau salée pendant 20 min.
Au bout de ce temps, passez vos panais et pommes de terre au moulin à légumes.
Ajoutez le beurre, la crème et rectifiez l'assaisonnement.
Servir aussitôt avec l'agneau et un peu de persil ciselé.
 
Agneau-4b.jpg Agneau-3b.jpg

Publié dans Agneau

Partager cet article

Repost 0

Cookies à la noisette et éclats de fève de cacao

Publié le par Doria

Cookies-1b.jpg
 
Ingrédients pour 15 cookies
 
190 gr de farine de blé
50 gr de noisettes moulues
1 oeuf
100 gr de beurre mou
70 gr de sucre en poudre
1 sachet de sucre vanillé
1/2 sachet de levure
1 sachet de 30 gr d'éclats de fève de cacao
 
Dans un grand récipient, mélangez la farine avec la noisette moulue, le sucre, le sucre vanillé et la levure.
Faites un puit au milieu et ajoutez l'oeuf et le beurre.
Remuez tout d'abord avec une spatule en bois.
Ajoutez les éclats de fève de cacao puis finissez de malaxer la pâte à la main. Vous allez obtenir une belle boule homogène et souple.
Formez des petites boules de pâte que vous déposez sur du papier sulfurisé, sur la plaque de votre four et applatissez le dessus.
Enfournez pour 15 min de cuisson à 180°C, four chaud, chaleur tournante.
Surveillez la cuisson, elle peut-être plus ou moins longue en fonction de votre four.
 
Cookies-3b.jpg Cookies-2b.jpg
 
  Pour la réalisation de mes cookies, j'ai utilisé des éclats de fève de cacao torréfiés enrobés de sucre de coco bio de chez Comptoirs et Compagnies.
La fève de cacao est considérée comme l'un des superfruits les plus antioxydants du monde et l'une des sources alimentaires les plus riches en magnésium. Elle possède également un indice glycémique bas, tout comme le sucre de coco.

Publié dans Sablés et biscuits

Partager cet article

Repost 0

Château de Versailles (3)

Publié le par Doria

Le 25 avril 2013, le château de Versailles ouvre les appartements de Mesdames restaurés et remeublés. Six des neuf pièces de ces somptueux appartements ont été entièrement remeublées grâce au concours de nombreux métiers d'art et de nouveaux dépôts et acquisitions. 
 
Versailles-17b.jpg
Versailles-14b.jpg
Versailles-15b.jpg Versailles-16b.jpg
 
  Sous Louis XV, les appartements de Mesdames étaient, après ceux du souverain, les plus somptueux du château de Versailles. Situés au rez-de-chaussée du corps central, ils ont été occupés pendant vingt ans, de 1769 jusqu’à la Révolution, par les princesses Adélaïde et Victoire, filles de Louis XV. Ces appartements retrouvent aujourd’hui leurs meubles et sièges de provenance royale et les objets d’art qui en étaient la parure : un véritable trésor ignoré sort des réserves de Versailles.
 
Versailles-18b.jpg
Versailles-19b.jpg Versailles-20b.jpg
Versailles-21b.jpg
 

Partager cet article

Repost 0