750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Quelques jours sur Rome (9)... Le Pantheon

Publié le par Doria

Situé en plein cœur historique de la ville, entre la piazza Navona et la fontaine de Trevi, le Panthéon, est l'un des monuments emblématiques de Rome.
L'intérieur est impressionnant par la gigantesque coupole, percée en son sommet d'un oculus, seule source de lumière de l'édifice. Cette coupole a servi de modèle à Michel Ange pour cette de Saint Pierre mais sans arriver à en égaler le diamètre.
Plusieurs niches, encadrées de colonnes sont placées tout autour et abritent des statues de dieux à l'époque antique. Elles sont aujourd'hui transformées en chapelle et abritent pour certaines des tombeaux (les rois Victor Emmanuel II et Umberto I, Raphaël...)
Quelques jours sur Rome (9)... Le Pantheon
Quelques jours sur Rome (9)... Le Pantheon
Quelques jours sur Rome (9)... Le Pantheon
Quelques jours sur Rome (9)... Le Pantheon
Quelques jours sur Rome (9)... Le Pantheon
Quelques jours sur Rome (9)... Le Pantheon
Quelques jours sur Rome (9)... Le Pantheon
Quelques jours sur Rome (9)... Le Pantheon
Quelques jours sur Rome (9)... Le Pantheon
Quelques jours sur Rome (9)... Le Pantheon
Quelques jours sur Rome (9)... Le Pantheon
Quelques jours sur Rome (9)... Le Pantheon
Quelques jours sur Rome (9)... Le Pantheon

Partager cet article

Repost0

Coquelets citronnés au four et quenelles au Madras

Publié le par Doria

Coquelets citronnés au four et quenelles au Madras
Un coquelet accompagné de très bonnes frites...
 
Ingrédients pour 4 personnes
 
Les frites
1 kg de pommes de terre de type Bintje
Huile de friture
 
Pelez les pommes de terre et les laver, puis les détailler en parallélépipèdes à base carrée d'environ 1,5 com de côté (en grosses frites). Les laver à nouveau et bien les sécher dans un torchon propre.
Les faire cuire une première fois dans l'huile chauffée à 150°C, pendant 7 à 8 min. Il ne faut pas surcharger la friteuse : pour 1 kg de pommes de terre, cuire 1/3 des frites à la fois.
Laissez refroidir les frites, le temps de préparer votre coquelet.
Cuire les frites une seconde fois dans l'huile chauffée à 190°C pendant environ 3 min. Elles doivent être croustillantes sans être dures.
Coquelets citronnés au four et quenelles au Madras
Coquelets citronnés au four et quenelles au Madras
Coquelets citronnés au four et quenelles au Madras
Les coquelets
2 coquelets
2 gousses d'ail
1 citron jaune
1 bouquet de thym citron
Huile d'olive extra vierge
Sel de Guérande
Poivre du moulin aux 5 baies
 
Coupez les coquelets en deux dans le sens de la longueur.
Lavez et égouttez le thym citron (réservez 3 brins) et déposez le reste du thym dans un plat allant au four.
Déposez les coquelets au dessus.
Mélangez 4 cs d'huile d'olive avec le jus du citron après avoir récupérer les zestes, les gousses d'ail épluchées et écrasées, les feuilles des 3 branches de thym. Salez et poivrez.
Badigeonnez de cette préparation les coquelets, côté peau. Versez le reste de la préparation dans le plat en ajoutant 1/2 verre d'eau.
Portez au four à 220°C pour 30 min de cuisson.
Pendant ce temps, détaillez les zestes de citron en julienne et répartissez-les sur les coquelets en fin de cuisson.
Coquelets citronnés au four et quenelles au Madras
Les quenelles au Madras
100 ml de crème fraîche entière liquide
1 cc de Madras curry
 
Montez votre crème fraîche bien froide en chantilly.
Pour la réalisation de ma chantilly, j'ai mis mon récipient avec les fouets de mon robot pendant 30 min au congélateur.
Lorsque la chantilly est presque montée, incorporez peu à peu le Madras Curry.
Réservez au frais avant de servir.
 
