Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Gâteau de légumes d'Iris

Publié le par Doria

Lorsque j'ai vu ce gâteau de légumes sur le blog d'Iris, je n'ai eu qu'une envie c'est de le tester rapidement. C'est un plat léger qui se réalise facilement et peut-être manger chaud ou froid (pour moi) accompagné d'une salade de tomates aromatisée légèrement à l'huile d'olive.
Quelques ingrédients ont été changé de la recette initiale en fonction des légumes que j'avais en ma possession et j'y ai rajouté des herbes aromatiques du jardin comme le persil plat et la ciboulette mais le principe reste le même.

  • 1 oignon émincé
  • 220g de chou-fleurs coupés en petits cubes
  • 2 courgettes finement coupées en lamelles
  • 4 oeufs de poule d'Iris
  • 100g de petits fromages de chèvre doux
  • 10cl de lait écrémé
  • 2 cs d'huile d'olive
  • 20g de maïzena
  • 50g d'olives vertes
  • Sel de Guérande
  • Poivre du moulin aux 5 baies
  • 1 cc de curcuma
  • 1 cc de ciboulette
  • 1 cs de persil plat
  1. Huilez 8 petits ramequins individuels avec un peu d'huile d'olive.
  2. Dans une poêle faites revenir l'oignon avec un peu d'huile d'olive jusqu'à ce qu'il devienne légèrement doré. Ajoutez le chou-fleurs et les courgettes + sel + poivre + curcuma et continuez la cuisson à feu doux une quinzaine de minutes jusqu'à évaporation de l'eau des légumes. En fin de cuisson, ajoutez les olives coupées en deux.
  3. Battre les oeufs dans un saladier et incorporez le fromage de chèvre écrasé à la fourchette ainsi que la maïzena et les herbes aromatiques ciselées.
  4. Répartissez les légumes dans les moules, puis la préparation aux oeufs.
  5. Enfournez pour 25 min de cuisson à 200°C.

Publié dans Légumes

Partager cet article

Repost 0

Omelette aux tomates du jardin, chorizo, pommes de terre et féta

Publié le par Doria

Une envie de fraîcheur avec des produits de mon jardin et des oeufs de poule de chez ma belle soeur Iris qui est une adepte du Bio et des produits naturels.
La récolte d'aujourd'hui est composée de tomates cerises et des tomates un peu plus grosses. Elles sont très parfumées et délicieuses dans mon omelette.

Pour la réalisation de mon omelette pour 3 personnes, il faut :
6 oeufs / 4 pommes de terre cuites à la vapeur / 3 grosses tranches dechorizo / 30g de féta / 3grosses tomates /10tomates cerises / Sel deGuérande / Poivre du moulin aux 5 baies / 1 cc decurcuma / 1 Cs de ciboulettefraîche ciselée

  1. Dans un saladier, mélangez les oeufs avec une fourchette.
  2. Coupez en rondelles les pommes de terre, les grosses tomates.
  3. Coupez en deux les tomates cerises.
  4. Émiettez la féta.
  5. Émincez les tranches de chorizo.
  6. Aux oeufs, ajoutez les pommes de terre + la féta + les tomates cerises + le poivre + le sel + le curcuma + la ciboulette ciselée. Remuez doucement sans cassez les tomates, ni les pommes de terre.
  7. Versez cette préparation dans un moule en téfal préalablement huilé et sur le dessus, disposez les tranches de tomates en cercle.
  8. Enfournez pour 20 min de cuisson à 200°C.
  9. Servir aussitôt.

Publié dans Oeufs

Partager cet article

Repost 0

Cake au thon et olives noires

Publié le par Doria

C'est un cake que j'ai fait pour un apéro. Je vous le présente entier mais je l'ai servi coupé en cubes et j'y ai mis des piques sur le dessus.


