Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

76 articles avec feculents

Raviolis de fromage et sa crème au poivron jaune// Alpe d'Huez

Publié le par Doria

Me voici de retour après une semaine passée à l'Alpe d'Huez.

Pour cette occasion, je vous propose une recette de raviolis réalisé avec du fromage de chèvre frais et une crème de poivron toute douce pour le palet.


Pour la réalisation de cette recette, il vous faut :

 

La pâte :
250g de farine
1 cs d'huile d'olive
3 jaunes d'oeufs
1 oeuf entier
Fleur de sel

La farce :
150g de fromage de chèvre
1 cs de lait
150g de ricotta
1 jaune d'oeuf
Un peu de noix de muscade râpée des Milles et une Epices
Fleur de sel
Poivre du moulin aux 5 baies

Crème au poivron :
1 poivron jaune
1 échalote
1 cs d'huile d'olive
50 ml de crème à 3%
Fleur de sel
Poivre du moulin aux 5 baies

Décoration :
1/4 de poivron rouge
1/4 de poivron vert

Pour la réalisation de la pâte à raviolis, mettre dans un saladier la farine et creusez un puits. Ajoutez les jaunes d'oeufs puis l'oeuf entier ainsi qu'un peu de fleur de sel et l'huile d'olive. Commencez à travailler avec les mains dans le saladier puis sur un plan de travail. Continuez pendant 15 min avec la paume de vos mains afin d'obtenir une pâte homogène que vous laissez reposer 1 heure dans votre saladier.
Pour la crème au poivron jaune, faire suer l'échalote avec un peu d'huile d'olive. Ajoutez le poivron jaune coupé en morceaux et un peu d'eau. Salez et terminez la cuisson. Passez au mixeur. Ajoutez la crème, remettre sur le feu et continuez la cuisson jusqu'à l'obtention d'une sauce onctueuse. Conservez au chaud.
Faire fondre au bain-marie le fromage de chèvre avec un peu de lait. Incorporez ensuite tous les autres ingrédients nécessaires à la confection de la farce.
Reprendre votre pâte et l'étalez (pour moi c'est avec l'aide de ma machine à pâte) en deux abaisses de même grandeur. Sur une abaisse, déposez de petits tas de farce de manière très régulière. Recouvrir avec la deuxième abaisse et détaillez avec une roulette ou un couteau bien aiguisé des raviolis de forme traditionnelle. Faire cuire dans beaucoup d'eau salé.
Poêlez les raviolis avec un peu d'huile d'olive et les quarts des poivrons rouges et verts coupés en julienne. Disposez la crème au poivron jaune sur des assiettes bien chaudes. Posez par dessus les raviolis et décorez de filaments de poivrons rouges et verts.




L'alpe d'Huez est une station se trouvant à 1860m d'altitude dont sa localisation se situe dans le massif des Grandes Rousses, du Dauphiné et de l'Isère. Son exposition est de plein sud. C'est une station climatique, touristique, référencée Grand Domaine, Nouvelles Glisses et Club par Ski France.
L'Alpe d'Huez s'est développée depuis 1936, à 1860 mètres d'altitude sur le massif des Grandes Rousses : Le Pic Blanc, culminant à 3300 mètres, offre un panorama grandiose, classé 3 étoiles au Guide Michelin, sur le Parc National des Ecrins et ses sommets prestigieux.



Voici un échantillon de repas que l'on peut manger en altitude dans diverses chalets de restauration.





Le soir arrivant sur la station, les températures baisses et vous trouvez facilement  du Green-Chaud qui est un mélange de chocolat et de Chartreuse verte. C'est bien délicieux !


J'ai découvert ce jeux sur glace que l'on appelle le "Curling". C'est un sport de précision pratiqué sur la glace avec de lourdes pierres en granite poli. Le but est de placer les pierres le plus près possible d'une cible dessinée sur la glace, appelée maison.



Mon séjour à l'Alpe d'Huez ne m'a pas empêché de cuisiner un peu en préparant ce plat typiquement local "la tartiflette" avec des produits locaux et de déguster des produits de la région.




