Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Pain d'épices aux écorces d'orange confite

Publié le par Doria

Pain d'épices 2aCe pain d'épices  provient tout droit du blog "Pour ceux qui aiment cuisiner!" de Mamzelle Eva.
Pour une fois, j'ai suivi la recette à la lettre sauf pour le temps de cuisson qui est légèrement plus long avec mon four.
C'est un pain d'épices très moelleux et vraiment excellent en bouche !
A la maison, nous l'avons consommé au petit-déjeuner mais rien ne vous empêche de l'associer à du Foie Gras.
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Ingrédients
 
250 g de farine
250 g de miel (de sapin de préférence, ou de forêt ou de montagne)
100 g de beurre
2 cc d'épices à pain d'épices
1 sachet de levure chimique
10 cl de lait
50 g d'écorces d'orange confite
 
Pain d'épices 5a Pain-d-epices-1a.jpg
 
Faites fondre le beurre le lait et le miel dans une petite casserole à feu doux. Dans un saladier, mélangez la farine, la levure chimique et les épices.
Versez le mélange tiède dans le saladier et remuez délicatement jusqu'à obtenir un mélange homogène.
Ajoutez en dernier les écorces d'oranges confites préalablement coupées en petits dés.
Versez la pâte dans un moule beurré et fariné.
Laissez-le cuire au moins 50 min à 160°. Pour vérifier la cuisson, plantez la lame d'un couteau dans le gâteau, elle doit ressortir sèche. Laissez le pain d'épices refroidir sur une grille.
Il se conserve pendant au moins 7 jours bien emballé dans du papier aluminium. Il est vraiment très moelleux !
 
Pain-d-epices-3a.jpg Pain-d-epices-4a.jpg
Pain-d-epices-6a.jpg Pain-d-epices-7a.jpg

Publié dans Cakes sucrés

Partager cet article

Repost 0

Biscuits au chocolat et noisettes

Publié le par Doria

Biscuits au chocolat et noisettes
Des biscuits très parfumés avec cette association de poudre de cacao et la poudre de noisettes.
En les réalisant, je pensais aux "Goonies", un vieux film dont Alexie (lorsqu'elle était petite) en était fan !
Devinez ce que j'ai fais ? J'ai dégusté quelques uns de ces biscuits devant ce film que j'ai pris plaisir à revoir.
 
Ingrédients pour 50 biscuits
 
1 oeuf entier
100gr de sucre de canne
120gr de beurre à température ambiante
1 pincée de sel
260gr de farine fluide 
20gr de poudre de cacao cru Keimling
60gr de poudre de noisettes
1/2 sachet de levure 
 
Mettre l'ensemble des ingrédients dans votre robot (KA) avec la feuille et mettre en marche en vitesse moyenne jusqu'à l'obtention d'une belle pâte homogène.
Faire des boules de 15gr à 18gr entre vos mains que vous aplatissez légèrement et déposez-les sur une feuille de papier sulfurisé sur la plaque de votre four.
Enfournez à 180°C, chaleur tournante pour 12 à15 min de cuisson. Le temps peut varier en fonction de votre four.
 
Biscuits-4a.jpg Biscuits-5a.jpg

Publié dans Sablés et biscuits

Partager cet article

Repost 0

Blanquette de Lotte aux Morilles

Publié le par Doria

Blanquette de Lotte aux Morilles
Ingrédients pour 4 personnes
 
1kg de queue de lotte
1 verre vin blanc
1 échalote
 1 litre de fumet de poissons
1 branche de thym
1 feuille de laurier
2 branches de persil
20 morilles déshydratées
4 carottes
2 courgettes
8 petites pommes de terre
20 cl de crème fraîche légère épaisse
Huile d'olive extra vierge
1 cs de beurre
1 cs de farine
Sel de Guérande
Poivre du moulin aux 5 baies
 