Dressage
Servir une moitié de coquelet avec des frites et deux quenelles au Madras que vous réalisez avec deux cuillères à soupe.

Partager cet article

Repost0

Tartelettes d'escargots, sauce oseille

Publié le par Doria

Tartelettes d'escargots, sauce oseille
Des tartelettes que j'ai servi en apéritif...
 
Ingrédients pour 16 tartelettes
 
Pâte
1 oeuf
100gr de beurre
200gr de farine
1/2 cc de cumin
1/2 cc de paprika
Poivre du moulin aux 5 baies
Sel de Guérande
 
Dans un bol, battre l'oeuf.
Dans un saladier, mettre la farine et les épices, le sel et le beurre coupé en lamelles.
Faire glisser la farine et le beurre du bout des doigts en pressant légèrement pour obtenir un mélange granuleux.
Ajoutez l'oeuf battu, le sel et poivre pour rassembler le mélange et obtenir une boule.
Appuyez avec la paume de la main sur la boule de pâte, à plusieurs reprises pour obtenir une pâte homogène.
Pour plus de faciliter, je réalise cette pâte dans mon appareil KitchenAid.
Mettre à reposer au frigo 20 min au minimum avant son utilisation.
 
Garniture
48 escargots
1 petit bouquet d'oseille (du jardin pour moi)
20 cl de crème fraîche légère 
1 gousse d'ail
2 branches de persil
3 cs de bouillon de légumes 
Sel de Guérande 
Poivre du moulin aux 5 baies
 
Équeutez, lavez l'oseille et le persil.
Épluchez et dégermez l'ail.
Faites bouillir un volume d'eau salée, plongez l'oseille pendant 30 secondes, l'égoutter et la mettre dans le bol à mixeur.
Dans cette eau bouillante, mettre l'ail et poursuivre la cuisson pendant 2 minutes puis le mettre à son tour dans le bol à mixeur avec le persil, la crème fraîche et le bouillon de légumes, salez, poivrez. Mixez et rectifiez l'assaisonnement. Laissez refroidir.
 
Montage
Étalez votre pâte sur un plan de travail fariné et découpez des cercles à l'aide d'un emporte pièce pour les déposer dans votre moule silicone à petites empreintes.
Versez un peu de crème d'oseille puis répartir 3 escargots sur le dessus.
Enfournez dans un four chaud à 180°C, chaleur tournante pour 25 minutes de cuisson. Attention à votre cuisson, elle peut être plus ou moins longue en fonction de votre four.
Servir aussitôt avec un peu de persil ciselé sur le dessus.
Tartelettes d'escargots, sauce oseille

Partager cet article

Repost0

Quelques jours sur Rome (8)... La Cité du Vatican

Publié le par Doria

Avec une superficie de 44 hectares et une population de 932 habitants, la Cité du Vatican est le plus petit Etat du Monde. C'est la résidence du Pape, Chef de l'Etat et de son gouvernement (ce qui constitue à proprement parler le Saint-Siège).
Son rôle n’est ni politique ni économique. Par son indépendance, le Vatican permet au pape d’assurer l’unité spirituelle de toute l’église catholique.
Quelques jours sur Rome (8)... La Cité du Vatican
Quelques jours sur Rome (8)... La Cité du Vatican
Quelques jours sur Rome (8)... La Cité du Vatican
Quelques jours sur Rome (8)... La Cité du Vatican
Quelques jours sur Rome (8)... La Cité du Vatican
Quelques jours sur Rome (8)... La Cité du Vatican
La Cité du Vatican compte 11 musées qui regroupe les collections d'arts, les plus belles au monde avec des oeuvres connues du monde entier. Nous avons pas pu tous les visiter, nous avions un guide dont le temps était compté (3heures) et cela se visite en plusieurs jours.
Quelques jours sur Rome (8)... La Cité du Vatican
Quelques jours sur Rome (8)... La Cité du Vatican
Quelques jours sur Rome (8)... La Cité du Vatican
Quelques jours sur Rome (8)... La Cité du Vatican
Quelques jours sur Rome (8)... La Cité du Vatican
Quelques jours sur Rome (8)... La Cité du Vatican
Quelques jours sur Rome (8)... La Cité du Vatican
Quelques jours sur Rome (8)... La Cité du Vatican
Quelques jours sur Rome (8)... La Cité du Vatican
Quelques jours sur Rome (8)... La Cité du Vatican
Quelques jours sur Rome (8)... La Cité du Vatican
Quelques jours sur Rome (8)... La Cité du Vatican
Quelques jours sur Rome (8)... La Cité du Vatican
Quelques jours sur Rome (8)... La Cité du Vatican
Quelques jours sur Rome (8)... La Cité du Vatican
Quelques jours sur Rome (8)... La Cité du Vatican
La Basilique Saint Pierre de Rome, est l'église principale du Catholicisme, son centre spirituel et aussi la plus grande. A noter qu'elle n'est pas la cathédrale de Rome puisque c'est Saint Jean de Latran qui assure cette fonction. Son architecture, sa beauté et sa richesse en font l'une des étapes incontournables.
 