Et oui, il a quand même fallu que je parte avec ma confiture à la citrouille qui n'est du tout de la région mais qui s'est accordée admirablement avec cette faisselle Margueritte.
Je vous laisse admirer quelques photos prises pendant mon séjour.





Publié dans Féculents

Partager cet article

Repost 0

Ravioles de légumes aux Morilles

Publié le par Doria

La Morilles est sans nul doute un champignon d'exception. Sa consistance est incomparable avec beaucoup de saveurs. J'ai opté pour des Morilles séchées qui a nécessité deux bains successifs et un égouttage afin qu'elles reprennent leur forme primitive.


Pour la réalisation de ce plat, il vous faut :

 

Pâtes à ravioles :

250g de farine

1 oeuf

4 jaunes d'oeufs

1 pincée de sel

2 cs d'huile de truffe des Produits Régionaux


Pour la farce :
1 carotte
100g de champignons de Paris
1 échalote
60g de céleri rave
Huile de truffe des Produits Régionaux
Fleur de sel
Poivre du moulin aux 5 baies
2 branches de persil ciselées
1 gousse d'ail hachée

Pour la sauce :
200 ml de bouillon de légumes
20g de Morilles séchées des Produits Régionaux
1 verre de vin blanc Montbazillac
3 cs de crème Fleurette
Fleur de sel
Poivre du moulin aux 5 baies

Pour la décoration :
Un peu de parmesan
Quelques pluches de persil

Dans un saladier, mélangez tous les ingrédients pour les ravioles et la travailler avec les paumes de main afin d'obtenir une pâte bien homogène et souple. La faire reposer pendant 1 heure au frais. La passer dans l'appareil à pâte afin qu'elle soit relativement fine. A l'aide d'en emporte pièce , faire des cercles de 8 cm de diamètre.
Hachez très finement les champignons de Paris ainsi que le céleri, les carottes, la gousse d'ail, le persil ciselé et l'échalote. Faire suer le tout à feu moyen en remuant souvent avec 1 cs d'huile de truffe. Salez et poivrez. Réservez afin que la farce refroidisse.
Sur la moitié des cercles, placez 1 cc de farce. Humectez les bords à l'aide d'un pinceau et recouvrir avec l'autre moitié en appuyant sur le contour pour la faire adhérer. Cuire les ravioles dans l'eau bouillante salée avec un filet d'huile de truffe. Les égouttez et réserver au chaud.
Pour la sauce, faite réduire aux 3/4  le vin blanc et le bouillon de légumes. Ajoutez les morilles. Assaisonnez et faire bouillir 3 à  4 min. Incorporez la crème, le sel et le poivre et laissez réduire quelques instants sans cesser de remuer.

Dressage :
Dans chaque assiette, nappez le fond avec un peu de sauce, ajoutez quelques ravioles et nappez sur le dessus avec un peu de sauce.
Parsemez avec un peu de parmesan et mettre une pluche de persil.


La qualité de ces Morilles sont exceptionnelles !!! Même séchées elles sont très belles et parfumées ! Elles embellissent vos plats à merveille et offre une belle originalité pour un prix vraiment très abordable.

 

Publié dans Féculents

Partager cet article

Repost 0

Raviolis au Pesto de Ligurie, épinards et ricotta // Panna Cotta

Publié le par Doria

Les vrais amateurs de pâtes sont convaincus que les pâtes fraîches sont bien supérieures aux pâtes sèches. Par bonheur, les pâtes fraîches sont faciles à préparer à la maison. Si vous achetez une machine spéciale, vous verrez qu'elle est simple à utiliser et qu'elle donne un résultat plus régulier.

Elle m'a manqué pour la réalisation de mes raviolis. Je pense que ma pâte aurait été plus fine avec cet appareil. Comme mon anniversaire est le 5 février, je le crie haut et fort "Je veux une machine à pâte !!!"

Cependant, il est tout à fait possible de préparer entièrement à la main votre pâte à raviolis. Elle sera excellente mais demande un peu plus d'effort. Le résultat final l'emportera et de loin sur tous les produits secs que vous achetez en commerce.


