Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Toasts aux oursins et oeufs brouillés de caille

Publié le par Doria

 
Petit apéro pour deux...
 
2 oursins
6 oeufs de caille
4 tranches de pain taostés
1/2 cc de basilic ciselé
1/2 cc de persil ciselé
1/2 cc de jus de citron
1 cs d'huile d'olive
Sel de Guérande
Poivre du moulin aux 5 baies
 
Ouvrez les oursins avec une petite paire de ciseaux pointus.
Passez-les délicatement un par un sous un filet d'eau froide pour les nettoyer. Egouttez-les et récupérez avec une petite cuillère le corail. Réservez.
Cassez les oeufs dans un petit bol, ajoutez le basilic, salez et poivrez, fouettez légèrement.
Versez dans une petite poêle préalablement chauffé avec un peu d'huile d'olive. 
Remuez avec une spatule pour obtenir un brouilli moelleux.
Stoppez le feu, ajoutez le persil ciselé et le corail d'oursins. Couvrez et laissez refroidir hors feu.
Arrosez de quelques gouttes de citron avant de répartir la préparation sur les toasts.
Dégustez avec un verre de vin blanc (pour moi c'est du Riesling).

Partager cet article

Repost 0

Fleurs du jardin...

Publié le par Doria

Ces photos ont été prise dans le jardin à partir d'un téléphone portable. C'était une bonne façon de voir la qualité des photos qui arrivent sur OB par rapport au Nikon que j'utilise habituellement.
 
 

Partager cet article

Repost 0

Sauté de porc au curry et gingembre

Publié le par Doria

 
Contrairement à ce que l'on pourrait croire le curry n'est pas une épice mais un mélange d'épices plus ou moins fort. On y trouve de la cardamone, du gingembre, de la coriandre, de l'ail, de l'oignon, du piment, du clou de girofle et du curcuma. Ce sont les proportions et les quantités qui diffèrencient les currys.
Comme le curry est un mélange d'épices, ses vertus sont diverses. Il lutte notamment contre l'insomnie, la constipation, le ballonnement et les rhumatismes. En outre, les indiens l'utilise en cas de fièvre, mal de foie, problèmes intestinaux et rénaux.
Le curucuma qui donne la couleur jaune au curry est en train d'être adopté par les chercheurs occidentaux qui y ont décelé des propriétés bénéfiques pour la santé. Des études ont montré qu'il peut permettre de renforcer l'organisme grâce à ses propriétés anti-inflammatoires, antioxydantes et anti-cancer. D'autres études mettent en lumière le rôle du curcuma dans la prévention du cancer du sein.
 
Ingrédients 4 personnes
 
1kg de sauté de porc
2 oignons doux des Cévennes
2 cs d'huile d'olive
4 gousses d'ail
50 cl de bouillon de légumes
25 cl de vin blanc sec
1 bouquet garni
1 cc de poudre de gingembre
2 cc de curry
1 pomme
1 boite de pulpe de tomates
10 cl de crème fraîche
1 pincée de piment d'Espelette
Sel de Guérande 
Poivre du moulin aux 5 baies
Coriandre fraîche
 
Coupez votre viande en cubes d'environ 3 cm. Faites-les revenir sur toutes les faces. Asaissonnez et saupoudrez de gingembre et de curry.
Ajoutez les oignons émincées et faites-les revenir. Versez le bouillon, le vin blanc. Remuez, portez à ébullition.
Epluchez, dégermez vos gousses d'ail que vous ajoutez à la préparation ainsi que le bouquet garni, la pulpe de tomates et la pomme pelée et coupée en petits dés.
Saupoudrez de piment d'Espelette.
Couvrir et laissez mijoter 1h30 à feu doux.
En fin de cuisson, égouttez le porc et maintenez-le au chaud dans un plat profond.
Filtrez la sauce, ajoutez la crème et laissez épaissir en battant au moins quelques minutes sur feu vif.
J'ai servi cette viande sur du riz basmati et j'ai arrosé de sauce, puis saupoudrez un peu de coriandre fraîche.

Publié dans Porc

Partager cet article

Repost 0

Courge muscade en parmentière

Publié le par Doria

Courge-muscade-1b.jpg

Après mon pâtisson Sunburst en parmentière, j'ai testé cette nouvelle recette avec une courge muscade et du boudin antillais. Une belle alliance qui à beaucoup plu...
 