L'histoire de la basilique Saint Pierre de Rome : elle remonte au début du Christianisme.
Elle est construite à l'emplacement du tombeau de Saint Pierre, apôtre du Christ, à proximité de l'ancien cirque de Néron dans lequel Saint Pierre fut supplicié ainsi que de nombreux chrétiens.
L'obélisque ornant la place Saint Pierre provient d'ailleurs de ce cirque.
Un petit édifice semble avoir existé dès le IIème siècle, en l'honneur de Saint Pierre.
Mais c'est l'Empereur Constantin qui fait construire à cet emplacement une grande basilique à cinq nefs à partir de l'an 319.
Cette basilique était déjà richement décorée et a été restaurée et agrandie à plusieurs reprises.
Au XIVème siècle, les Papes, pour des raisons politiques, s'installent à Avignon avec toute leur cour. A leur retour, un siècle plus tard, la papauté quitte le palais du Latran (en ruine) et s'installe au Vatican. Mais la Basilique de l'époque Constantinienne tombe elle aussi en ruine. Une restauration est envisagée et même commencée, mais finalement, une reconstruction complète est préférée.
Le Pape Jules II (1503 à 1513) demande à l'architecte Bramante de concevoir les plans d'une nouvelle basilique. Il choisit un plan en croix grecque (chaque branche de même longueur) avec une coupole en son centre.
La construction dura plus d'un siècle et les plus grands architectes et artistes de la renaissance se succèdent tels que Raphaël, Perruzzi, Michel-Ange qui réalisa la grande coupole, Vignole, Giacomo della Porta, Carlo Maderno qui modifia le plan pour en faire une croix latine (la nef plus longue que le transept) et finalement le Bernin (qui était en charge de la construction de deux clochers, mais le premier s'effondra suite à une erreur de calcul…
La basilique Saint Pierre n'a donc pas de clocher !).
Le Bernin réalisa aussi la place Saint Pierre et sa colonnade.
Le Pape Urbain VIII consacre la nouvelle basilique en 1626, 1300 ans après la première… Néanmoins, les travaux continuèrent jusqu'au XVIIIème siècle.
 
La façade : elle est l'œuvre de Carlo Maderno et il s'agit de l'une des parties construites en dernier. Elle présente une succession de colonnes qui s'élèvent sur deux étages séparant les portes et les fenêtres qui sont alternativement rectangulaires ou rondes. La large loggia accueille le balcon de la bénédiction papale et de l'annonce de l'élection d'un nouveau Pape. Au-dessus, une inscription rappelle que c'est Paul V Borghese qui a ordonné la façade.
L'ensemble est surmonté de statues du Christ et des Apôtres. Deux horloges sont placées à chaque extrémité. Contrairement à ce qui était prévu à l'origine, la coupole est assez peu visible, le rallongement de la nef pour en faire une croix latine ayant bouché la perspective.
Quelques jours sur Rome (8)... La Cité du Vatican
Quelques jours sur Rome (8)... La Cité du Vatican
Cinq portes donnent l'accès à la basilique, dont à droite, la Porte Sainte à 16 panneaux de bronze qui n'est ouverte que lors des années Saintes (cette porte date de 1950).
L'intérieur : l'intérieur de la basilique Saint Pierre est impressionnant, grandiose, monumental… Elle manque peut-être de chaleur et de charme mais elle marque les esprits, ce qui était l'objectif au moment de sa construction, en pleine période de contre-réforme. La décoration est d'une très grande richesse, de style baroque. Le sol et les murs sont couverts de marbres polychromes. Quatre piliers monumentaux, situés de chaque côté séparent les 3 nefs. On y des médaillons représentant les papes.
De nombreux monuments funéraires sont aussi présents, le plus souvent ceux de Papes, dont le magnifique monument d'Alexandre VII, représenté à genou, priant.
A la croisée du transept j'ai pu admiré l'impressionnant baldaquin du Bernin à colonnes torsadées. Il est placé au-dessus de l'autel Papal et du tombeau de Saint Pierre. Dans le chœur on y trouve une chaire, un siège épiscopal dit de Saint Pierre, mais datant en réalité du IVème siècle, mis en valeur par le Bernin. Le siège est surmonté d'anges et d'une gloire d'où sortent des rayons lumineux.
 