Ôtez la peau de la queue de lotte, levez les filets et les couper en médaillons. Réservez.
Épluchez et émincez l'échalote puis la faire dorer dans un faitout avec d'huile d'olive, salez et poivrez. Ajoutez la peau de la lotte et son arête centrale coupée en morceaux. Poursuivez la cuisson 10 min en remuant régulièrement. Déglacez au vin blanc puis ajoutez le fumet de poissons, le thym, le laurier et le persil. Laissez mijoter 45 min. Au bout de ce temps, filtrez au chinois pour récupérer le jus de cuisson.
Tremper les champignons déshydratés dans l'eau tiède 15 minutes. Les égoutter, puis les plonger dans l'eau bouillante 10 minutes.  Egouttez et réservez.
Pelez les carottes et coupez-les en gros bâtonnets.
Pelez partiellement les courgettes et les couper en gros bâtonnets.
Pelez les pommes de terre.
Portez le bouillon a ébullition et plongez-y les carottes et les pommes de terre. Laissez cuire 10 min. Baissez le feu, ajoutez la lotte et les courgettes. Laissez pocher 10 min.
Sortez le poisson et les légumes.
A l'aide d'un écumoire, filtrez le bouillon.
Faites chauffer le beurre dans une casserole, saupoudrez de farine et laissez cuire 2 min. Arrosez avec 40 cl de bouillon  filtré et fouettez. Ajoutez la crème et laissez épaissir à feu doux.
Versez les légumes, les morilles et le poisson. Salez et poivrez. Laissez mijoter à feu doux pendant 10 min.
Blanquette de Lotte aux Morilles
Blanquette de Lotte aux Morilles
Ces morilles déshydratées ont été sélectionnées pour leur qualité "extra" et leur goût puissant. A garder à portée de main pour sûblimer toutes les pièces de boeuf ou enchanter la volaille et le poisson.
Je me suis procurée ce produit d'une excellente qualité chez Carré de Boeuf
Légère la morille ! Avec seulement 15 kcal/100 g, elle fait partie des végétaux les plus pauvres en calories, tout en étant très riche en goût. Limitez autant que possible l'ajout de matières grasses pour ne pas que cette petite éponge ne s'en imbibe. Notez aussi qu'elle est aussi l'alliée des transits paresseux, qu'elle active efficacement grâce à son abondance de fibres douces.
Elle a l'avantage de renfermer une grande quantité de vitamines, notamment celles du groupe B, qui sont toutes très bien représentées. Notables aussi, ses fortes teneurs en vitamine E, antioxydantes, et en vitamine D, indispensables au bon développement de notre squelette.

Publié dans Crustacés - Poissons

Partager cet article

Repost 0

Cannelloni au mascarpone et Cerises Amarena

Publié le par Doria

Un dessert fabuleux en bouche que je vais certainement réalisé pour l'une des deux fêtes de fin d'année !
Il met en valeur les produits italiens.
Pour que les gaufrettes gardent tout leur craquant, garnissez-les de préférence au tout dernier moment avant de servir.
Le Marsala est le vin idéal pour les accompagner.
Cannelloni au mascarpone et Cerises Amarena

Pour 6 personnes

 
La crème légère au mascarpone
4 jaunes d'oeufs
40gr de sucre semoule
350gr de mascarpone
200gr de crème fraîche
1 gousse de vanille 
200gr de Cerises Amarena Gusto d'Italia
 
La pâte à gaufrettes
75gr de beurre mou
250gr de sucre semoule
4 blancs d'oeufs
75gr de farine
 
Le décor de caramel
50gr de sucre semoule
20gr de glucose
20 ml d'eau
 
Préparez les gaufrettes : Battez d'abord le beurre en pommade. Incorporez le sucre semoule puis les blancs d'oeufs et enfin la farine.
Préchauffez le four à 170°C.
Prenez une plaque de plastique de 1 mm d'épaisseur et découpez-y des pochoirs de forme carrée de 8 cm de côté. Déposez-la ensuite sur une autre plaque antiadhésive. Remplissez les pochoirs de la préparation et lissez à la spatule délicatement. Portez au four 9 min. Dès leur sortir, enroulez-les sur un rouleau de bois de 2,5 cm de diamètre. Laissez refroidir. Reproduisez l'opération jusqu'à épuisement de la pâte.
La crème légère au mascarpone : A l'aide d'un batteur électrique, battez les jaunes d'oeufs avec le sucre semoule jusqu'à ce que le mélange forme un ruban lorsque vous soulevez les pales du batteur. Incorporez ensuite le mascarpone et l'intérieur de la gousse de vanille gratté avec un couteau. Battez jusqu'à ce que le mélange soit lisse.
Montez la crème en chantilly et l'incorporez au mélange précédent avec une maryse.
Pour le décor de caramel : Mélangez les ingrédients. Faites-les cuire sur feu moyen jusqu'à la formation d'un caramel brun. A l'aide d'une cuillère à soupe, réalisez de petits décors.
 
