Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Château de Vaux le Vicomte (2)

Publié le par Doria

Château de Vaux le Vicomte (2)
Château de Vaux le Vicomte (2)
Par l'intermédiaire de mon comité d'entreprise, j'ai passé une journée exceptionnelle au Château de Vaux le Vicomte.
Nous avons commencé par la visite du château, des jardins et du musée des équipages.
Le soir, nous avons dîner dans le restaurant "Les Dépendances", aux chandelles.
Château de Vaux le Vicomte (2)
Château de Vaux le Vicomte (2)
Château de Vaux le Vicomte (2)
Château de Vaux le Vicomte (2)
Château de Vaux le Vicomte (2)
Château de Vaux le Vicomte (2)
A la tombée de la nuit, illumination du château et des jardins par plus de 2000 chandelles, comme le virent Louis XIV et la Cour lors de la célèbre soirée du 17 août 1661.
Cela fera l'objet d'un prochain article...
Château de Vaux le Vicomte (2)

Partager cet article

Repost 0

Horchata de chufa

Publié le par Doria

Horchata de chufa
La horchata de chufa est une boisson sucrée élaborée à partir des tubercules de souchet. Cette boisson est typique de la région de Valence, en Espagne, où il est très populaire.
 
Ingrédients pour 6 personnes
 
250 gr de Chufas, Gresses SA
1 litre d'eau
50 gr de sucre
 
Avant de pouvoir les préparer, les chufas ont besoin d'un long bain (entre 2 à 3 jours) dans un grand saladier. Après cela, elles seront toutes propres et toutes gonflées, parfaites pour être travaillées.
Egouttez bien les chufas puis mixez-les avec 25 cl d'eau. Le lait obtenu (la horchata) va commencer à  sortir. Filtrez le jus à travers un chinois en prenant garde de laisser les chufas dans le mixeur.
Ajoutez 25 cl d'eau dans le mixeur puis allulez-le pendant quelques minutes. Filtez une nouvelle fois le jus obtenu.
Répétez l'opération encore deux fois jusqu'à utilisation complète de l'eau.
Il ne vous reste plus qu'à ajouter le sucre et à mélanger.
Avant de servir, assurez-vous bien de laisser refroidir votre breuvage pendant 2 heures au frigo.
 
Conseils & Suggestions
Pendant leur bain, changez régulièrement l'eau des chufas jusqu'à ce qu'elles deviennent limpide.
Pour accompagner votre horchata, vous pourrez la soupoudrer d'un peu de cannelle en poudre.
Horchata de chufa

Cette boisson est une sorte de lait végétal à base de souchet, d'eau et de sucre.
Le goût ressemble à celui de l'orgeat.
L'horchata est nutritive, énergétique riche en minéraux et en vitamines E et C.
Elle est servie glacée, parfois avec de la glace pilée (granizado).
La Noix tigrée (cyperus esculentus lativum) est le tubercule du souchet, de la même famille que le papyrus poussant au bord de l'eau et qui aime l'humidité.
Ce tubercule originaire d'Egypte a été importé en Espagne au temps de la guerre contre les Maures. Sa culture remonte à 3000 ans.

2travelandeat

Horchata de chufa

Vous vous souvenez, je vous parle depuis quelques temps de Kitchen Trotter une start-up qui fait le pari fou de mettre le monde dans nos assiettes !
Mais qui est Kitchen Trotter ?
"Chaque mois, nous parcourons des milliers de kms au côté de nos Trotters et nous leur proposons un voyage culinaire inédit.
6/7 délices exotiques et 4 recettes emblématiques pour un menu authentique :
un véritable rendez-vous pour apprendre à cuisiner les meilleures recettes de chaque destination.
Il ne manque que les produits frais et un joli tablier !"