Source : Passion Rome
Quelques jours sur Rome (8)... La Cité du Vatican
Quelques jours sur Rome (8)... La Cité du Vatican
Quelques jours sur Rome (8)... La Cité du Vatican
Quelques jours sur Rome (8)... La Cité du Vatican
Quelques jours sur Rome (8)... La Cité du Vatican
Quelques jours sur Rome (8)... La Cité du Vatican
Quelques jours sur Rome (8)... La Cité du Vatican
Quelques jours sur Rome (8)... La Cité du Vatican
Quelques jours sur Rome (8)... La Cité du Vatican
Quelques jours sur Rome (8)... La Cité du Vatican
Quelques jours sur Rome (8)... La Cité du Vatican
Quelques jours sur Rome (8)... La Cité du Vatican
Quelques jours sur Rome (8)... La Cité du Vatican
Quelques jours sur Rome (8)... La Cité du Vatican
Les fameux Gardes Suisses, encore habillés de leur costume dessiné au XVIème siècle, selon la légende, par Michel-Ange et qui veillent sur le Pape depuis cette époque.
Quelques jours sur Rome (8)... La Cité du Vatican
Quelques jours sur Rome (8)... La Cité du Vatican
Quelques jours sur Rome (8)... La Cité du Vatican
Quelques jours sur Rome (8)... La Cité du Vatican
Les fontaines de la place Saint-Pierre (Fontane di piazza San Pietro) sont situées de part et d'autre de l'obélisque. Ces fontaines jumelles de 8 m de hauteur sont appelées Gregoriana pour la plus ancienne et Clementina pour sa réplique.
Quelques jours sur Rome (8)... La Cité du Vatican
Quelques jours sur Rome (8)... La Cité du Vatican
Quelques jours sur Rome (8)... La Cité du Vatican
Bâtie comme une forteresse à l’intérieur du palais papal du Vatican, la chapelle Sixtine au décor somptueux abrite les cardinaux lorsqu'ils sont réunis en conclave pour élire un nouveau pape. Prendre des photos est interdit.
Après cette visite, nous nous sommes arrêté pour déguster quelques plats locaux...
Quelques jours sur Rome (8)... La Cité du Vatican

Partager cet article

Repost0

Hachis parmentier aux carottes du jardin et pommes de terre

Publié le par Doria

Hachis parmentier aux carottes du jardin et pommes de terre
Il me restait quelques carottes dans le jardin...
 
Ingrédients pour 4 personnes
 
400 gr de carottes du jardin
400 gr de pommes de terre
2 oignons
1 gousse d'ail
70 gr de beurre
20 cl de bouillon de boeuf 
1 belle tomate 
1 cs de concentré de tomates
500 gr de boeuf haché
1/2 bouquet de persil
1 branche thym
1 feuille de laurier
40 gr de parmesan râpé 
Huile d'olive extra vierge
Sel de Guérande 
Poivre du moulin aux 5 baies
 