Pour la réalisation de vos raviolis pour 4 personnes :

Pour la pâte :
250g de farine
2 gros oeufs
3 cs d'huile d'olive
1 cs d'eau
1/2 cc de Fleurs de sel au basilic

Tamisez la farine sur le plan de travail et faites un puits au centre.
Mettez dans le trou ainsi formé les oeufs, l'huile d'olive, l'eau et la fleurs de sel.  Mélangez du bout des doigts : vous devez obtenir une pâte grumeleuse.
Pétrissez cette pâte jusqu'à ce qu'elle devienne homogène. Pétrissez-la 10 min jusqu'à ce qu'elle soit souple.
Couvrez et laissez-la monter 1 heure.
Étalez-la sur une surface légèrement farine jusqu'à ce qu'elle soit très fine (je trouve que ma pâte aurait mérité d'être un peu plus fine).
A l'aide d'un emporte pièce rond de 8 cm de diamètre découpez des ronds dans votre pâte.

La garniture :
100g d'épinards frais
100g de ricotta
25g de parmesan
1 oeuf
30g de Pesto de Ligurie
Huile d'olive
Fleurs de sel au basilic
Poivre du moulin aux 5 baies

Cuire les épinards dans une poêle avec 2 cs d'huile d'olive jusqu'à évaporation complète de l'eau. Salez et poivrez.
Dans un saladier, battre l'oeuf et ajoutez la ricotta, le pesto de Ligurie et le parmesan. Mélangez jusqu'à l'obtention d'une belle texture homogène.

La confection des raviolis :
Au centre de chaque cercle, déposez une petite cuillère à café d'épinards puis un peu de mélange de ricotta/Pesto. A l'aide d'un pinceau, humidifiez tout le pourtour du cercle de la pâte et fermez en demi lune en appuyant légèrement pour coller les bords.
Laissez reposez 15 min.
Les cuire à l'eau bouillante salée pendant 5 à 8 min.

La sauce :
1 échalote ciselée
100g de crème fraîche à 3%
2 bonnes cuillerées à soupe du mélange ricotta/pesto
Huile d'olive
Fleurs de sel au basilic
Poivre du moulin aux 5 baies

Faire suer l'échalote dans une poêle avec un peu d'huile d'olive. Salez et poivrez.
Ajoutez la crème fraîche et le mélange ricotta/pesto.
Laissez mijotez à feu doux pendant 5 min sans cesser de remuer.

Dressage :
Tapissez le fond de vos assiettes avec un peu de sauce, mettre vos raviolis sur le dessus, ajoutez quelques copeaux de parmesan et un peu de persil.
Servir aussitôt avant que cela refroidisse.


Ces raviolis étaient très parfumés avec ce Pesto de Ligurie et sa pâte vraiment "al dente".
Ce Pesto est onctueux, doux et se compose d'huile d'olive, de basilic, de pignons de pins, d'ail et du fromage de brebis râpé (pecorino).
Il peut servir à accompagner vos pâtes, vos légumes, votre risotto ou sur des bruschette (pains grillés).
Vous pouvez vous en procurez chez Gusto d'Italia.


Comme il me restait de la crème au chocolat et poire, les Pannas Cottas étaient les bienvenue pour terminer ce repas de raviolis.


Pour cela il vous faut :

600 ml de crème fraîche épaisse à 3%
1 gousse de vanille
50g de sucre roux
2 g d'agar agar
1 poire mûre
2 cs de Marsala
Un peu de crème au chocolat et poire
Quelques oranges confites pour la décoration

Dans une casserole, mettre la crème fraîche, ajoutez le sucre, les grains de vanille se trouvant à l'intérieur de votre gousse, le Marsala, la poire épluchée et écrasée à la fourchette.  Chauffez à feu doux jusqu'au point de frémissement.
Ajoutez l'agar agar et continuez la cuisson pendant 1 min sans cesser de remuer.
Mettre votre préparation obtenue dans des verrines et laissez refroidir.  Mettre au frigo pour 8 heures.
Au moment de servir, ajoutez sur le dessus un peu de crème au chocolat et poire. Terminez par quelques morceaux d'oranges confites.

