Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Spaghetti à la Bolognaise

Publié le par Doria

Spaghetti à la Bolognaise
Un classique tellement délicieux...
 
Ingrédients pour 4 personnes
 
500 gr de viande hachée de boeuf
500 gr de spaghetti
100 gr de carottes
100 gr de céleri-rave
100 gr de céleri en branche
2 oignons
2 gousses d'ail
1 boite de tomates concassées
1 boite de tomates concentrées
1 cube de bouillon de poule
Un morceau de gingembre frais
1/2 botte de persil ciselé
3 clous de girofle
3 baies de Genevrier
5 graines de coriandre
1 sucre roux
Huile d'olive extra vierge
3 branches de thym
3 feuilles de laurier
Sel de Guérande
Poivre du moulin aux 5 baies
Quelques tomates cerises
Parmesan
 
Epluchez et émincez les oignons, l'ail et le gingembre. Faites suer l'ensemble dans un faitout avec 2 cs d'huile d'olive, salez et poivrez. Laissez légèrement coloré.
Ajoutez le boeuf haché et saisir en remuant régulièrement.
Ajoutez les carottes, céleri-rave et céleri en branche après les avoir éplucher, laver et couper en mirepoix. Laissez légèrement dorer.
Ajoutez les tomates concassées et concentrées, le cube de poule, l'ensemble des épices et herbes aromatiques, le sucre, un verre d'eau. Portez à ébullition, réduire le feu, couvrir et laissez mijoter pendant 2 heures. 
En fin de cuisson, ajoutez le persil ciselé.
Rectifiez l'assaisonement.
Cuire vos pâtes en respectant le temps de cuisson inscrit sur la boite. Elles doivent être "al dente".
Servir vos spaghetti avec la sauce bolognaise, quelques tomates cerises coupées en quatre et de parmesan.
Spaghetti à la Bolognaise

Publié dans Boeuf - Gibier

Partager cet article

Repost 0

Corée du Sud - Cuisine (2)

Publié le par Doria

Un plat que l'on peut déguster en Corée du Sud...
Corée du Sud - Cuisine (2)

Les photos ont été prises par Doriane et Sabrina.

Publié dans Les voyages de Doriane

Partager cet article

Repost 0

Coquelets citronnés au four et quenelles au Madras

Publié le par Doria

 
Un coquelet accompagné de très bonnes frites...
 
Ingrédients pour 4 personnes
 
Les frites
1 kg de pommes de terre de type Bintje
Huile de friture
 
Pelez les pommes de terre et les laver, puis les détailler en parallélépipèdes à base carrée d'environ 1,5 com de côté (en grosses frites). Les laver à nouveau et bien les sécher dans un torchon propre.
Les faire cuire une première fois dans l'huile chauffée à 150°C, pendant 7 à 8 min. Il ne faut pas surcharger la friteuse : pour 1 kg de pommes de terre, cuire 1/3 des frites à la fois.
Laissez refroidir les frites, le temps de préparer votre coquelet.
Cuire les frites une seconde fois dans l'huile chauffée à 190°C pencant environ 3 min. Elles doivent être croustillantes sans être dures.
 
 
 
Les coquelets
2 coquelets
2 gousses d'ail
1 citron jaune
1 bouquet de thym citron
Huile d'olive extra vierge
Sel de Guérande
Poivre du moulin aux 5 baies
 
Coupez les coquelets en deux dans le sens de la longueur.
Lavez et égouttez le thym citron (réservez 3 brins) et déposez le reste du thym dans un plat allant au four.
Déposez les coquelets au dessus.
Mélangez 4 cs d'huile d'olive avec le jus du citron après avoir récupérer les zestes, les gousses d'ail épluchées et écrasées, les feuilles des 3 branches de thym. Salez et poivrez.
Badigeonnez de cette préparation les coquelets, côté peau. Versez le reste de la préparation dans le plat en ajoutant 1/2 verre d'eau.
Portez au four à 220°C pour 30 min de cuisson.
Pendant ce temps, détaillez les zestes de citron en julienne et répartissez-les sur les coquelets en fin de cuisson.
 