Épluchez les carottes et les pommes de terre, les laver et les faire cuire dans un grand volume d'eau salée.
Épluchez vos oignons et la gousse d'ail. Ciselez l'oignon finement et le faire dorer dans une poêle avec 2 cs d'huile d'olive. Salez et poivrez. Ajoutez l'ail écrasé puis la viande de bœuf. Faire cuire et mélangez jusqu'à l'obtention d'un fin haché.
Mondez la tomate et la couper en petits dés. L'ajoutez à la viande avec la feuille de laurier, le thym, le bouillon de boeuf, le concentré de tomates. Portez à ébullition, réduire le feu et laissez mijoter 30 minutes. Découvrir, poursuivre la cuisson jusqu'à évaporation des jus de cuisson. Coupez le feu et laissez refroidir, ajoutez le persil ciselé.
Pendant ce temps, égouttez les légumes et les passer au moulin à légumes. Salez et poivrez puis ajoutez la moitié du beurre et quelques cuillères de jus de cuisson pour obtenir une purée.
Beurrez un plat allant au four. Versez 1/3 de la purée, la viande, le reste de purée.
Sur le dessus, repartir le reste de beurre, saupoudrez le parmesan.
Portez au four à 180°C, four chaud, chaleur tournante pour 40 minutes de cuisson.
 Votre hachis parmentier doit être dorer sur le dessus.
Hachis parmentier aux carottes du jardin et pommes de terre
Hachis parmentier aux carottes du jardin et pommes de terre

Partager cet article

Repost0

Quelques jours sur Rome (7)... La fontaine de Trevi

Publié le par Doria

Située en plein cœur de la ville, à proximité du Panthéon et de la place d'Espagne, la fontaine de Trevi est la fontaine la plus connue de Rome et un lieu de passage obligé. Il ne faut avoir peur la foule et il n'est pas évident de la photographier.
Quelques jours sur Rome (7)... La fontaine de Trevi
Quelques jours sur Rome (7)... La fontaine de Trevi
Quelques jours sur Rome (7)... La fontaine de Trevi
Cette fontaine a été construite à la demande du Pape Benoit XIV, elle est l’œuvre de Nicolas Salvi qui l'achève en 1762. La fontaine est venue remplacer la bouche de l'aqueduc romain qui amène toujours l'eau d'une source, l'Acqua Virgine. Une jeune fille nommée Trevi, aurait révélé l'emplacement de la source à des soldats romains pour sauver sa virginité, histoire racontée sur les bas reliefs de la fontaine.
Quelques jours sur Rome (7)... La fontaine de Trevi
Quelques jours sur Rome (7)... La fontaine de Trevi
Quelques jours sur Rome (7)... La fontaine de Trevi
Cette fontaine monumentale, adossée à un palais, reprend la forme d'un temple ou d'un arc de triomphe.
La fontaine est une allégorie de l'Océan avec, au centre, Neptune, se tenant sur un char en forme de coquille, tiré par deux chevaux marins, représentant l'eau violente (gauche) et l'eau sauvage (droite). Ils sont guidés par deux tritons.
Les statues entourant Neptune représentent l'abondance et la salubrité.
Les statues du dessus, représentent les quatre saisons.
Il est de tradition, de lancer 2 pièces dans la fontaine, l'une pour faire un vœux, l'autre pour être sûr de retourner à Rome ! Comme j'ai lancé qu'une pièce, je ne suis pas sûr de retourner à Rome.
 
Source : Passion Rome
Quelques jours sur Rome (7)... La fontaine de Trevi
Quelques jours sur Rome (7)... La fontaine de Trevi

Partager cet article

Repost0

Pizza au jambon et champignons

Publié le par Doria

Pizza au jambon et champignons
Un pizza réalisée avec de la sauce tomates au basilic maison...
 