C'est sur le thème de l'Espagne que je cuisine depuis quelques temps avec les produits reçus. D'autres recettes sont à venir...
Horchata de chufa

Partager cet article

Repost 0

Alexie aux USA... (5)

Publié le par Doria

Alexie aux USA... (5)
Lafayette est à la fois une ville universitaire, une ville aux nombreux espaces verts et un centre urbain animé. L’Université de Purdue, sur l’autre rive de la rivière Wabash à l’ouest de la ville, attire une population de jeunes étudiants venant de divers horizons. En visitant le centre-ville à pied, on découvre des maisons victoriennes d’époque et des boutiques, sculptures et décorations urbaines très originales. La nature est omniprésente dans la ville et les parcs avoisinants, dont le Columbian Park, les zones humides de Celery Bog, le Jardin Botanique Jerry E. Clegg, sans oublier Wildcat Creek et le Parc à Loups de Battle Ground.
Alexie aux USA... (5)
Alexie aux USA... (5)
Alexie aux USA... (5)
Alexie aux USA... (5)
Alexie aux USA... (5)
Alexie aux USA... (5)
Alexie aux USA... (5)
Alexie aux USA... (5)
Alexie aux USA... (5)
Alexie aux USA... (5)
Alexie aux USA... (5)
Toutes les photos de cet article ont prises par Alexie

Publié dans Les voyages d'Alexie

Partager cet article

Repost 0

Crème catalane

Publié le par Doria

Crème catalane
Voici ma première recette Espagnole du concept "Kitchen Trotter"
Un dessert que j'aime particulièrement...
Je vous ai parlé de cette start-up dans un billet précédent et le thème du kit que j'ai reçu est sur l'Espagne.
 
Ingrédients pour 6 personnes
 
750 ml de lait demi-écrémé
1 étoile de Badiane
1 bâton de cannelle
Zeste d'un citron jaune
80gr de sucre de Canne + 6 cc 
6 jaunes d'oeufs
22 gr de maïzena
50 gr de turron Coloma Garcia
 
 
Dans une casserole, faites chauffer le lait avec l' étoile de Badiane, le zeste de citron, le bâton de cannelle.
Portez à ébultion. Eteindre le lait et laissez infusez avec un couvercle sur le dessus pendant 2 heures.
Filtrez le lait. 
Le mettre à nouveau dans la casserole et portez à ébulition. Eteindre le feu.
Lorsque le lait est chaud mais non brûlant, ajoutez un par un vos jaunes d'oeufs en fouettant avec un fouet.
Ajoutez la maïzena et mettre sur feu doux. Fouettez constamment jusqu'à ce que la crème épaississe.
Versez dans 6 ramequins et laissez refroidir.
Au moment de servir, saupoudrez 1 cc sur chaque crème et caramélisez avec votre chalumeau ou sous le grill de votre four.
Taillez le turron et le servir avec les crèmes catalanes.
Crème catalane

Publié dans Desserts divers

Partager cet article

Repost 0

Fleurs du jardin...

Publié le par Doria

Fleurs du jardin...
Roses, blanches, jaunes.... Les fleurs de mon jardin s'épanouissent pour mon plus grand bonheur...
Fleurs du jardin...

Partager cet article

Repost 0

Omelette piperade et oeufs mollets

Publié le par Doria

Omelette piperade et oeufs mollets
Une recette facile et bien délicieuse...
 
Ingrédients pour 4 personnes
 
8 oeufs
100 gr de dés de jambon
2 oignons nouveaux
1 pot de piperade basquaise
Huile d'olive extra vierge
Sel de Guérande
Poivre du moulin aux 5 baies
1 bouquet de ciboulette
Gomasio
 