Publié dans Féculents

Partager cet article

Repost 0

Fettucini al nero seppia aux fruits de mer et tomates cocktails

Publié le par Doria

En Italie, les repas représentent un véritable évènement social, qui réunit à la même table tous les membres de la famille, du plus jeune au plus ancien.

Le déjeuner est certainement le repas le plus important de la journée. D'ailleurs, les Italiens y consacrent deux heures en moyenne.

Les pâtes sont un ingrédient de base et vous les trouver facilement dans tous les placards des Italiennes. On en trouve des fraîches et des sèches. Elles sont préparées à base de farine, de blé dur, liée à l'oeuf ou à l'huile, ou au deux. Les pâtes que je vous présente aujourd'hui sont des pâtes sèches : des "Fettucini al nero di seppia (encre de seiche" de chez Gusto d'Italia. Avant de vous en parler plus longuement, passons d'abord à la recette qui a fait beaucoup d'effet sur ma table hier soir tant par ces couleurs que par ces saveurs.


Pour réaliser ces Fettucini al nero seppia aux fruits de mer et tomates cocktails pour 4 personnes, il vous faut :

250g de Fettucini al nero seppia
20 belles tomates cocktails
1 gousse d'ail
1 cs de persil
400g de fruits de mer
Huile d'olive
Fleurs de sel au basilic
Poivre du moulin aux 5 baies
Un peu de parmesan

Lavez délicatement vos tomates cocktails, les mettre dans un plat allant au four. Huilez, salez, poivrez légèrement vos tomates et les mettre au four pendant 10 min à 180°C.
Dans une poêle, faites chauffer 1 cs d'huile d'olive. Ajoutez vos fruits de mer et la gousse d'ail écrasée pendant 2 à 4 min sans cesser de remuer. Salez et poivrez. Réservez au chaud.
Mettre un faitout d'eau sur feu vif et faites cuire vos Fettucini pendant 1 minute 30 (pas plus). Elles doivent rester "al dente". Les rincer à l'eau froide afin de stopper la cuisson à grande eau. Les remettre dans votre faitout et ajoutez 2 cs d'huile d'olive et bien mélanger délicatement. Rajoutez vos fruits de mer. Remettre sur feu doux quelques minutes tout en remuant.
Servir dans 4 assiettes et ajoutez  5 tomates cocktails pas personnes, un peu de parmesan, du persil. Rectifiez l'assaisonnement si nécessaire.

 


La petite ville de Campofilone dans les Marches est l'une des villes où la tradition de production de pâtes artisanales est la plus vivace. Plusieurs producteurs y ont pignon sur rue. Depuis 3 générations, la famille SPINOSI produit des pâtes aux oeufs extra frais, si originale par leur composition qu'elles ne nécessitent que 2 minutes de cuisson. Elles se rapprochent des pâtes fraîches : "Les pâtes SPINOSI sont la Ferrari des pâtes" selon Vincenzo SPINOZI.
Ces Fettucini aux oeufs frais sont longues et de largeur moyenne. Ces pâtes artisanales SPINOSI aux oeufs sont cependant plus fines que les Tagliatelles. Elles sont aromatisés à l'encre de seiche naturelle, d'où leur couleur noire. Elles se vendent en paquet de 250g chez Gusto d'Italia et se cuisent en 1 minute 30 seulement.
Elles se marient parfaitement avec différentes sauces (particulièrement celle aux coquillages) et vous pouvez les cuisiner au choix avec du poisson (saumon par exemple), des moules, des clams, des crevettes et autres fruits de la mer.
Elles sont excellentes et d'un bon maintien une fois cuite.