Ingrédients pour 4 personnes
 
1 pâte à pizza de 250 gr acheté chez le boulanger 
2 tranches de jambon
5 gros champignons frais de Paris 
1 poignée d'olives 
140 gr de Comté râpé 
1 louche de coulis de tomates basilic
 
Etalez votre pâte sur du papier sulfurisé, sur votre plan de travail, assez finement.
Sur le dessus, répartir le coulis de tomates basilic, le jambon coupé grossièrement à la main, les champignons lavés et coupés en lamelles, les olives puis le Comté.
Enfournez dans un four chaud à 200°C, pour 20 minutes de cuisson.
Surveillez la cuisson, elle peut être plus ou moins longue en fonction de votre four.
Pizza au jambon et champignons
Pizza au jambon et champignons
Coulis de tomates et basilic
500 gr de tomates du jardin mûres 
1 oignon
1 gousse d'ail
200 ml de bouillon de légumes 
1 branche de thym
1 feuille de laurier
1 branche de persil plat
1 clou de girofle 
2 baies de genévrier 
Huile d'olive extra vierge 
1 cs de basilic ciselé 
Sel de Guérande 
Poivre du moulin aux 5 baies
 
Épluchez l'oignon et le ciseler grossièrement, le faire dorer dans une casserole avec 2 cs d'huile d'olive.
Nettoyez les tomates, les couper en dés et les ajouter dans la casserole avec les oignons.
Épluchez l'ail, l'écraser et l'ajouter avec le reste des Ingrédients sauf le basilic, dans la casserole. Salez, poivrez, portez à ébullition. Couvrir et laissez mijoter 30 minutes.
Mixez au plongeur puis passez au chinois. Faites réduire cette sauce de moitié en la portant dans une casserole, à feu doux. Laissez refroidir puis ajoutez le basilic ciselé.
Pizza au jambon et champignons
Pizza au jambon et champignons

Partager cet article

Repost0

Falafels, sauce yaourt à la ciboulette

Publié le par Doria

Falafels, sauce yaourt à la ciboulette
Ingrédients pour 4 personnes
 
500 gr de pois chiches secs
1 oignon
3 gousses d'ail
1/2 bouquet de persil 
1 jaune d'œuf 
1 cc de cumin
1 cc de paprika
1 cc de coriandre en poudre 
1/2 cc de piment d'Espelette
1 sachet de levure chimique
2 cs de farine
Sel de Guérande 
Poivre du moulin aux 5 baies
Huile spécial friture
 
La veille
Faites tremper vos pois chiches dans un grand volume d'eau.
 
le lendemain
Égouttez et rincez les pois chiches. Les faire cuire dans un grand volume d'eau salée 1h30 à feu moyen après ébullition. Égouttez et laissez refroidir. 
Épluchez l'oignon et l'ail, les émincer grossièrement.
Dans un blender, déposez les pois chiches, l'ail et l'oignon, le persil équeuté et le reste des Ingrédients. Mixez jusqu'à l'obtention d'une préparation homogène et épaisse. Versez cette pâte dans un récipient, ajoutez de la farine si la consistance est trop collante. Formez des boulettes entre vos mains.
Versez l'huile de friture dans un wok, la faire chauffer et plonger vos boules de falafel jusqu'à ce qu'elle soient dorées. Les égoutter sur du papier absorbant.
Falafels, sauce yaourt à la ciboulette
Sauce au yaourt
1 yaourt grec
3 cs de ciboulette ciselée 
1 cc de jus de citron
2 gousses d'ail
Sel de Guérande 
Poivre du moulin aux 5 baies ​​​​​​​
 
Épluchez votre ail, le dégermer et l'écraser au presse-ail.
Dans un petit récipient, mélangez l'ail avec le yaourt grec puis ajoutez le reste des ingrédients. Bien mélangez et répartir dans des ramequins.
Comme il me restait quelques fleurs de ciboulette, j'ai mis quelques pétales sur le dessus.
 
Dégustez les falafels en les plongeant dans cette sauce.
Falafels, sauce yaourt à la ciboulette

Partager cet article

Repost0

Confiture de mirabelles et oranges à la vanille de Madagascar

Publié le par Doria

Confiture de mirabelles et oranges à la vanille de Madagascar
Une confiture maison avec des mirabelles du jardin...
 
Ingrédients pour 6 pots
 
1kg600 de mirabelles
2 belles oranges
400 gr de sucre de canne
1 gousse de vanille de Madagascar
2 gr d'agar agar
 
La veille
Lavez, coupez en deux et dénoyautez vos mirabelles.
Pelez à vif vos oranges et les couper en morceaux.
Fendre votre vanille en deux dans le sens de la longueur et récupérez les graines à l'aide du dos de votre couteau.
Dans un faitout, mettre l'ensemble de vos fruits avec le sucre, les graines de vanille et la gousse.
Laissez macérer toute la nuit.
 