 
Les quenelles au Madras
100 ml de crème fraîche entière liquide
1 cc de Madras curry
 
Montez votre crème fraîche bien froide en chantilly.
Pour la réalisation de ma chantilly, j'ai mis mon récipient avec les fouets de mon robot pendant 30 min au congélateur.
Lorsque la chantilly est presque montée, incorporez peu à peu le Madras Curry.
Réservez au frais avant de servir.
 
Dressage
Servir une moitié de coquelet avec des frites et deux quenelles au Madras que vous réalisez avec deux cuillères à soupe.
 

Le Curry de Madras en poudre est un curry indien d'importation exclusive, en provenance de Bombay. Sa préparation nécessite la mise en oeuvre de plus de 16 épices différentes. Très aromatique, au goût chaud, puissant et complexe, le Curry de Madras est un délicieux curry qui vous fera voyager.

Maison Arostéguy

Partager cet article

Repost 0

Corée du Sud - Île de Jéju - En route vers le volcan...

Publié le par Doria

Pendant 5 jours Doriane et ses deux amies sont partis visiter l'Île de Jéju qui est située à 85 km de la péninsule coréenne dont elle est séparée par le détroit de Jeju, et elle est la seule région subtropicale du pays. Le volcan Hallasan, point culminant de la Corée du Sud, s'élève à 1 950 mètres. L'éruption du Hallasan, aujourd'hui éteint, est à l'origine de la formation de l'île.
Corée du Sud - Île de Jéju - En route vers le volcan...
Corée du Sud - Île de Jéju - En route vers le volcan...
Corée du Sud - Île de Jéju - En route vers le volcan...
Corée du Sud - Île de Jéju - En route vers le volcan...
Corée du Sud - Île de Jéju - En route vers le volcan...
Corée du Sud - Île de Jéju - En route vers le volcan...
Corée du Sud - Île de Jéju - En route vers le volcan...
Corée du Sud - Île de Jéju - En route vers le volcan...

Les photos ont été prises par Doriane et Sabrina.

Publié dans Les voyages de Doriane

Partager cet article

Repost 0

Salade de pommes de terre au hareng fumé et cresson

Publié le par Doria

 
Une salade riche en saveurs et en couleurs...
 
Ingrédients pour 4 personnes
 
1 botte de cresson
4 filets de hareng fumé
2 oignons nouveaux
500 gr de pommes de terre
Une vingtaine de radis roses
Quelques brins de ciboulette
1 cc de moutarde au coulis de piment d'Espelette
3 cs d'huile d'olive extra vierge
Fleur de sel
PIment d'Espelette
 
Faites cuire à l'eau bouillante les pommes de terre
pandant 20 min. Rincez-les puis égouttez-les.
Lavez, séchez et effeuillez le cresson. Epluchez, rincez et ciselez les oignons nouveaux.
Coupez les filets de hareng en lamelles.
Lavez, séchez les radis et détaillez-les en fines tranches à l'aide d'une mandoline.
Mélangez l'huile avec la moutarde, salez.
Lavez, séchez la ciboulette et ciselez-la finement.
Dans un grand plat, répartissez le cresson, ajoutez-y les pommes de terre coupées en quatre, les morceaux de poisson, les lamelles de radis, parsemez d'oignons et de ciboulette. Salez, arrosez avec la vinaigrette.
Dégustez sans attendre, de façon à ce que les pommes de terre soient encore tiède.
Saupoudrez un peu de piment d'Espelette sur le dessus.
 

La Moutarde au coulis de Piment d'Espelette est une recette originale de Pierre Arostéguy, fabriquée à la meule de pierre par un moutardier de Beaune. Ardente et fruitée, la Moutarde au coulis de Piment d'Espelette est appréciée pour sa touche pimentée et la finesse de sa texture.

Maison Arostéguy

Publié dans Salades

Partager cet article

Repost 0

Autour de Beaubourg

Publié le par Doria

 
Beaubourg est un établissement polyculturel situé dans le 4ème arrondissement de Paris entre le quartier des Halles et le quartier Marais.
Le centre est né de la volonté de Georges Pompidou alors président de la République française, de créer au coeur de Paris une institution culturelle originale entièrement vouée à la création moderne et contemporaine où les arts plastiques voisineraient avec les livres, le design, la musique et le cinéma.
 
 
C'est lors d'une promenade avec ma fille Alexie et son ami François, que nous nous sommes rendu en cet endroit que j'apprécie beaucoup.
 