Faites réduire votre piperade dans une casserole à feu doux pendant 20 min afin de l'épaissir.
Préparez une omelette en battant 4 oeufs. Ajoutez les oignons nouveaux épluchés et ciselés, les dés de jambon, la moitié du bouquet de ciboulette ciselée, salez et poivrez.
Faites chauffer de l'huile d'olive dans une poêle, versez votre préparation à base d'oeufs afin de la saisir puis couvrez et réduire le feu pour terminer la cuisson de quelques minutes sans retourner l'omelette. Réservez.
Faites chauffer une casserole d'eau avec 2 cs de vinaigre blanc. Portez à ébullition déposez délicatement à la cuillère, 4 oeufs. Cuire pendant 5 min 30 dès que l'ébullition reprend. Déposez les oeufs dans de l'eau glacé afin d'arrêter la cuisson. Les éplucher délicatement.
Découpez au cercle à mousse votre omelette et les déposer dans 4 assiettes. Sur le dessus, déposez un cercle plus petit et déposez un peu de piperade. Terminez avec un oeuf que vous ouvrez de moitié.
Terminez par un peu de ciboulette ciselée et de gomasio.
Omelette piperade et oeufs mollets

Un des plats emblématiques de notre petit pays. Notre recette demeure inchangée depuis 1970. La piperade se mange habituellement chaude en accompagnement d'une belle tranche de thon de St Jean de Luz passée à la poêle. Mais également avec une tranche de jambon de Bayonne, d'un oeuf au plat. Elle accompagne parfaitement votre riz blanc et peut même servir de base à votre pizza maison !

Anne Rozès

Publié dans Oeufs

Partager cet article

Repost 0

Château de Vaux le Vicomte (1)

Publié le par Doria

Château de Vaux le Vicomte (1)
Le domaine de Vaux le Vicomte est la création de trois hommes réunis par Nicolas Fouquet, surintendant des finances de Louis XIV : le jardinier-paysagiste André Le Nôtre, l’architecte Louis Le Vau et le peintre-décorateur Charles Le Brun. Unis par un génie fraternel, ils réalisent ensemble la plus parfaite harmonie entre architecture et paysage de tout le 17ème siècle.
Dès son inauguration lors de la fête célèbre du 17 Août 1661, Vaux le Vicomte suscita la convoitise du Roi Soleil et devînt le modèle dont l’Europe entière s’inspira.
Château de Vaux le Vicomte (1)
Château de Vaux le Vicomte (1)
Château de Vaux le Vicomte (1)
Château de Vaux le Vicomte (1)
Château de Vaux le Vicomte (1)
Château de Vaux le Vicomte (1)
Vaux le Vicomte est l’oeuvre fondatrice du jardin à la française. Grâce à Nicolas Fouquet, le célèbre jardinier André Le Nôtre obtient, dès 1641, la possibilité de manifester toute l’étendue de son génie. Il rassemble pour la première fois à grande échelle l’ensemble des acquis techniques, scientifiques et artistiques de son temps en matière de jardin. Celui-ci s’ordonne autour d’une perspective génialement maîtrisée, longue de plus de trois kilomètres. En composant la mise en scène du château et de son écrin dans l’espace de 40 hectares taillé au cœur de la nature, André Le Nôtre et Louis le Vau réalisent la plus parfaite harmonie entre architecture et paysage de tout le 17ème siècle.
Château de Vaux le Vicomte (1)
Château de Vaux le Vicomte (1)
Château de Vaux le Vicomte (1)
La force et la noblesse de son dessin d’ensemble, l’abondance d’eau et de surprises et sa majesté théâtrale font du jardin de Vaux le Vicomte l’œuvre fondatrice d’un art nouveau, celui des jardins à la française. Ils font aussi de ce théâtre une invitation au savoir, à l’imaginaire et au plaisir.
Château de Vaux le Vicomte (1)
Château de Vaux le Vicomte (1)
Château de Vaux le Vicomte (1)
Château de Vaux le Vicomte (1)
Château de Vaux le Vicomte (1)
Château de Vaux le Vicomte (1)
Château de Vaux le Vicomte (1)
Château de Vaux le Vicomte (1)
Château de Vaux le Vicomte (1)

Partager cet article

Repost 0

Galettes de boulgour et quinoa au poulet, bleu d'Auvergne et ciboulette

Publié le par Doria

 
Ingrédients pour 9 galettes
 
200 gr de boulgour et quinoa
170 gr de blancs de poulet
80 gr de bleu d'Auvergne
1 bouquet de ciboulette
1 oignon nouveau
2 oeufs
Huile d'olive extra vierge
Sel de Guérande
Piment d'Espelette
Parmesan râpé
 
