750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Boulettes de viande et son riz aux légumes

Publié le par Doria

Un plat complet qui fait l'unanimité à la maison...

 

Boulettes-de-boeuf-1a.jpg 42a-copie-1.jpg

 

Ingrédients pour 4 personnes

 

Boulettes de boeuf

500gr de steak de boeuf

1/2 oignon

60gr de pain de mie aux céréales

1 oeuf

2 cs de persil ciselé

Sel de Guérande

Poivre du moulin aux 5 baies

 

Trempez la mie de pain dans un peu de lait, puis l'éparpillez dans un récipient.

Épluchez votre demi oignon et le couper très fin et l'ajouter dans le récipient.

Ajoutez la viande, le persil, l'oeuf, salez et poivrez. Mélangez avec une fourchette.

Formez des boulettes avec vos doigts et les faire cuire dans une poêle huilé pendant 5 min de chaque côté.

Réservez au chaud.

 

Le riz aux légumes

300gr de riz Surinam

1 courgette

2 tomates

Un peu de menthe bergamote ciselé

1 cs de persil ciselé

Sel de Guérande

Poivre du moulin aux baies

Baies roses

 

Dans une casserole d'eau salée, faites cuire votre riz. Une fois cuit, le rincer à l'eau froide.

Épluchez votre courgette une lanière sur deux et la faire cuire pendant 10 min. Elle doit rester un peu croquante. Une fois cuite, la passer sous l'eau froide et la couper en petits dés.

Coupez vos tomates en petits dés.

Dans un grand récipient, mélangez votre riz avec les dés de courgette et de tomates. Ajoutez la menthe, le persil, salez et poivrez.

 

Dressage

Servir vos boulettes de viande avec un peu de riz aux légumes.

Parsemez un peu de baies roses sur le dessus.

 

Boulettes-de-boeuf-2a.jpg 43a-copie-1.jpg

Publié dans Boeuf - Gibier

Partager cet article
Repost0

Les manchots de Magellan...Les voyages d'Alexie

Publié le par Doria

Malgré qu'Alexie soit aux Etats Unis, c'est en Patagonie qu'elle vous emmène et vous présente une Manchotière. Il s'agit des manchots de Magellan qui est une espèce de manchot sud-américain qui se reproduit sur les côtes de l'Argentine, du Chili et sur les îles Malouines avec des migrations vers le Brésil.  
Ils sont de taille moyenne (jusqu'à 76 cm) et de couleur noir et blanc. Ils ont une tête noire entourée d'une bande blanche. Ils ont le dos gris-noirâtre et le ventre blanchâtre avec deux bandes noires entre la tête et la poitrine.
 
Manchotiere-2a.jpg Manchotiere-1a.jpg
 
Comme tous les manchots, ce sont de bon nageurs et peuvent atteindre 24 km/h lorsqu'ils poursuivent une proie et plonger jusqu'à 75 mètres de profondeur. Des individus porteurs de balises de localisation par satellite ont permis de déterminer que cette espèce fait couramment une centaine de km à la nage pour se rendre de leur colonie de nidification jusqu'aux sites de nourrissage. Certains individus provenant des colonies de l'Argentine ont même réalisé un voyage de 600 km pour trouver suffisamment de nourriture à rapporter au nid.
 
Manchotiere-10a.jpg
 
Ils se nourrissent de poisson notamment d'anchois mais aussi de jeunes merlus argentins, de merlan bleu austral... Ils consomment aussi des calmars du krill et d'autres crustacés telle que la galatée naine. 
Bien que morphologiquement adaptés aux faibles températures, ces manchots ont développé des stratégies pour lutter contre la chaleur. Durant l'été, ils perdent leurs plumes sur une bande située entre leur bec et leurs yeux, ce qui permet de dissiper de la chaleur à ce niveau. Si cela s'avère insuffisant, ils peuvent haleter comme des chiens et étendre leurs ailes au vent. Ils peuvent aussi se réfugier dans leur nid, placé dans l'ombre d'un buisson ou, mieux encore, dans la fraîcheur d'un terrier.
 