Publié dans Féculents

Partager cet article

Repost 0

Purée de pâtisson

Publié le par Doria

Ma belle soeur Iris a des pâtissons dans son jardin et a eu la gentillesse de m'en donner un afin que je puisse tester ce légume que je n'avais jamais cuisiné avant hier soir.
Le pâtisson peut être blanc comme le mien, vert, orange ou panaché vert et blanc. Ils sont nombreux et ils existent en version "mini-légumes" où tout se croque, ou en gros fruits pulpeux à faire cuire entiers. Sa chair est musquée, surtout celle des variétés très colorées, avec un goût prononcé de coeur d'artichaut.


  • 1 pâtisson blanc
  • 1 patate douce
  • 125g de ricotta
  • 3 oeufs (3 jaunes et trois blancs)
  • 1 cs de ciboulette ciselée
  • 25g de parmesan
  • Sel de Guérande
  • Poivre du moulin
  1. Ouvrir le dessus de votre pâtisson et le vider à l'aide d'une grosse cuillère. Jetez la partie avec les graines et mettre de côté la chair ainsi que la coque.
  2. Épluchez et lavez la patate que vous coupez en gros cubes.
  3. Cuire à la vapeur la chair de pâtisson et les cubes de patate douce pendant 20 min puis les mettre dans un saladier. Écrasez à la fourchette et ajoutez la ricotta + les jaunes d'oeufs + sel + poivre + ciboulette. Bien remuer.
  4. Battre les blancs en neige et les incorporer délicatement à la préparation que vous reversez dans la coque du pâtisson. Parsemez le dessus de parmesan.
  5. Enfournez pour 35 min de cuisson à 180°C.
  6. Servir aussitôt.

Publié dans Féculents

Partager cet article

Repost 0

Pommes de terre farcies à la Tomme de Savoie

Publié le par Doria

Il me restait de la Tomme de Savoie dans le frigo et j'ai trouvé que les pommes de terre s'accommodaient parfaitement avec ce fromage. C'est délicieux !!!

  • 4 grosses pommes de terre
  • 150g de Tomme de Savoie
  • 20 cl de crème fraîche à 5%
  • Sel de Guérande
  • Poivre du moulin aux 5 baies
  • 1 cc de persil plat ciselé
  1. Lavez les pommes de terre, essuyez-les. Mettez-les au four à 160°C pendant 50 min. Les sortir, les couper en deux dans le sens de la longueur. Evidez-les en ne laissant qu'un peu de chair pour les maintenir.
  2. Mettre la chair dans un saladier et avec une fourchette la réduire en purée et la mélanger avec la crème.
  3. Râpez la Tomme de Savoie et incorporez-la à la purée + sel + poivre.
  4. Garnissez les demi-pommes de terre avec cette préparation crémeuse. Placez quelques lamelles de Tomme de Savoie sur le dessus et enfournez pour 20 min de cuisson à 200°C.
  5. Servir aussitôt en saupoudrant d'un peu de persil ciselé et accompagné d'une salade.

Publié dans Féculents

Partager cet article

Repost 0

Riz camarguais et ses petits légumes

Publié le par Doria

Cuisine Pluriellepropose un petit jeu tout de rouge pour fêter l'arrivée de l'été (s'il arrive un jours). Le principe est de poster une ou plusieurs recettes de cette couleur et de mettre un lien de votre blog vers son blog.

  • 100g de riz rouge Camarguais
  • 1 aubergine
  • 1 poivron rouge
  • 1 poivron vert
  • 1 poivron jaune
  • 2 oignons rouges émincés
  • 2 cs d'huile d'olive
  • 1 cc de curcuma
  • Sel de Guérande aux algues
  • Poivre du moulin
  • 1 verre de vin blanc sec
  • 1 cs de coriandre ciselé
  1. Dans un faitout faites revenir 1 oignon avec 1 cs d'huile d'olive à feu très doux + sel + poivre + le curcuma
  2. Pendant ce temps, lavez les légumes et les couper en petits cubes en gardant la peau.
  3. Ajoutez les petits légumes aux oignons et faites revenir 10 à 15 min sans cesser de remuer.
  4. Dans un autre faitout, faites revenir le dernier oignon avec la dernière cuillère d'huile d'olive puis ajouter le riz (que vous aurez préalablement rincé à l'eau froide) et remuez jusqu'à qu'il s'imprègne de l'huile d'olive. Ajoutez le vin blanc et peu à peu de l'eau jusqu'à complète cuisson.
  5. A ce riz ajoutez les légumes ainsi que de la coriandre et remuez délicatement.
  6. Servir chaud.

