Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Tourin blanchi

Publié le par Doria

Tourin blanchi 1b
 
Le tourin blanchi est une soupe à l'ail. C'est un mets du Périgord.
La tradition veut que lors d'une soirée bien arrosée (mariage, fête...), les derniers encore debout réveillent les moins courageux pour leur servir du tourin à des heures improbables. Le tourin est également servi aux jeunes mariés tôt le matin.
 
Ingrédients 6 personnes
 
1 tête d'ail
2 cs de graisse d'oie
4 cs de farine
1 cs de vinaigre mirin
4 oeufs
3 cs de crème fraîche liquide légère
Pain rassis
Sel, poivre, persil ciselé
 
Pelez et écrasez les gousses d'ail. Faites-les blanchir dans la graisse de canard jusqu'à ce qu'elles deviennent translucides.
Délayez la farine dans un peu d'eau froide puis versez dans une grande casserole. Ajoutez l'ail et 2 litres d'eau. Bien mélanger pour éviter les grumeaux. Salez et poivrez et portez à ébullition.
Séparez les blancs des jaunes d'oeufs. Mettre les blancs d'oeufs dans un petit saladier avec 2 louches de bouillon et bien fouetter. Reversez le tout dans la casserole en remuant au fouet. Coupez le feu et laissez refroidir.
Dans un bol, battez les jaunes d'oeufs, ajoutez 1 cs de vinaigre de mirin, 1 cs de crème fraîche.
Quand le tourin est refroidi, versez les jaunes d'oeufs tout en fouettant la préparation. Réchauffez doucement le tourin, il ne doit surtout pas bouillir.
Coupez des tranches de pain rassis. Faites-les dorer au four position grill. Déposez-les sur le dessus de votre tourin dans des petites soupières individuelles.
Parsemez un peu de persil ciselé et servir ausstôt.
 
Tourin-blanchi-4b.jpg Tourin-blanchi-2b.jpg
Tourin-blanchi-5b.jpg Oie-2c.jpg

Partager cet article

Repost 0

Courge muscade du jardin

Publié le par Doria

C'est l'une de mes préférées !
Cette curcubitacée est très coureuse et offre une chair orange, ferme, épaisse et légèrement sucrée, musquée et parfumée, d'excellente qualité gustative.
Elle se conserve très bien.
Pour l'instant, je les laisse dans le jardin.
 
Courge-muscade-2b.jpg Courge-muscade-1b.jpg

Partager cet article

Repost 0

Pain aux graines de tournesol

Publié le par Doria

Pain-1b.jpg
 
Une version de pain comme je les aime...
 
Ingrédients
 
190 ml de lait demi-écrémé tiède
1 cc de sel
1 oeuf
1 cc de sucre
40 ml d'huile d'olive
290 gr de farine de blé
80 gr de farine de seigle
45 gr de graines de tournesol
1 sachet de levure de boulanger
 
Mettre l'ensemble des ingrédients dans votre Map et programme pâte.
Au bout de ce temps, déposez votre pâte sur un plan de travail fariné et formez une belle boule que vous déposez dans un moule à charlotte, sur la grille de votre four.
Laissez monter 1 heure à l'abri du vent, recouvert d'un torchon propre.
Cuire 35 min à 210°C, dans un four chaud, chaleur tournante.
 
Pain-3b.jpg
Pain-5b.jpg Pain-4b.jpg

Partager cet article

Repost 0

On ne badine pas avec l'aérosol !

Publié le par Doria

METL-MEDDE_AA2013_Bernard_SuardB.jpg
 
Il était une fois Aéropolis, commune qui n'abrite pas seulement des êtres humains mais aussi des aérosols. Mais qu'est ce donc ? C'est un petit grain, ou une petite goutte, entouré de gaz qui vit dans l'atmosphère. Ces aérosols sont appelés plus communément particules atmosphériques. Au fil de ce court-métrage de 6 min réalisé en Stop Motion, on y découvre d'où viennent ces particules, comment elles se forment et évoluent dans l'atmosphère, ainsi que leur effets sur notre santé et notre environnement. On y rencontrent Roméo et Juliette, Cyrano de Bergerac ou encore les danseuses de West Side Story qui nous accompagnent dans ce voyage à travers les masses d'air. Grâce à quelques planches en bois, du carton plume, des tissus, de la peinture et beaucoup de recup', ces particules prennent vie pour nous faire partager un moment de cinéma, de théâtre et surtout, un moment de science.
 
Ce film a été réalisé par Fanny Mazoyer, Alexie Heimburger et Gauthier Durhin avec la collaboration de l'ADEME (producteur) et du Laoratoire InterUnversitaire des Systèmes Atmosphériques (LISA, CNRS)." 
 