Finition et dressage
Garnissez l'intérieur des gaufrettes de crème au mascarpone en y ajoutant des Cerises Amarena.
Pour le dressage, inspirez-vous de la photo.
Cannelloni au mascarpone et Cerises Amarena
Les Cerises Amerena sont de petites cerises griottes sauvages, douces et sucrées.
Cette belle ampborette contient des cerises pré-confites et du sirop. C'est un pur délice, très apprécié des amateurs de desserts italiens. c'est un produit que je me procure chez Gusto d'Italia.
Je me garde un peu de sirop pour les fêtes que je mettrais au fond de mes flûtes et je verserais un peu de Prosecco qui est un vin italien pétillant, comme le suggère Gusto d'italia.

Partager cet article

Repost 1

Noix de Saint-Jacques et fines pâtes citronnées, sauce corail

Publié le par Doria

Une recette toute en douceur pour le plaisir des palets...

 

Saint-Jacques-et-pates-4a.jpg Saint-Jacques-et-pates-6a.jpg

 

Ingrédients pour 4 personnes

 

24 noix de Saint-Jacques avec le corail

250gr de pâtes longues très fines Pâtes Spinosini aux oeufs frais et oméga 3 Gusto d'Italia

1 citron vert

1 échalote

Huile d'olive extra vierge

Sel de Guérande

Poivre du moulin aux 5 baies

Persil ciselé

 

Lavez le citron et prélevez son zeste puis le tailler en fines lamelles.

Dans une casserole, préparez une infusion en portant un litre d'eau à ébullition avec le zeste de citron. Laissez infuser 20 min. Réservez les zestes dans un petit bol recouvert d'un peu de cette infusion.

Nettoyez les noix de Saint-Jacques et récupérez les corails. Piquez trois noix de Saint-Jacques sur chaque brochette et les arroser avec le jus de citron vert. Réservez.

Épluchez l'échalote, la ciseler et faites-la dorer dans une casserole avec un peu d'huile d'olive. Salez et poivrez. Ajoutez les corails des noix de Saint-Jacques. Arrosez de l'infusion après avoir égoutter les zestes de citron. Portez à ébullition quelques minutes. Passez le tout au mixeur, filtrez et réservez.

Portez à ébullition l'infusion citronnée et faites cuire les pâtes "al dente". Ajoutez en toute fin les zestes de citron et égouttez.

Égouttez et séchez les brochettes de Saint-Jacques, puis les saisir dans une poêle chaude avec un peu d'huile d'olive, 2 à 3 min de chaque côté. Salez et poivrez.

 

Dressage

Dans chaque assiette, déposez deux brochettes de Saint-Jacques avec un peu de pâte.

Sur le dessus des pâtes, versez de la sauce au corail.

Parsemez du persil frais.

 

Saint-Jacques-et-pates-7a.jpg

Saint-Jacques et pâtes 8a Saint-Jacques-et-pates-1a.jpg

 

Les pâtes que j'ai utilisé dans cette recette proviennent du site Gusto d'Italia.

Ce sont des pâtes artisanales Spinosi d'une grande qualité. Elles sont très longues, très fines et  aux oeufs frais enrichies naturellement en Omega 3 et en vitamine E.

La famille Spinosi produit  depuis trois générations, des pâtes aux oeufs extra frais, si originales par leur composition qu'elles nécessitent un temps de cuisson en quelques minutes, qui se rapprochent des pâtes fraîches.

Le goût est incomparable !