Manchotiere-12a.jpg
Manchotiere-4a.jpg
Manchotiere-5a.jpg
 
Les relations que les manchots de Magellan entretiennent avec les autres espèces sont essentiellement des relations de prédation. Alors que eux-mêmes consomment diverses espèces aquatiques, ils subissent la prédation de divers animaux, aussi bien terrestres qu'aquatiques. 
Sur terre, les oeufs et les poussins sont la proie du Goéland, du renard gris.....
Les prédateurs marins de cette espèce s'attaquent aux jeunes et aux adultes. Les orques les chassent au large, tandis que le Pétrel géant et l'otarie à crinière peuvent aussi les pourchasser sur les plages.
 
Manchotiere-7a.jpg
Manchotiere-8a.jpg
Manchotiere-9a.jpg
 
Les mâles attirent les femelles en poussant des cris puissants qui ressemblent aux braiments d'un âne.
Au cours de la saison de reproduction, les individus se regroupent en grandes colonies pouvant réunir jusqu'à 400 000 oiseaux.
Ces manchots montrent une grande fidélité, non seulement envers leur partenaire, mais aussi envers leur site de nidification. Presque tous les individus retournent nicher dans la colonie où ils sont nés, et bien souvent réutilisent le même buisson ou le même terrier pour placer leurs oeufs, année après année.
Ce sont des oiseaux monogames non seulement sur une saison, mais aussi d'une saison à l'autre.
Les deux parents prennent part égale à l'élevage des petits. Ils se relaient pour couver les oeufs puis nourrir les poussins.
Un manchot de Magellan peut vivre 30 ans en liberté.
 
Manchotiere-11a.jpg
 
Toutes les photos de ce post ont été faites par Alexie.
Les informations sur le Manchot de Magellan proviennent de Wikipédia

Publié dans Les voyages d'Alexie

Partager cet article
Repost0

Lapin en papillotte et herbes aromatiques

Publié le par Doria

Un lapin léger et très parfumé...

 

Lapin-2a.jpg Lapin-1a.jpg

 

Ingrédients pour 4 personnes

 

4 cuisses de lapin

1 fenouil

1 poireau

4 oignons blancs

4 cc de moutarde de Meaux

4cs de fromage frais

4cs de crème fraîche épaisse et légère

Huile d'olive extra vierge

1 jaune d'oeuf

1 botte de ciboulette

Thym

Romarin

Sel de Guérande

Poivre du moulin aux 5 baies

 

Badigeonnez les cuisses de lapin à l'huile d'olive, salez et poivrez.

Pelez, lavez et émincez les oignons blancs, le fenouil, le poireau.

Mélangez dans un bol, la moutarde, le fromage frais, la crème fraîche, le jaune d'oeuf, salez et poivrez. Y ajoutez une partie de la ciboulette ciselée.

Préchauffez le four à 200°C.

Au centre de 4 papiers sulfurisé, déposez un lit de légumes puis les cuisses de lapin, versez un filet d'huile. Couvrez de la préparation à base de moutarde de Meaux, ajoutez une branche de thym et de romarin. Refermez la papillote comme un gros bonbon avec de la ficelle de cuisine. Déposez les papillotes dans un plat et enfournez pour 30 min de cuisson.

Au moment de servir, coupez au couteau pointu vos papillotes sur le dessus et parsemez un peu de ciboulette fraîche.