  • 3 oeufs
  • 80 ml d'huile d'olive
  • 80 ml de lait de soja
  • 200g de farine T55
  • 200g de thon au naturel
  • 20 olives noires
  • Sel de Guérande
  • Poivre aux 5 baies
  • 100g de gruyère râpé
  • 1 cs de ciboulette ciselée
  • 1 sachet de levure chimique
  1. Dans un saladier, mélangez les oeufs + l'huile d'olive + le lait de soja.
  2. Ajoutez la farine + le sel + le poivre + le gruyère + la levure + la ciboulette. Bien remuez.
  3. Incorporez le thon ainsi que les olives noires dénoyautées et remuez à nouveau.
  4. Huilez un moule à cake et enfournez pour 40 min de cuisson à 180°C.

Partager cet article

Repost 0

Trifles aux fruits rouges

Publié le par Doria

Un dessert que j'ai réalisé pour 7 personnes lors d'un dîner en compagnie de ma belle soeur Iris et sa famille. C'est très frais et termine bien un repas tout en légèreté.


  • 200g de fromage blanc à 0%
  • 500g de mascarpone
  • 2 cs d'Amaretto
  • 35g de fructose
  • 2 jaunes d'oeufs
  • 8 palets Breton
  • 400g de fruits rouges
  1. Dans un saladier, mélangez le fromage blanc + la mascarpone + l'Amaretto + le fructose + les jaunes d'oeufs jusqu'à obtenir une préparation lisse et onctueuse.
  2. Écrasez les palets Breton avec vos mains et les répartir dans les verrines.
  3. Sur ces brisures de palets, répartir un peu de préparation puis les fruits rouges, une autre couche de préparation et terminer par les fruits. Parsemez un peu de palet breton sur le dessus.
  4. Mettre au frigo pendant 2 heures avant de servir.

Publié dans Desserts divers

Partager cet article

Repost 0

Pommes de terre farcies à la Tomme de Savoie

Publié le par Doria

Il me restait de la Tomme de Savoie dans le frigo et j'ai trouvé que les pommes de terre s'accommodaient parfaitement avec ce fromage. C'est délicieux !!!

  • 4 grosses pommes de terre
  • 150g de Tomme de Savoie
  • 20 cl de crème fraîche à 5%
  • Sel de Guérande
  • Poivre du moulin aux 5 baies
  • 1 cc de persil plat ciselé
  1. Lavez les pommes de terre, essuyez-les. Mettez-les au four à 160°C pendant 50 min. Les sortir, les couper en deux dans le sens de la longueur. Evidez-les en ne laissant qu'un peu de chair pour les maintenir.
  2. Mettre la chair dans un saladier et avec une fourchette la réduire en purée et la mélanger avec la crème.
  3. Râpez la Tomme de Savoie et incorporez-la à la purée + sel + poivre.
  4. Garnissez les demi-pommes de terre avec cette préparation crémeuse. Placez quelques lamelles de Tomme de Savoie sur le dessus et enfournez pour 20 min de cuisson à 200°C.
  5. Servir aussitôt en saupoudrant d'un peu de persil ciselé et accompagné d'une salade.

Publié dans Féculents

Partager cet article

Repost 0

Tarte aubergine et courgettes

Publié le par Doria

Pour la pâte :
- 100g de farine complète
- 150g de farine T55
- 1 oeuf
- 1 pincée de sel
- 1 cs de ciboulette ciselée
- 100g de beurre fondu