Ingrédients 4 personnes
 
1 petite courge muscade d'environ 2 kg
4 pommes de terre
6 boudins anitillais
100 gr de gruyère râpé
Sel De Guérande
Poivre du moulin aux 5 baies
 
Coupez le chapeau de la courge au couteau. Ôtez les graines puis récupérez la chair. Laissez 1 cm d'épaisseur sur l'enveloppe de la courge.
Epluchez, lavez et coupez en morceaux les pommes de terre.
Faire cuire à la vapeur les pommes de terre et la chair de courge.
Ecrasez le tout pour en faire une purée. Incorporez la moitié du gruyère râpé, salez et poivrez.
Tapissez le fond de la courge avec la moitié de la purée.
Ôtez la peau des boudins antillais et les couper en deux dans le sens de la longueur. Les déposer côte à côte au dessus de la purée puis recouvrir avec le reste de la préparation.
Terminez par le reste de gruyère.
Enfournez dans un four à 190°C pour 45 min de cuisson.
 

Courge-muscade-2b.jpg Courge-muscade-3b.jpg

Publié dans Porc

Partager cet article

Repost 0

Oursins aux oeufs de caille

Publié le par Doria

 
C'était la première fois que je mangeais des oursins et j'ai adoré !
 
Ingrédients pour 2 personnes
 
6 oursins
6 oeufs de caille
10 gr de beurre
1,5 cs de crème fraîche liquide
1 cc d'estragon ciselé
Sel de Guérande
Poivre du moulin aux 5 baies
 
Mélangez la crème fraîche et l'estragon, salez et poivrez.
Ouvrez délicatement les oursins avec une paire de petit ciseaux pointus.
Passez-les un par un par délicatement sous un filet d'eau froide pour les nettoyer sans retirer le corail.
Retournez-les et les laisser s'égoutter.
Cassez un oeuf de caille dans chaque oursin, ajoutez un peu du mélange crème/estragon. Poivrez puis passez au four à 190°C pendant 10 min.
Servir aussitôt avec un peu de salade et des tranches de pain.
 

Publié dans Crustacés - Poissons

Partager cet article

Repost 0

Entre moelleux et fondant au chocolat

Publié le par Doria

Entre moelleux et fondant au chocolat
Une autre version de délice au chocolat... Est-ce un moelleux ou un fondant ? Difficile à dire. Le jour-même, je dirais un fondant puisque le chocolat du centre coule un peu mais le lendemain, cela ne coule plus. En tout cas, c'est très bon ! Pas le meilleur que j'ai réalisé mais bon tout de même...
 
Ingrédients
 
200 gr de chocolat noir
150 gr de sucre roux
150 gr de beurre
4 oeufs
60 gr de poudre d'amandes
50 gr de farine
 
Faite fondre au bain-marie le chocolat avec le beurre.
Dans un récipient, mélangez le sucre avec les jaunes d'oeufs.
Ajoutez peu à peu votre
préparation chocolaté puis la poudre d'amandes et la farine. 
Montez vos blancs en neige que vous incorporez à la spatule.
Versez votre préparation dans un moule beurré de 16 cm de diamètre. Pour éviter que cela colle un peu au moment du démoulage, je mets un disque de papier sulfurisé au fond de mon moule.
Enfournez pour 25 min de cuisson à 190°C, four chaud, chaleur tournante.
Laissez refroidir avant de démouler.
Personnellement, je l'ai préféré le lendemain. Je n'aime pas trop lorsque le chocolat coule.
Entre moelleux et fondant au chocolat

Partager cet article

Repost 0

Tourte aux pommes de terre, lard fumé et reblochon

Publié le par Doria

Tourte-2b.jpg

C'est un plat copieux et bien réconfortant...
 
La pâte
300 gr de farine
10 gr de sel de Guérande
150 gr de beurre
1 oeuf
 
Mélangez la farine, le sel, et le beurre coupé en morceaux du bout des doigts puis ajoutez l'oeuf battu et un peu d'eau de manière à former une boule. Filmez-la et laissez-la reposer 30 min au frigo.
 