Faites cuire le mélange boulgour et quinoa dans une grande quantité d'eau bouillante pendant environ 10 min puis égouttez et laissez refroidir.
Pelez et hachez finement l'oignon, ciselez la ciboulette, emiettez le bleu d'Auvergne.
Cuire votre blanc de poulet et l'émiettez.
Fouettez vos oeufs puis mélangez le bleu d'Auvergne, le poulet, la ciboulette et l'oignon, salez et ajoutez du piment d'Espelette. 
Ajoutez le mélange de boulgour et quinoa. Bien mélanger la préparation.
Sur la plaque de votre de four, sur du papier sulfurisé déposez un cercle à mousse et remplir de la préparation. Ôtez délicatement votre cercle à mousse et recommencez jusqu'à épuisement de la préparation.
Sur le dessus, déposez un peu de parmesan râpé et enfournez dans un four chaud à 180°C pendant 20 min.

Partager cet article

Repost 0

Pigeon rôti aux petits légumes et cresson

Publié le par Doria

Pigeon rôti aux petits légumes et cresson
Une recette pour repas festif...
 
Ingrédients pour 2 personnes
 
2 pigeons (a faire desosser par votre volailler)
100 gr de pommes de terre Ratte
2 oignons nouveaux
20 gr de cresson
1 betterave rouge cuite
4 pointes d'asperge
4 pétales de tomates confites
100 gr d'échalotes
1 litre de fond de volaille
1 carotte
2 branches de céleri
1 oignon
1 gousse d'ail
1 bouquet garni
La carcasse des pigeons
Huile d'olive extra vierge
2 branches de thym
Sel de Guérande
Poivre du moulin aux 5 baies
 
Préparation du jus de pigeon : Faire colorer au four les carcasses à 200°C pendant 20 min. Déglacez à l'eau et mettre le tout dans une casserole avec la carotte épluchée et coupée en gros cubes, l'oignon épluché et coupé en quatre, l'ail dégermé et coupé en deux, les branches de céleri, salez et poivrez. Cuire 2 heures à feu doux. Passez au tamis fin et réservez.
Préparation des pommes de terre : Epluchez-les et faites les cuire dans le fond de volaille avec les oignons nouveaux épluchés et coupés en rondelles et les branches de thym pendant 25 min. Vérifiez la cuisson afin qu'elles soient fermes mais cuites. Réservez.
Découpez les betteraves en bâtonnets puis les réservez au frais avec un peu d'huile d'olive, salez et poivrez.
Epluchez les pointes d'asperges, coupez la partie inférieur et faites cuir à la vapeur pendant 5 min. Les plonger dans l'eau froide et réservez.
Cuisson des cuisses et des suprêmes de pigeon : Confire les cuisses dans la moitié du jus de pigeon avec les échalotes pendant 2 heures dans une casserole  avec son couvercle à feu doux. Rôtir les suprêmes à la poêle avec un peu d'huile d'olive.
Faire réduire le jus de pigeon restant jusqu'à consistance voulue.
Dressage : Dressez les suprêmes et les cuisses sur l'assiette. Déposez de chaque côté les pommes de terre, quelques oignons nouveaux que vous faites frire dans une poêle, les légumes. Garnir avec le cresson, les petales de tomates confites, les pointes d'asperges et la sauce.
 

Partager cet article

Repost 0

Alexie aux USA... (4)

Publié le par Doria

Alexie aux USA... (4)
Alexie aux USA... (4)
Alexie aux USA... (4)
Dans le cadre de son travail, Alexie fait des prélèvements de l'air directement à bord de cet avion...
Alexie aux USA... (4)
Alexie aux USA... (4)
Alexie aux USA... (4)
Alexie aux USA... (4)
Alexie aux USA... (4)

Toutes les photos de cet article ont été prises par Alexie

Publié dans Les voyages d'Alexie

Partager cet article

Repost 0