Les pâtes constituent un excellent apport nutritionnel et sont indispensables à l’équilibre alimentaire. Contrairement à une idée reçue, elles ne font pas grossir : 100 gr de pâtes cuites (environ 110 à 130 kilo calories). Leur accompagnement peut cependant poser problème s’il est trop riche !

Les pâtes se distinguent par leur haute teneur en glucides et une quantité notable de protéines et de vitamines du groupe B. Grâce aux sucres lents contenus dans le blé, ces glucides complexes sont ainsi absorbés progressivement par l'intestin. Elles contiennent également peu de lipides (ces derniers sont bien sûr plus élevés pour des pâtes aux oeufs), ce qui en fait un aliment équilibré, à consommer cependant avec prudece pour les diabétiques. Les pâtes sont également recommandées pour les sportifs car les glucides sont la première source d'énergie que l'organisme utilise lors de l'effort. Les pâtes sont également très digestes à condition de les cuire "al dente", c'est à dire cuites juste à point. Les pâtes trop cuites ou pas assez sont quant à elles source de mauvaise digestion car elles ne stimulent pas assez la mastification ou au contraine ne permettent pas correctement l'action des enzymes digestives.

(Source : Gusto d'Italia)

Publié dans Crustacés - Poissons

Partager cet article

Repost 0

Cuisses de volaille au miel et orange, polenta moelleuse aux trompettes de la mort et persil

Publié le par Doria

Un plat très parfumé, relativement simple à réaliser....
 
Poulet-1a.jpg
 
Ingrédients pour 4 personnes
 
4 cuisses de poulet fermier avec le haut
3 cs de miel
1 orange non traitée
50gr de beurre
Sel de Guérande
Poivre du moulin aux 5 baies
 
Coupez le haut du pilon des cuisses de poulet et attachez les cuisses de poulet en position fermée avec de la ficelle à cuisson.
Lavez l'orange, prélevez son zeste au couteau puis taillez-le en fines lanières.
Placez dans un bol d'eau froide les lanières d'oranges et réservez au frigo.
Pressez l'orange pour récupérer son jus.
Dans une cocotte en fonte, faites chauffer le beurre et l'huile d'olive et saisissez les cuisses du côté peau pendant 2 à 3 min puis les retourner et poursuivez ainsi l'opération. Salez et poivrez. Baissez le feu et arrosez avec le miel. Retournez le poulet au cours de la cuisson jusqu'à ce qu'il soit bien enrobé de miel.
Ajoutez les lanières d'oranges épongées, couvrez et laissez cuire environ 20 min.
Au bout ce temps, augmentez légèrement le feu et déglacez avec le jus d'orange.
Poursuivez la cuisson quelques minutes afin de réduire le jus.
 
La polenta
125gr de polenta Taragna 
300 ml d'eau
100 ml de lait demi écrémé
2 cs de parmesan râpé
80ml de crème fraîche
50gr de trompettes de la mort fraîches et hachées (en garder un peu pour la décoration)
2 cs de persil ciselé
Sel de Guérande
Poivre du moulin aux 5 baies
Beurre
Quelques pluches de persil pour la décoration 
 
Versez dans une casserole l'eau, le lait et l'huile d'olive.
Portez à ébullition puis versez la polenta en pluie.
Remuez régulièrement avec une cuillère en bois pendant 45 min à feu très doux.
A la fin de cuisson, ajoutez le parmesan, la crème, les trompettes de la mort, le persil, salez et poivrez et bien mélanger.
Recouvrir une plaque allant au four de papier sulfurisé.
Badigeonnez d'huile d'olive ainsi que l'intérieur de 4 cercles à mousse que vous déposez sur la plaque.
Remplir vos cercles à mousse de polenta, surmontez d'une noix de beurre et mettre au four pendant 15 min à 190°C, chaleur tournante. Au bout de ce temps, passez en mode grill et laissez légèrement doré.
 
Dressage
Dans chaque assiette, déposez une cuisse de poulet avec un cercle de polenta.
Versez un peu de sauce à l'orange sur la viande.
Saupoudrez d'un peu de trompettes de la mort, du persil.
 