Pour la garniture :
- 2 aubergines coupées en cubes
- 1 grosse courgette râpée
- 1 boite de pulpe de tomates
- 3 oeufs
- Sel de Guérande aux algues
- Poivre du moulin aux 5 baies
- 150 ml de crème fraîche à 5%
- 50g de parmesan râpé
- 1 cs de ciboulette
- 1 cc de curcuma
- 3 petits poivrons verts doux coupés en lamelles
- 1 cs d'huile d'olive
  1. Dans un saladier, mélangez tous les ingrédients pour la confection de la pâte jusqu'à l'obtention d'une belle boule homogène que vous laissez reposer au frigo pendant 1 heure.
  2. Pendant ce temps, faites revenir les cubes d'aubergines + les poivrons doux et la courgette dans une poêle avec l'huile d'olive + sel + poivre + curcuma. La cuisson dure en moyenne de 10 à 15 min. Ajoutez la pulpe de tomates et poursuivez la cuisson à feu doux pendant 20 min à découvert tout en remuant délicatement. Éteindre le feu et laissez reposer la préparation.
  3. Une fois refroidie, les mettre dans un saladier et incorporez la crème fraîche + le parmesan + la ciboulette + les oeufs. Remuez délicatement.
  4. Étalez votre pâte dans un plat à manqué et versez-y la garniture.
  5. Enfournez four 40 min de cuisson à 180°C.
  6. Démoulez et servir aussitôt avec une petite salade de chêne. Personnellement, je préfère la manger le lendemain lorsqu'elle est froide.

Partager cet article

Repost 0

Feuilletés de Tamié aux girolles

Publié le par Doria


  • 8 carrés de pâte feuilletée (10cm environ)
  • 150g de girolles fraîches
  • 2 petits oignons blancs grelots
  • 30g de beurre
  • 15 cl de crème fraîche à 5%
  • 100g de Tamié
  • 3 branches de persil plat
  • 1 jaune d'oeuf
  • 1 cs de lait
  • Sel de Guérande
  • Poivre du moulin aux 5 baies
  1. Dans une poêle, fondre 15g de beurre et faire revenir les oignons blancs émincés + sel + poivre. Une fois dorée, les réserver dans un bol.
  2. Saisir à feu vif les champignons nettoyés et coupés en quartiers dans le reste de beurre. Quand ils commencent à rendre de l'eau, salez et poivrez puis réduire le feu, continuez la cuisson pendant 5 min en remuant doucement. Versez la crème + les oignons, remuez et éteindre le feu puis laissez refroidir. Introduire le persil, une fois la préparation refroidie.
  3. Déposez les 8 carrés de pâte sur du papier sulfurisé, sur la plaque du four.
  4. Répartir la préparation au centre de chacun de ces carrés. Parsemez de dés de Tamié. Recouvrir les coins pour former les petits feuilletés.
  5. Dans un bol battre le jaune d'oeuf avec le lait. Au pinceau, badigeonnez la surface des feuilletés.
  6. Enfournez 15 min à 180°C.

Le Tamié est un fromage de Savoie au lait de vache cru, à pâte molle, à croûte lavée, proche du reblochon et produit exclusivement par l'Abbaye de Tamié, proche d'Albertville. L'affinage du fromage dure un mois minimum pendant lequel le Tamié est lavé en saumure deux fois par semaine. Classé dans la catégorie des pâtes pressées non cuites, il se présente sous forme de fromage cylindrique à face plane et au talon légèrement convexe. Il se distingue par la belle couleur safran de sa croûte qui, en fin d'affinage, se couvre d'un léger duvet blanc. sa pâte beige est homogène, légèrement crémeuse avec un coeur plus ferme. Les moines le commercialisent sous deux formats : petit modèle (550 à 600g) et le grand modèle (1,4 à 1,5kg).