Le lendemain
Mettre votre faitout sur le feu et laissez cuire à feu doux pendant 45 min après ébullition.
Ajoutez l'agar agar et remuez pendant 1 min.
Mettre en pots.
Confiture de mirabelles et oranges à la vanille de Madagascar

Partager cet article

Repost0

Quelques jours sur Rome (6)... Au fil de mes pas...

Publié le par Doria

Les rues de Rome sont d'une richesse historique incomparable, riche sous divers aspects. Cela mérite de s'y attarder.
Rome était une destination qui me faisait rêver, à travers les émissions, films que je pouvais voir.
C'est tout à pied que mon mari et moi-même avons décidé de découvrir cette ville. Heureusement que nous avions de bonnes chaussures car les kilomètres défilent très vite.
Les premières choses qui vous marque, c'est le nombre de monuments antiques, de fontaines, de statues.
Rome est une très belle ville avec des maisons colorés, la modernité se mélange avec l'Antique.
Chaque rue est intéressante à découvrir et débouche souvent soit sur une jolie place, une fontaine, une antiquité, une superbe église...
Et puis Rome, c'est le Soleil, le ciel bleu azur...
Quelques jours sur Rome (6)... Au fil de mes pas...
Quelques jours sur Rome (6)... Au fil de mes pas...
Quelques jours sur Rome (6)... Au fil de mes pas...
Quelques jours sur Rome (6)... Au fil de mes pas...
Quelques jours sur Rome (6)... Au fil de mes pas...
Quelques jours sur Rome (6)... Au fil de mes pas...
Quelques jours sur Rome (6)... Au fil de mes pas...
Quelques jours sur Rome (6)... Au fil de mes pas...
Quelques jours sur Rome (6)... Au fil de mes pas...
Pour visiter cette ville, nous n'avions pas d'itinéraire fixé à l'avance à part la visite de certains monuments que je voulais voir absolument. Nous nous sommes laissé mener par nos pas au fil de nos envies du moment, "de nous perdre dans les ruelles" et nous nous sommes arrêté le temps de manger une glace, ou de remplir nos bouteilles d'eau aux nombreuses fontaines d'eau potable. Il fait chaud à Rome en période d'été, voir même très chaud, atteignant des températures jusqu'à 41°C. Mieux vaut prévoir de quoi se protéger du soleil et de la chaleur.
J'ai été impressionné par le nombre de Vespa et des petites voitures. En visitant ces ruelles on comprend mieux ce choix.
Quelques jours sur Rome (6)... Au fil de mes pas...
Quelques jours sur Rome (6)... Au fil de mes pas...
Quelques jours sur Rome (6)... Au fil de mes pas...
Quelques jours sur Rome (6)... Au fil de mes pas...
Quelques jours sur Rome (6)... Au fil de mes pas...
Quelques jours sur Rome (6)... Au fil de mes pas...
Quelques jours sur Rome (6)... Au fil de mes pas...
Quelques jours sur Rome (6)... Au fil de mes pas...
Rome ne se limite pas à la carte qu'on nous a remis dès notre arrivée à l'aéroport. Il faut en découvrir l'ambiance, ses odeurs, la beauté de toutes ses bâtisses colorées, sa cuisine...
Quelques jours sur Rome (6)... Au fil de mes pas...
Quelques jours sur Rome (6)... Au fil de mes pas...
Quelques jours sur Rome (6)... Au fil de mes pas...
Quelques jours sur Rome (6)... Au fil de mes pas...
Quelques jours sur Rome (6)... Au fil de mes pas...
Quelques jours sur Rome (6)... Au fil de mes pas...
Quelques jours sur Rome (6)... Au fil de mes pas...
Quelques jours sur Rome (6)... Au fil de mes pas...
Le midi, nous avons fais une halte dans une pizzeria...
Quelques jours sur Rome (6)... Au fil de mes pas...
Quelques jours sur Rome (6)... Au fil de mes pas...

Partager cet article

Repost0