 
Tout me plait ! les cafés, les différentes cartes que l'on peut trouver, les galeries de photos...
Les artistes donnent libre court à leur imagination...
 
 
J'ai craqué devant ces petites tables d'enfants de Barbapapa ! Que de souvenirs d'enfance !
 
 
Puis tout près de Beaubourg, on peut rencontrer de drôles d'animaux...
 

Publié dans Promenade parisienne

Partager cet article

Repost 0

Filet mignon à la moutarde au piment d'Espelette et jambon de pays

Publié le par Doria

 
Un viande très tendre, rapide à réaliser et bien parfumée...
 
Ingrédients pour 2 personnes
 
1 filet mignon
2 tranches de jambon de pays
2 échalotes
10 cl de bouillon de volaille
Huile d'olive extra vierge
Moutarde au piment d'Espelette
Sel de Guérande
Poivre du moulin aux 5 baies
Ciboulettes ciselée
 
Ouvrir en deux le filet mignon. Badigeonnez l'intérieur avec 4 cc de moutarde au piment d'Espelette. Sur le dessus, déposez vos tranches de jambon de pays.
Refermez le filet mignon et le ficeler avec de la ficelle alimentaire. le badigeonner d'huile d'olive, l'assaisonnez et le déposer dans un plat allant au four.
Mélangez le bouillon avec 2 cc de moutarde au piment d'Espelette et 2 cs d'huile d'olive. Versez le tout dans le plat autour du filet mignon.
Pelez les échalotes, les couper en deux dans le sens de la longueur et les déposer également dans le plat.
Enfournez pour 20 min de cuisson à 200°C. Arrosez régulièrement.
Au sortir du four, l'enrouler dans une feuille de papier d'aluminium et laissez reposer pendant  10 min.
Récupérez le fond de sauce et les échalotes confites que vous maintenez au chaud dans une saucière.
Coupez le fil du filet mignon, le trancher et servir sur une salade de votre choix et versez un peu de sauce sur le dessus.
Parsemez un peu de ciboulette ciselée.
 

Le Bazk’Alde cette moutarde au Piment d’Espelette fera des merveilles avec des grillades, un pot au feu. Sur une viande froide, dans une mayonnaise. Moutarde très parfumée, finement relevée au piment d’Espelette. Elle donne encore plus de saveurs que les Moutardes à l’ancienne traditionnelles. Réalisée avec du Vinaigre de Sagarno, le vinaigre de cidre basque ce qui lui donne ce goût si subtil et délicat.

Bipia

Publié dans Porc

Partager cet article

Repost 0

Balade parisienne... Passage Panoramas

Publié le par Doria

 
En allant voir le dernier spectacle  "Des Chevaliers du Fiel" au Théâtre des Variétés, j'ai découvert ce passage qui est absolument magnifique !
Le passage des Panoramas est le plus ancien passage couvert parisien. Il est situé entre la Bourse de l’Opéra. A l’époque, l’idée de la construction de ce passage a été inspiré des gravures orientales représentants les souks. Pour permettre aux parisiens de se promener, de se montrer et de faire des achats à l’abri des intempéries et surtout sans se salir. Rappelons qu’à l’époque, les trottoirs et les égouts n’existaient pas !
 
 
Il fut ouvert au public en 1799 à  l'emplacement de l'ancien hôtel de Montmorency-Luxembourg. Le nom de panoramas provient d’une attraction (ancêtre du cinéma) par l’exposition de panoramiques. Un Américain William Thayer, armateur américain que le gouvernement français avait indemnisé après la perte de ses navires, a acheté ce passage après la révolution française.  Il y fit construire à l’entrée principale du Boulevard Montmartre, 2 grandes tours dans lesquelles étaient exposées des panoramiques. Le succès fut immédiat et l’affluence des mondains ne manqua pas.
Le Théâtre des Variétés viendra s’adosser au passage en 1807.
En 1816, on y expérimenta pour la première fois l’éclairage au gaz.
 