Tourte-1b.jpg Tourte-3b.jpg

La garniture
600 gr de pommes de terre
1 oignon doux
200 gr de lardons maigres
1 reblochon
20 cl de crème fraîche légère
3 jaunes d'oeufs 
Sel de Guérande
Poivre du moulin aux 5 baies
 
Mettez les pommes de terre lavées à cuire dans une casserole d'eau salée 30 min. Elles doivent être tendre à coeur. Laissez tiédir.
Epluchez et coupez l'oignon en lamelles que vous faites revenir dans une poêle avec un peu d'huile d'olive. Ajoutez les lardons, poursuivre la cuisson de quelques minutes. Poivrez. Laissez tiédir.
Mélangez la crème avec 2 jaunes d'oeuf puis les oignons et les lardons. Bien mélanger. Ajoutez la moitié du reblochon coupé en petits dés. Salez et poivrez.
Divisez votre pâte en 1/3 et 2/3. Etalez chaque morceau sur un plan de travail fariné.
Beurrez un moule à manqué  puis disposez le grand disque de pâte en laissant le surplus dépasser.
Epluchez et coupez en grosses lamelles vos pommes de terre.
Garnissez l'intérieur avec la moitié de pommes de terre puis la garniture, l'autre moitié de pommes de terre et le reste de reblohon coupé en lamelles.
Recouvrez avec la deuxièmre pâte en soudant les bords avec le jaune d'oeuf restant.
Faites une cheminée et dorez la tourte avec le reste de jaune délayé avec un peu d'eau.
Enfournez pour 45 min de cuisson à 200°C, four chaud, chaleur tournante. Surveillez la cuisson, elle peut être plus ou moins longue en fonction de votre four.

Partager cet article

Repost 0

Sal 2014 "Little House Neighborhood" (3)

Publié le par Doria

Sal-2014-3b.jpg

Depuis le 7 janvier de cette année, je me suis lancée dans l'aventure du point de croix avec un Sal que propose Isabelle du blog "Au fil de la passion".
Après avoir passé commande auprès de Noémie du blog "De mère en fille", Isabelle nous a donné la première partie à broder.
Voici donc le résultat !
J'ai changé de toile. En effet la première toile que j'avais présenté était en lin mais n'était pas un tissu à broder. Je me suis donc procurer une toile en lin mais spéciale  broderie. Je dois dire que j'ai pris un grand plaisir à réaliser cette première partie de broderie. Broder est très reposant...

Partager cet article

Repost 0

Souris d'agneau et céleri rave rôti

Publié le par Doria

Souris d'agneau et céleri rave rôti

Excellente recette dont l'inspiration vient du dernier Saveurs...

Ingrédients pour 4 personnes
 
4 petites souris d'agneau
6 branches de thym
3 branches de romarin
12 gousses d'ail
3 carottes
1 branche de céleri
1 oignon
1 poireau
2 cs d'huile d'olive
75 cl de vin rouge
75 cl de bouillon de volaille
2 cs de concentré de tomates
 
Pour le céleri
1 boule de céleri-rave
1 cs d'huile d'olive
30 gr de beurre
1 feuille de laurier
1 petit oignon
25 cl de bouillon de volaille
2 brin de persil
Sel de Guérande
Poivre du moulin aux 5 baies
 
Préchauffez le four à 170°C. Pelez les gousses d'ail. Pelez l'oignon et coupez-le en 4. Pelez les carottes et coupez-les en deux. Coupez le poireau en 2 et lavez-le. Coupez le céleri en tronçons.
Mélangez l'huile avec les feuilles de 2 branches de thym et d'1 branche de romarin. Salez et poivrez. Badigeonnez la viande de ce mélange.
Faites chauffer le reste d'huile aux herbes dans une grande cocotte en fonte et faites dorer les souris d'agneau de tous côtés, 15 min. Ajoutez l'ail et l'oignon et poursuivez la cuisson 3 min. Débarassez le tout et essuyez la cocotte. Remettez l'agneau, l'oignon, l'ail et les légumes dans la cocotte, mouillez avec le vin et le bouillon, ajoutez le concentré de tomates, le thym et le romarin restants. Couvrez et scellez le couvercle avec du papier aluminium. Faites cuire 2h30 en retournant et en arrosant de temps en temps. Rectifiez l'assaisonnement en fin de cuisson.
Préparez le céleri : Pelez l'oignon et hachez-le. Pelez le céleri, lavez-le et détaillez-le en cubes. Faites blanchir les cubes de céleri 8 min dans une casserole d'eau bouillante salée. Faites chauffer l'huile et le beurre dans un faitout et faites revenir l'oignon et le laurier 3 min. Ajoutez le céleri et faites dorer de tous les côtés 5 min . Salez et poivrez. Ajoutez le bouillon et portez à ébullition. Enfournez pour 25 min, jusqu'à ce que le céleri soit tendre.
Transférez le jus de cuisson du céleri dans une casserole.
Ôtez les souris et les légumes de la cocotte et les réserver. Filtrez la sauce que vous ajoutez dans la casserole avec le jus de céleri. Faites réduire de moitié sur feu doux.
Remettez dans votre cocotte, les souris d'agneau, les légumes et la sauce. Laissez mijoter quelques minutes et servir aussitôt.
 