Poulet-2a.jpg Poulet-11a.jpg
Poulet 3a Poulet-5a.jpg Poulet 6a
 
Afin de réaliser cette recette, je me suis procurée chez Gusto d'Italia deux excellents produits qui sont l'huile d'olive extra vierge et de la polenta.
L'huile d'olive extra vierge non filtrée est réalisée par une variété d'olives que l'on appelle Taggiasche dans un petit village de Ligurie, dont les oliviers sont proches de la mer. Les olives sont récoltés à la main entre novembre et avril de l'année précédente et pressées dans un moulin ancestral en pierre. Elle est douce, fine et délicate en bouche.
Roberto Gaglione est la 4ème génération d'artisan-producteur de cette fameuse huile d'olive extra vierge. En Février 2012, la famille a eu l'honneur de fournir le célèbre Festival de la chanson de San Remo en huile d'olive !
C'est un produit que vous pouvez vous procurer ici.
 
Poulet-7a.jpg Poulet-8a.jpg
 
La polenta est une spécialité traditionnelle des régions italiennes du Nord.
Composée de farine de maïs et de sarrasin (blé noir), cette polenta Taragna artisanale est excellente pour cuisiner des plats de polenta à déguster chauds ou froids.
Elle est composée de farine de maïs et de farine de sarrasin.
 La polenta a historiquement composée la base d'une cuisine montagnarde et paysanne simple et nourrissante. En Italie elle est dégustée en consistance bien ferme, voire grillée dans le Nord tandis que dans le Sud elle est consommée sous une forme plus crémeuse. Personnellement, je la préfère crémeuse comme dans la présentation d'aujourd'hui.
C'est un produit que vous pouvez vous procurer sur le site de Gusto d'Italia.
 
Poulet 4a Poulet-10a.jpg Poulet-9a.jpg

Partager cet article

Repost 0

Oeufs cocotte aux girolles, mouillettes au jambon Serrano

Publié le par Doria

A déguster bien au chaud....

 

Ouefs-cocotte-2a.jpg Ouefs-cocotte-4a.jpg

 

Ingrédients pour 4 personnes

 

4 oeufs extra-frais

200 ml de crème liquide

300gr de girolles fraîches

2 échalotes

2 cs d'huile d'olive extra vierge

Sel de Guérande

Poivre du moulin aux 5 baies

 

Pour les mouillettes

1/2 baguette de pain

40gr de jambon Serrano

 

Préparez un bain-marie dans le four en y glissant un plat rempli au 3/4 d'eau très chaude. Préchauffez le four à 180°C.
Coupez le bout terreux et nettoyez les girolles.
Pelez et émincez les échalotes.

Blanchissez 2 min les girolles dans une casserole d'eau salée en ébullition. Égouttez-les.

Faites chauffer l'huile dans une poêle et faites revenir les échalotes 5 à 10 min jusqu'à ce qu'ils soient translucide et commencent à dorer.

Ajoutez les girolles, salez-les et laissez cuire environ 7 min. Versez ensuite la crème, grattez le fond de la poêle avec une spatule et laissez bouillonner quelques secondes. Stoppez le feu avant la crème est trop réduit.
Cassez 1 oeuf dans chaque ramequin, sans briser le jaune. Salez, poivrez et répartissez sur les oeufs les girolles à la crème.

Enfournez pour 10 min de cuisson en surveillant : les blancs doivent être pris mais les jaunes encore coulants.

Pendant ce temps, détaillez le pain en mouillettes et faites-les dorer au grille-pain.
Effilochez le jambon et placez-les sur les mouillettes.

Servez les oeufs cocotte dès leur sortie du four, avec les mouillettes en guise d'accompagnement.

 

Ouefs-cocotte-1a.jpg

Ouefs-cocotte-5a.jpg Ouefs-cocotte-3a.jpg

Publié dans Oeufs

Partager cet article

Repost 0

Suprême de volaille jaune au foie gras, girolles, navets et pommes de terre Pompadour

Publié le par Doria

Un plat de fête qui va enchanter vos papilles...