Publié dans Légumes

Partager cet article

Repost 0

Verrines de brugnons blancs et jaunes à la lavande

Publié le par Doria

Envie de fraîcheur avec ce beau temps ensoleillé, je vous propose une recette pleine de saveurs avec ces brugnons blancs et jaunes au bon goût de lavande. En fin de repas c'est un dessert idéal, peu calorique et bien rafraîchissant. Vous pouvez également les déguster en fin de journée après une journée chaude avec un bonne bière blanche bien fraîche.
  • 3 brugnons jaunes
  • 2 brugnons blancs
  • 150 ml d'eau
  • 4 brins de lavande
  • 50g de sucre à la cannelle des Indes
  1. Lavez et coupez en quartiers vos fruits et retirez le noyau.
  2. Dans une casserole faites chauffer l'eau avec les brins de lavande et portez à ébullition. Éteindre le feu et laissez infuser pendant 20 min à couvert puis filtrez.
  3. A cette eau infusée à la lavande, ajoutez le sucre ainsi que les fruits que vous faites cuire à feu doux pendant 10 min à couvert. Éteindre le feu.
  4. A l'aide d'un écumoire prélevez vos quartiers de fruits et retirez la peau (qui s'enlève toute seule) délicatement.
  5. Dans quatre verrines, répartissez vos fruits (les brugnons blancs d'un côté et les jaunes de l'autre) puis versez le jus.
  6. Laissez refroidir et mettre au frigo pendant 4 heures.
  7. Au moment de servir, parsemez un peu de lavande sur le dessus.
Le brugnon est une variété de pêche issu d'une mutation naturelle. la différence est l'absence de duvet sur la peau qui se présente lisse et brillante.
Sa chair est blanche ou jaune, sa peau est normalement d'une couleur rouge-orangé tirant sur le bordeaux.

Publié dans Desserts divers

Partager cet article

Repost 0

Gougères à la Tomme de Savoie

Publié le par Doria

Je vous propose une recette typiquement savoyarde. Lorsque j'étais à Champagny, j'ai eu l'occasion avant de repartir, de faire mon plein de bons fromages de cette région comme le Beaufort d'Eté, l'Emmental de Savoie et la Tomme de Savoie.

Un peu d'Histoire :
La Tomme de Savoie est la doyenne des fromages de Savoie, rustique et chaleureuse elle est née au coeur des Alpes. Originaire des vallées de Maurienne et la de la Tarentaise, du massif des Bauge et du Chablais, elle fut imaginée par les paysans pour utiliser le lait écrémé restant de la fabrication du beurre et subvenir aux besoins alimentaires de leur maisonnée. Ne pouvant s'en passer à chaque repas, les Savoyards avaient même pour usage de se régaler de Tomme et de café lors de goûter.
Si la Tomme de Savoie tient son nom du patois savoyard "Toma" signifiant "fromage fabriqué en Alpages", c'est parce que chaque fermier produisait individuellement sa Tomme.
Les saveurs du fromage reposaient donc sur les parfums du lait, liés notamment aux herbages spécifiques dont se nourrissaient les troupeaux, et sur le tour de main de chaque producteur.
C'est ainsi qu'au travers d'une incroyable diversité, la Tomme de Savoie reflète la grande générosité de ses terroirs.
Au XVème siècle, tandis que les goûts tendaient vers des fromages plus gras, elle connut une signifiante évolution : jusqu'alors fabriquée au lait presque totalement écrémé, et donc ne comptant quasiment pas de matières grasses, la Tomme de Savoie fut déclinée...jusqu'au lait entier !
Cet éventail de taux de matière grasses ne fit qu'ajouter à la belle diversité qui caractérise encore aujourd'hui, le plus ancien des Fromages de Savoie !
Depuis 1996, elle bénéficie d'une Indication Géographique Protégée garantissant sa qualité et se pare d'un marquage soulignant son identité.
Source : Tomme de Savoie
  • 400g de Tomme de Savoie
  • 50g de beurre
  • 150g de farine T55
  • 4 oeufs
  • 135 ml d'eau
  • 60g de noix concassées
  • 4 cs de crème fraîche à 5%
  • Sel de Guérande
  1. Faites fondre dans une casserole le beurre avec l'eau + sel. Au premier bouillon, versez la farine en pluie, sans vous arrêtez de tourner. Cuisez en remuant vivement jusqu'à l'obtention d'une boule qui se détache des parois. Ôtez du feu et attendez 2 à 3 min. Ajoutez chaque oeuf en tournant jusqu'à ce qu'il soit bien absorbé.
  2. Préchauffez votre four à 200°C.
  3. Faire des petits tas de pâtes que vous disposez sur votre plaque de four, sur du papier sulfurisé et enfournez pour 17 min de cuisson.
  4. Blondissez les noix à feu très doux dans une poêle sans gras, en remuant. Mêlez à la fourchette la Tomme de Savoie, la crème fraîche et ajoutez aux noix. Tiédissez doucement pour amalgamer.
  5. Sortir les choux du four et laissez tiédir. Ouvrez-les en deux et les remplir de la préparation à base de fromage.
  6. Enfournez juste le temps de faire fondre un peu la Tomme.
  7. Servir aussitôt.