Souris-2b.jpg Souris-3b.jpg

Publié dans Agneau

Partager cet article

Repost 0

Filet mignon à la sauce de poivrons, tomates, chorizo et palets végétariens

Publié le par Doria

Filet mignon 4b

 
Un plat très parfumé...
 
Ingrédients 4 personnes
 
1 filet mignon de porc d'environ 800 gr
1 sauce aux poivrons, tomates et chorizo de Marius Bernard
80 gr de riz complet
80 gr de quinoa
40 gr de farine de sarrasin
1 carotte
1 courgette
1 oignon nouveau
1 oeuf
20 cl de lait
2 cc de curcuma
60 gr de comté
Huile d'olive extra vierge
Beurre
Sel de Guérande
Poivre du moulin aux 5 baies
Persil ciselé
 
La veille
Badigeonnez votre filet mignon avec la moitié de la sauce aux poivrons, tomates et chorizo au pinceau.
L'enveloppez dans du film alimentaire et laissez mariner ainsi 12h au frigo.
 
Le lendemain
Faites dorer sur toutes les faces votre filet mignon dans une poêle avec un peu d'huile d'olive. Le mettre dans un plat allant au four avec une cs d'huile d'olive, une noix de beurre, le reste de sauce délayée avec 1/4 de verre d'eau.
Enfournez pour 30 min de cuisson à 180°C.
Pendant ce temps, préparez les palets.
Faites cuire le riz dans 5 fois son volume d'eau pendant 20 min, et le quinoa dans le lait pendant le même temps.
Epluchez la carotte, la laver et la râper.
Lavez et râper la courgette.
Râpez le comté.
Epluchez et émincez finement l'oignon nouveau (bulbe et tige).
Battez l'oeuf en omelette.
Dans un saladier, regroupez le quinoa, le riz rincé sous l'eau froide, la farine,  l'ensemble des légumes, le comté, l'oeuf. Ajoutez le curcuma, salez et poivrez. Mélangez le tout énergiquement.
Confectionnez des palets avec ce mélange en vous aidant de petits cercles en inox.
Faites chauffer l'huile dans une poêle et faites cuire vos galets 6 min en les retournant à mi-cuisson. Terminez au four, une dizaine de minutes à 180°C.
Ôtez le filet mignon du four et l'enveloppez dans du papier aluminium  pendant 10 min, le temps de cuisson des palets.
Déglacez le plat avec un peu d'eau afin de décoller les sucs. Filtrez la sauce et la réserver au chaud.
Découpez votre viande que vous présentez avec un peu de sauce et quelques palets. 
Saupoudrez d'un peu de persil.
Filet mignon à la sauce de poivrons, tomates, chorizo et palets végétariens
Depuis 1958, Marius Bernard met la gastronomie provençale en conserve : pieds et paquets, soupe de poissons, ratatouille, tapenade...
Cette production s'effectue entièrement et exclusivement dans l'usine de Saint-Chamas.
L'entreprise est ouverte, sur rendez-vous, à tous les gastronomes curieux de découvrir les secrets de fabrication de ces conserves artisanales. Le savoir-faire de "l'usine qui sent bon" repose sur un principe : cuisiner comme à la maison mais à grande échelle sans colorant ni conservateur.

Publié dans Porc

Partager cet article

Repost 0