Publié dans Les voyages d'Alexie

Partager cet article

Repost 0

Dos de cabillaud amandes et pistaches, polenta crémeuse aux champignons

Publié le par Doria

Cabillaud-4b.jpg
 
C'est la pièce la plus noble et la plus savoureuse du cabillaud. Des éclats d'amande et de pistache relevés par une pointe de beurre au basilic révèle toute la saveur de ce poisson. 
C'est un produit Delpierre que vous trouvez dans la plupart des grandes surfaces, au rayon de la poissonnerie.
Ce cabillaud est labellisé MSC, afin de contribuer au respect et à la préservation de l'espèce.
Ce plat est réalisé uniquement à partir d'un dos de cabillaud et ne contient aucun morceau de poisson reconstitué.
La sauce est présentée sous forme de petits galets pour permettre un dosage plus facile, en fonction de vos goûts.  
 
Ingrédients pour 2 personnes
 
360 gr de dos de cabillaud amandes et pistaches Delpierre
325 ml d'eau salée
60 gr de polenta instantanée
1 échalote
150 gr de champignons de Paris
50 gr de trompettes de la mort
50 gr de crème liquide légère
20 gr de parmesan râpé
Huile d'olive extra vierge
Sel de Guérande
Poivre du moulin aux 5 baies
 
Cuire votre cabillaud pendant 12 min au four à une température de 180°C.
Epluchez et ciselez votre échalote que vous faites revenir dans une poêle avec un peu d'huile d'olive.
Coupez les pieds des champignons, les laver et bien les sécher. Taillez en dés les champignons de Paris et hachez grossièrement les trompettes de la mort. Ajoutez-les à l'échalote et faites revenir jusqu'à évaporation de l'eau rendu par les champignons. Salez et poivrez. Laissez tiédir.
Dans une casserole, portez à ébullition l'eau additionnée d'1/4 cc de sel.
Versez en pluie la polenta tout en remuant avec une cuillère en bois.
Maintenez à feu doux 5 min en mélangeant constamment, jusqu'à ce que la polenta se détache des parois.
Ajoutez la crème fraîche et le parmesan, puis 3/4 des champignons. Remuez délicatement et rectifiez l'assaisonnement.
Dans chaque assiette, déposez un cercle à mousse que vous remplissez de moitié de la polenta. Otez le cercle à mousse, déposez un peu de champignons sur le dessus.
Ajoutez votre cabillaud et servir aussitôt.
 
Cabillaud-2b.jpg Cabillaud-3b.jpg

Publié dans Crustacés - Poissons

Partager cet article

Repost 0

Château de Versailles (2), Salon de thé - Pâtisserie Angelina

Publié le par Doria

Dans le cadre de la visite au Château de Versailles, je me suis laissée tenter par le salon de thé Angelina qui est un haut lieu des plaisirs gourmands parisien.
Ce salon de thé est au premier étage du Pavillon d'Orléans et propose des pâtisseries et des thés au goût "Mont-Blanc"
J'ai complètement craqué devant l'Eclair Mont-Blanc qui est une pâtisserie à base de pâte à choux recouverte de vermicelles de crème de marrons et mousse légère de marrons, un pur délice pour les papilles !!!
J'ai également dégusté un délicieux thé Mont-Blanc.
 
Angelina-6b.jpg Angelina-7b.jpg
Angelina-5b.jpg
 
Leur boutique propose l'ensemble des pâtisseries que l'on peut déguster dans le salon de thé, des pains d'épices, des chocolats, des thés, des bonbons...
 
Angelina-1b.jpg
Angelina-2c.jpg

Partager cet article

Repost 0

Pain paysan au sésame noir

Publié le par Doria

Pain-paysan-1c.jpg
 
Un goût très intéressant avec la crème de sésame noir...
 
Ingrédients
 
325 ml d'eau tiède
350 gr de farine de blé
100 gr de farine de seigle
1 cc rase de sel
20 gr de graines de pavot
1 sachet de levure de boulanger
100 gr de crème de sésame noir
 
Versez dans votre Map, l'ensemble des ingrédients sauf la crème de sésame noir.
Programme pâte.
Au bout de ce temps, déposez votre pâte sur un plan de travail fariné.
Etalez votre pâte à l'aide d'un rouleau à pâtisserie.
Etalez à l'aide d'une spatule la crème de sésame noir.
Enroulez votre pâte sur elle-même afin d'en faire un boudin.
Laissez poser pendant 1 heure à l'abri du vent.
Faire des incisions sur le dessus et enfournez pour 35 min de cuisson à 210°C, four chaud, chaleur tournante.
 
Pain-paysan-2b.jpg Pain-paysan-3b.jpg

Partager cet article

Repost 0

Terrine de foies de volaille aux trompettes de la mort

Publié le par Doria

Une recette du Saveurs n°205...
 