 
Plus tard, vers 1830, l’architecte Jean Louis Victor Grisart (1797-1877) entreprendra des travaux de rénovation ainsi que la création de ramifications constituées par les galeries Saint-Marc, des Variétés (qui donne accès à l'entrée des artistes du théâtre), de la Bourse, Feydeau et Montmartre.
Les rotondes disparaîtront en 1831, après avoir lassé le public
.Le passage des Panoramas deviendra un endroit à nouveau très fréquenté durant la période au cours de laquelle Offenbach connaîtra son heure de gloire au théâtre des Variétés.
 
 
Le passage des panoramas est un passage privé à usage public.
Il est inscrit au monument historique par arrêté du 7 juillet 1974.
Sa longueur est de 133 mètres et sa largeur de 3.20m.
 
 
Source : http://www.passagedespanoramas.fr/historique.html

Publié dans Promenade parisienne

Partager cet article

Repost 0

Filets de rougets à la patate douce

Publié le par Doria

 
Un poisson très parfumé avec une purée bien douce en bouche...
 
Ingrédients pour 4 personnes
 
12 filets de rouget
2 patates douces
3 oignons nouveaux
2 gousses d'ail
25 gr de beurre
20 cl de bouillon de volaille
Huile d'olive extra vierge
Huile de sésame
Sel de Guérande
Poivre du moulin aux 5 baies
 
Faites mariner vos filets de rouget dans un plat avec 1 cs d'huile de sésame, salez et poivrez, pendant 2 heures au frais.
Pelez et coupez en morceaux les patates douces.
Pelez l'ail et les oignons nouveaux (conservez les tiges vertes). Emincez les oignons et hachez l'ail.
Dans une sauteuse, faites-les revenir dans 10 gr de beurre et 2 cs d'huile d'olive à feu moyen pendant 1 min. Poivrez. Ajoutez la patate douce et mélangez.
Versez le bouillon de volaille, mélangez et laissez mijoter à feu doux pendant 20 min sans couvrir.
Egouttez et passez la préparation au moulin à légumes. Ajoutez le reste de beurre, bien mélanger et rectifiez l'assaisonnement.
Dans une poêle antiadhésive, faites cuire les filets de rouget à feu vif dans l'huile d'olive côté peau pendant 2 min puis retournez-les 30 secondes.
Dressez la purée au centre de chaque assiette à l'aide d'un cercle à dresser. Posez 3 filets de rouget en éventail par dessus.
Servir avec les tiges des oignons nouveaux coupées en rondelles.
 
 

Publié dans Crustacés - Poissons

Partager cet article

Repost 0

Duo de brochettes de rognons en persillade

Publié le par Doria

Duo de brochettes de rognons en persillade
 Pour les amateurs de rognons, c'est une recette pour vous...
 
Ingrédients pour 4 personnes
 
1 rognon de veau
6 rognons d'agneau
50 gr de beurre
1 cs de persil haché
2 gousses d'ail
50 ml de pastis
400 gr de pommes de terre ratte
4 oignons blancs
Huile d'olive extra vierge
Sel de Guérande
Poivre du moulin aux 5 baies
 
Nettoyez les rognons. Retirez la membrane des rognons d'agneau, les couper en deux, retirez la partie grasse. Ouvrir le rognon de veau, le dégraisser et le détailler en morceaux.
Confectionnez 8 brochettes, quatre d'angeau et quatre de veau.
Déposez-les dans un plat et les arroser d'un mélange des 2/3 de pastis, 4 cs d'huile d'olive, salez et poivrez, laissez reposer au frigo 2 heures.
Lavez les pommes de terre sans les éplucher et les cuire pendant 15 min dans une eau bouillante salée.
Epluchez et hachez l'ail. Mélangez dans un bol avec 40 gr de beurre mou, le reste de pastis, le persil, salez et poivrez. Réservez au frigo.
Egouttez les pommes de terre. Epluchez les oignons blancs et les couper en deux. Faites rissoler le tout dans une poêle avec le reste de beurre et 2 cs d'huile d'olive pendant 10 min. Réservez à couvert au chaud.
Faites griller les brochettes de rognons dans une poêle badigeonnez d'huile d'olive pendant 8 à 10 min. Les retourner régulièrement. En fin de cuisson, répartir la persillade sur les brochettes chaudes.
Servir aussiitôt avec les pommes de terre et les oignons blancs.
Duo de brochettes de rognons en persillade

Publié dans Agneau

Partager cet article

Repost 0