Publié dans Apéritifs

Partager cet article

Repost 0

Quiche aux courgettes et olives aux poivrons // Petite ballade dans le Nord

Publié le par Doria

Une petite promenade dans Lille et un Estaminet, cela vous dit ?
Mais commençons d'abord par la recette du jour.
Pour 2 quiches d'un diamètre de 20 cm, il vous faut :

Pour la pâte :

  • 250g de farine T55
  • 100g de beurre fondu
  • 1 oeuf
  • 1 pincée de sel

Pour la garniture :

  • 4 courgettes
  • 1 oignon émincé
  • 2 gousses d'ail écrasées
  • 4 oeufs
  • 200ml de crème fraîche à 5%
  • 70g de gruyère râpé
  • 30 olives farcies aux poivrons
  • 1 cs de ciboulette ciselée
  • 1 cs d'huile d'olive
  • Poivre du moulin aux 5 baies
  • 1 cc de curcuma
  • Sel de Guérande
  1. Lavez et râpez les courgettes tout en gardant la peau.
  2. Dans une poêle, faites revenir l'oignon puis ajoutez les courgettes ainsi que le sel + le curcuma + le poivre et faites cuire le tout pendant 10 min environ. Laissez refroidir la préparation à température ambiante.
  3. Pendant ce temps, préparez la pâte en mélangeant tous les ingrédients dans un saladier jusqu'à l'obtention d'une belle boule homogène que vous séparez en deux.
  4. Tapissez votre moule d'une des boules.
  5. Une fois la préparation refroidie, la mélanger avec les oeufs + la crème + l'ail + le gruyère + la ciboulette et versez-y la moitié sur votre pâte.
  6. Enfournez pour 30 min de cuisson à 180°C.
  7. Recommencez avec la deuxième pâte et le reste de la préparation.
Lille est une ville d'histoire, de culture et de traditions. C'est la capitale de la région Nord-Pas de Calais et se trouve à 210 km de Paris. Elle a obtenu en 2004 le label "Ville d'art et d'histoire" attribué par le ministère de la Culture.
Lille a connu près de 11 sièges et de nombreuses destructions. Selon la légende, cette ville a été fondée en 640 grâce à la victoire de Lydéric sur le cruel tyran Phinaert. Les deux géants sont présents dans les fêtes de la ville.
C'est en 1066 que Lille est citée pour la première fois dans l'histoire et naît autour du château du Comte de Flandre, Baudoin V.
Vielle Bourse
Estaminet T'Rijel dont je suis incapable de prononcer correctement le nom se trouve dans le vieux Lille à la rue de gand et correspond complètement à l'idée que je m'en faisais des années 20 au cadre typiquement flamand. L'estaminet était le lieu de sociabilité des ouvriers du Nord, à mi-chemin entre bar et restaurant.
La décoration est faite avec des objets d'époque. L'ambiance est chaleureuse avec des bougies sur les tables. La musique flamnde en fond sonore est étouffée par les bruissements des conversations. Les menus sont inscrits sur de vieux cahiers d'écoliers et très abordables compte tenu le caractère copieux des mets régionaux.

Pour commencer, nous avions commandé ces petites saucisses sèches que l'on a pu déguster avec de bonnes bières.

Le repas c'est poursuivi avec une soupe au Maroilles
Le poulet aux Maroilles et ces frites
Pour terminer, cette farandole de desserts composée de gâteau fondant au chocolat, une crème brûlée aux spéculoos et une glace à la violette.
Une glace à la réglisse et son bâton.

Partager cet article

Repost 0