Terrine-1c.jpg
 
Ingrédients
 
750 gr de foies de volaille
450 gr de gorge de porc
125 gr de jambon de pays en tranche épaisse
50 gr de trompettes de la mort séchées
2 échalotes ciselées
1/2 botte de persil plat haché
1 gousse d'ail hachée
1 branche de romarin
2 branches de thym
2 oeufs
5 cl de porto
12 gr de sel, 5 gr de poivre
5 gr de sucre
2 gr de quatre épices
1 filet d'huile d'olive
1 crépine
 
Trempez la crépine dans de l'eau froide pendant au moins 1 heure.
Réhydratez les champignons dans un bol d'eau. Egouttez-les, puis saisissez-les  2 min dans un peu d'huile d'olive. Laissez refroidir dans une passoire avant de les couper grossièrement.
Enfournez un grand plat à moitié rempli d'eau chaude et préchauffez votre four à 150°C.
Taillez le jambon en dés. Hachez à la grille fine le porc et les foies de volaille.
Réunissez les viandes dans un saladier. Ajoutez les champignons, échalotes ciselées, l'ail, le romarin et le persil. Assaisonnez avec le sel, le poivre, le sucre, le quatre épices, le thym et le porto. Incorporez les oeufs et mélangez bien de façon à obtenir une farce bien liée et homogène.
Disposez la crépine préalablement égouttée au fond de la terrine. Versez la farce aux foies de volaille et refermez la crépine. Déposez la terrine dans le bain-marie et enfournez pour 1h30 de cuisson.
Sortez la terrine du four et laissez-la refroidir. Réservez-la ensuite au frais pendant 2 à 3 jours avant de la servir.
 
Terrine-3b.jpg Terrine-2b.jpg

Publié dans Terrine salée

Partager cet article

Repost 0

Coq au vin rouge

Publié le par Doria

Coq au vin rouge 1b
 
Après le coq au vin blanc de Georges Blanc, voici le coq au vin rouge...
 
Ingrédients 8 personnes
 
1 coq d'environ 3 kg coupé en morceaux
1 bouteille de vin rouge corsé
125 g de lardons
250 g de champignons de Paris
1 oignon émincé
2 carottes coupées en rondelles
2 gousses d'ail
1 bouquet garni
1 cs de grains de poivre
50 cl de fond de veau
5 cl de cognac
3 cuillères à soupe d'huile
1 cuillère à soupe bombée de farine
sel de Guérande
Poivre du moulin aux 5 baies
1 cs de persil ciselé 
 
 
La veille
Mettez le coq à mariner : placez-le dans un grand saladier avec l'oignon et les carottes. Versez le vin, posez le bouquet garni et ajoutez les grains de poivres.
Couvrez et laissez mariner une nuit au réfrigérateur. (ou toute la journée si c'est pour le soir).
 
Le jour même
Egouttez les morceaux de coq et les légumes, épongez-les bien avec du papier absorbant.
Filtrez la marinade et réservez.
Faites chauffez l'huile dans une cocotte, jetez-y les morceaux de coq et laissez-les bien dorer sur toutes les faces.
Retirez-les de la cocotte une fois dorés, mettez les légumes à la place. Laissez-les revenir à feu doux 5 minutes.  Saupoudrez le tout de farine, remuez pour bien enrober les légumes.
Remettez les morceaux de coq dans la cocotte, ajoutez les gousses d'ail écrasées. Faites chauffer le cognac, versez-le et flambez.
Mouillez le tout avec le vin de la marinade, ajoutez le fond de veau, salez et poivrez. Portez à ébullition, puis couvrez et baissez le feu. Laissez mijoter 2 h 30 à feu doux.
Emincez les champignons. Faites-les dorer dans une poêle avec les lardons pendant environ 5-10 minutes. Rajoutez-les dans la cocotte 15 minutes avant de servir. Goûtez et rectifiez l'assaisonnement. Parsemez un peu de persil ciselée sur le dessus avant de servir. 
 
Coq-au-vin-rouge-2b-copie-1.jpg Coq-au-vin-rouge-3b.jpg

Partager cet article

Repost 0

Velouté à l'oseille et pain nordique grillé

Publié le par Doria

Veloute-1b.jpg
 
Avec le froid qui pointe son nez, c'est le début des veloutés...
 
Ingrédients 4 personnes
 
250 gr d'oseille
3 petites pommes de terre
1 grosse échalote
1 litre de bouillon de légumes
Huile d'olive extra vierge
4 cs de crème fraîche liquide légère
Poivre du moulin aux 5 baies
4 tranches de pain nordique
 
Lavez vos feuilles d'oseille et retirez les côtes.
Epluchez et ciselez votre échalote.
Dans un faitout, versez un peu d'huile d'olive et faites rissoler votre échalote.
Ajoutez les pommes de terre épluchées, lavées et coupées en gros cubes ainsi que l'oseille. Laissez cuire prendant 5 min.
Ajoutez le bouillon et laissez cuire pendant 20 min à couvert et sur feu doux.
Au bout de ce temps, déposez vos pommes de terre et l'oseille dans votre blinder et mixez. Ajoutez peu à peu le jus du bouillon en fonction de la consistance désirée.
Versez le velouté dans des contenants, ajoutez la crème liquide.
Faites griller vos tranches de pain et les couper en petits carrés que vous répartissez dans vos contenants.
Saupoudrez d'un peu de persil, un tour de poivre.
 
Veloute-2b.jpg Villefranche-sur-Perigord-6a.jpg

Partager cet article

Repost 0