 

Supreme-de-volaille-1a.jpg

 

Ingrédients pour 4 personnes

 

2  suprêmes de volaille fermière jaune

150gr de foie gras de canard frais

150gr de crépine

Beurre frais

1 cs d'huile d'olive extra vierge

1/2 botte de persil frais

1 tranche de thym

4 gousses d'ail en chemise

Sel de guérande

Poivre du moulin aux 5 baies

 

La garniture

400gr de girolles

8 navets boule d'or

4 pommes de terre Pompadour

2 échalotes

1/2 botte de persil plat

1 cs d'huile d'olive extra vierge

Beurre frais

10cl de bouillon de volaille

10gr de sucre

Sel de Guérande

Poivre du moulin aux 5 baies

 

Suprême de volaille 2a Cabillaud et Saint-Jacques 2a

Supreme-de-volaille-3a.jpg Supreme-de-volaille-4a.jpg Supreme-de-volaille-5a.jpg

 

Préchauffez votre four à 190°C.

A l'aide d'un couteau fin, ouvrez les suprêmes de volaille en portefeuille (sur la longueur). Posez-les à plat sur le plan de travail.

Assaisonnez-les et tapissez l'intérieur de feuilles de persil.

Assaisonnez les tranches de foie gras et déposez-les sur le persil. Refermez les portefeuilles puis entourez de crépine les suprêmes. Ficelez, assaisonnez et réservez.

Nettoyez les girolles à l'aide d'un petit couteau, lavez-les à l'eau claire et égouttez-les. Dans une sauteuse, versez 1 cs d'huile d'olive, puis faites sauter les girolles pour leur faire rendre leur première eau. Égouttez.

Dans la même sauteuse, déposez 40gr de beurre frais, incorporez les girolles et faites-les sauter pendant 2 à 3 min. Incorporez ensuite les échalotes ciselées et faites sauter 1 min de plus. Enfin, incorporez le persil haché.

Épluchez et taillez les navets à l'aide d'un petit couteau, lavez-les. Déposez-les dans une sauteuse, avec 20gr de beurre frais , le bouillon de volaille, le sucre, le sel et le poivre. Faites cuire à petits bouillons jusqu'à ce que les navets soient fondants.

Dans une sauteuse allant au four, colorez chaque face de vos suprêmes à l'huile d'olive extra vierge, ajoutez 20gr de beurre coupé en cubes, la branche de thym, les gousses d'ail écrasées, les pommes de terre Pompadour  puis enfournez pour 15 min de cuisson. Au bout de ce temps, retirez vos suprêmes de la sauteuse et posez-les sur une grille pour les laisser reposer 15 min, recouvert d'aluminium.

Poursuivre la cuisson des pommes de terre, 15 min de plus.

Retirez la ficelle des suprêmes et coupez-les en biais.

 

Dressage

Dans chaque assiette, déposez quelques morceaux de suprêmes, une pomme de terre Pompadour coupé en deux dans le sens de la longueur, un peu de girolles, un peu de navets.

Saupoudrez de persil et servez aussitôt.

 

Cabillaud-et-Saint-Jacques-4a.jpg Suprême de volaille 6a

Partager cet article

Repost 0

Grande Galerie de l'Evolution

Publié le par Doria

Tel un théâtre de la vie, la Grande Galerie de l'Évolution met en scène des milliers de spécimens d'animaux. Plus vrais que nature, ils racontent l'étonnante histoire de l'évolution : une histoire en trois actes, jouée dans un décor grandiose.

Elle se trouve au Jardin des Plantes de Paris. 

 

2012-Octobre---Grande-Galerie-de-l-Evolution-1a.jpg

2012-Octobre---Grande-Galerie-de-l-Evolution-2a.jpg 2012-Octobre---Grande-Galerie-de-l-Evolution-3a.jpg

 

La Galerie se compose de plusieurs actes :

L'acte 1 est consacré aux milieux terrestres du monde entier : animaux des forêts tropicales d'Amérique, de la savane africaine, habitants de l'Arctique et de l'Antarctique ou du désert saharien. A vous faire connaissance avec les mammifères comme les buffles, bubales, gnous, girafes, éléphants, girafes.... et leurs prédateurs comme les hyènes, lycaons, lions, guépards.