Publié dans Féculents

Partager cet article

Repost 0

Croquettes aux fromages et épinards

Publié le par Doria

C'est en me promenant sur le blog "La cuisine des trois soeurs" que j'ai eu l'idée de réaliser ces croquettes. A l'origine, cela aurait dû être des quenelles mais j'affectionne particulièrement la cuisson au four et c'est devenu des croquettes. C'est excellent !

  • 1 oignon
  • 1 cs d'huile d'olive
  • 100g de Comté
  • 150g de biscottes complètes
  • 100 ml de lait écrémé
  • 1 cs de farine
  • 2 cs de basilic ciselé
  • 2 oeufs
  • Sel de Guérande
  • Poivre du moulin
  • 30g de parmesan
  • 100g d'épinards en branche ciselés
  1. Hachez l'oignon finement et le faire suer avec l'huile d'olive.
  2. Râpez le Comté et le mélangez avec les biscottes écrasées et l'oignon.
  3. Fouettez les oeufs avec le lait puis incorporez le basilic + sel + poivre + la farine et bien mélanger. Ajoutez la préparation précédente et mélangez jusqu'à obtenir une pâte compacte.
  4. A l'aide de 2 grosses cuillères, façonnez des petites croquettes que vous disposez sur du papier sulfurisé, sur la plaque du four en gardant la moitié de la préparation. Ajoutez les épinards et mélangez à nouveau et continez à façonner des croquettes.
  5. Enfournez à 180°C pour 13 min de cuisson.

Publié dans Féculents

Partager cet article

Repost 0

Cassolettes de pommes de terre au Munster

Publié le par Doria


Pour 4 cassolettes, il vous faut :
  • 4 grosses pommes de terre spécial four
  • 1 Munster bien fait
  • 200g de lardons fumés
  • Un peu de ciboulette ciselée
  1. Lavez les pommes de terre et les cuire au four avec la peau pendant 50 min à 160°C.
  2. Une fois cuite, les couper en deux et les mettre dans les cassolettes.
  3. Coupez le Munster en grosses lamelles et les disposer sur les pommes de terre.
  4. Répartissez les lardons dans les cassolettes et enfournez pour 25 min de cuisson à 180°C.
  5. Au moment de servir, parsemez avec un peu de ciboulette ciselée.

J'ai accompagné ces cassolettes avec une salade de jeunes pousses.

Publié dans Féculents

Partager cet article

Repost 0

Cassolette de patates douces et Roquefort

Publié le par Doria

Guylaine propose jusqu'à aujourd'hui le jeu des cassolettes. Voici enfin ma participation pour 3 cassolettes.

  • 355g de patates douces
  • 3 tomates
  • 1 cs de basilic ciselé
  • 200 ml de lait de soja
  • 1 cs de maïzena
  • Sel de Guérande
  • Poivre du moulin
  • 1 cs de crème semi-liquide à 3%
  • 125g de Roquefort
  • 50g de gruyère râpé
  1. Épluchez, lavez les patates douces et les faire cuire à la vapeur pendant 30 min.
  2. Lavez et coupez en rondelles les tomates
  3. Dans une casserole, mélangez la maïzena avec le lait de soja et portez à ébullition. Rajoutez le sel + le poivre + la crème.
  4. Dans les cassolettes répartir les patates douces coupées en rondelles puis les tomates, le basilic, le Roquefort coupé en petits morceaux et la béchamel à base de lait de soja. Parsemez d'un peu de gruyère et mettre au four à 180°C pendant 20 min jusqu'à ce que le dessus commence à roussir. Servir aussitôt.

Publié dans Féculents

Partager cet article

Repost 0

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 > >>