L'acte 2  retrace une double aventure ; celle des organismes vivants qui évoluent au cours de l'histoire de la Terre, et celle de l'esprit humain qui cherche à comprendre ses origines à travers la dynamique de la vie.

L'acte 3 montre comment les activités humaines ont modifié, parfois de façon irréversible, l'environnement naturel.

(Source : http://www.mnhn.fr/le-museum/)

 

2012-Octobre---Grande-Galerie-de-l-Evolution-12a.jpg 2012 Octobre - Grande Galerie de l'Evolution 11a

2012-Octobre---Grande-Galerie-de-l-Evolution-4a.jpg 2012-Octobre---Grande-Galerie-de-l-Evolution-5a.jpg

2012-Octobre---Grande-Galerie-de-l-Evolution-6a.jpg 2012-Octobre---Grande-Galerie-de-l-Evolution-7a.jpg

2012 Octobre - Grande Galerie de l'Evolution 10a 2012-Octobre---Grande-Galerie-de-l-Evolution-13a.jpg

 

Ce qui m'a beaucoup plu, ce sont les squelettes de gros animaux comme celui de la baleine franche australe.

 

2012 Octobre - Grande Galerie de l'Evolution 27a 2012 Octobre - Grande Galerie de l'Evolution 28a

2012 Octobre - Grande Galerie de l'Evolution 22a 2012 Octobre - Grande Galerie de l'Evolution 23a

2012 Octobre - Grande Galerie de l'Evolution 20a 2012 Octobre - Grande Galerie de l'Evolution 21a

 

Cet éléphant de mer réalisé à taille réelle est bien impressionnant !

  

2012-Octobre---Grande-Galerie-de-l-Evolution-8a.jpg 2012-Octobre---Grande-Galerie-de-l-Evolution-9a.jpg

 

Au dernier étage, j'ai pu observer tous ces insectes avec une nette préférence pour les papillons.

 

2012-Octobre---Grande-Galerie-de-l-Evolution-14a.jpg 2012 Octobre - Grande Galerie de l'Evolution 15a

2012-Octobre---Grande-Galerie-de-l-Evolution-16a.jpg 2012-Octobre---Grande-Galerie-de-l-Evolution-17a.jpg

2012-Octobre---Grande-Galerie-de-l-Evolution-18a.jpg 2012-Octobre---Grande-Galerie-de-l-Evolution-19a.jpg

2012 Octobre - Grande Galerie de l'Evolution 24a 2012 Octobre - Grande Galerie de l'Evolution 25a 2012 Octobre - Grande Galerie de l'Evolution 26a

Publié dans Promenade parisienne

Partager cet article

Repost 0

Cake aux dattes et papaye

Publié le par Doria

Fan de cakes, voici une nouvelle version...

 

Cake-aux-dattes-2a.jpg Cake-aux-dattes-1a.jpg

 

Ingrédients

 

3 oeufs

100gr de sucre

Le zeste et le jus d'un citron vert

80gr de beurre

100ml de lait de soja au calcium

280gr de farine

1 sachet de levure

50gr de papaye en cubes déshydratée

180gr de datte Medjoul

 

Dans un saladier, mélangez vos oeufs avec le sucre.

Ajoutez le zeste et le jus de citron vert et bien remuez.

Incorporez la farine mélangée avec la levure.

Versez peu à peu le beurre fondu ainsi que le lait de soja, continuez de bien mélanger avec une spatule.

Beurrez un moule à cake.

Ajoutez vos cubes de papaye ainsi que les dattes coupées en morceaux, continuez de remuez.

Versez votre pâte dans votre moule.

Enfournez dans votre four pour 45 min de cuisson à 180°C.

Surveillez la cuisson, elle peut être plus ou moins longue en fonction de votre four.

Au sortir du four, attendre 10 min avant de démouler votre cake et le laisser refroidir sur une grille.

 

Cake aux dattes 4a Cake-aux-dattes-5a.jpg Cake-aux-dattes-3a.jpg

Publié dans Cakes sucrés

Partager cet article

Repost 0