 

Lapin-4a.jpg Lapin-3a.jpg Lapin-5a.jpg

Publié dans Lapin

Partager cet article
Repost0

Le jardin Bossuet de Meaux

Publié le par Doria

Après la pluie... le beau temps !
Le jardin Bossuet fait référence et rend hommage au célèbre orateur Jacques Bénigne Bossuet, évêque de Meaux de 1682 à 1704. Il représente la partie la plus travaillée des jardins de l'Evêché, constitué du jardin bas dit Bossuet et du jardin haut aussi appelé jardin des Remparts.
Situé dans le prolongement de la Cité Episcopale de Meaux, offrant depuis le palais épiscopal une vue superbe, le jardin Bossuet est un très bel exemple de jardin épiscopal... Aménagé progressivement depuis le XVème siècle par les évêques successifs, il adopte sa forme définitive entre 1637 et 1674 grâce aux évêques Dominique Séguier et Dominique de Ligny... 
 
Jardin-Bossuet-Meaux-1a.jpg
Jardin-Bossuet-Meaux-3a.jpg Jardin-Bossuet-Meaux-2a.jpg
Jardin-Bossuet-Meaux-4a.jpg Jardin-Bossuet-Meaux-5a.jpg Jardin-Bossuet-Meaux-6a.jpg
 
Son parterre, bordé de buis et entouré d’une double rangée de tilleuls, aujourd’hui centenaires, présente une forme géométrique qui évoque une mitre d’évêque. La tradition locale attribue au jeune André Le Nôtre, la paternité de ce jardin, mais aucun document ne permet de confirmer cette hypothèse. Quelques adaptations contemporaines ont transformé l’austérité du jardin à la française originel : un rocher d’esprit romantique occupe le centre du bassin circulaire qui, à l’origine, était sans décor ; enfin, de magnifiques rosiers bordent, de part et d’autre, l’allée centrale. Le jardin Bossuet reste toutefois un magnifique exemple de la tradition du jardinage, issue du grand siècle.
 
Jardin-Bossuet-Meaux-8a.jpg Jardin-Bossuet-Meaux-7a.jpg
Jardin-Bossuet-Meaux-9a.jpg Jardin-Bossuet-Meaux-10a.jpg
 
En ce moment, c'est tulipe, pavot qui dominent ce jardin...
 
Jardin-Bossuet-Meaux-12a.jpg
Jardin-Bossuet-Meaux-13a.jpg Jardin-Bossuet-Meaux-14a.jpg
Jardin-Bossuet-Meaux-16a.jpg Jardin-Bossuet-Meaux-15a.jpg
 
Et quelques pensées...
 
Jardin-Bossuet-Meaux-17a.jpg Jardin-Bossuet-Meaux-18a.jpg

 

Publié dans Meaux et ses environs

Partager cet article
Repost0

Cake aux cerises déshydratées et citron

Publié le par Doria

Très moelleux en bouche cette nouvelle version de cake...

 

Cake-cerises-deshydratees-1a.jpg Cake-cerises-deshydratees-4a.jpg

 

Ingrédients

 

1 oeuf d'Oie (3 oeufs de poule)

120gr de ricotta

70 ml de soja cuisine Bio

125gr de sucre

Le zeste et le jus d'un citron

80gr de beurre bien mou

200gr de farine T55

100gr de maïzena

1 sachet de levure chimique

125gr de cerises entières déshydratées

 

Dans un récipient, mélangez l'oeuf d'Oie avec la ricotta, le soja cuisine, le sucre, le beurre, le zeste et le jus d'un citron.

Mélangez la farine avec la maïzena et la levure que vous ajoutez peu à peu à votre préparation précédente sans cesser de fouetter.

Une fois le mélange bien homogène, ajoutez les cerises déshydratées et remuez avec une maryse.

Beurrez un moule à cake et versez votre pâte.

Enfournez pour 45 min de cuisson à 180°C, chaleur tournante.

 

Cake-cerises-deshydratees-3a.jpg Cake-cerises-deshydratees-2a.jpg 

Publié dans Cakes sucrés

Partager cet article
Repost0

Soupe aux haricots lingots blancs et chorizo

Publié le par Doria

On redécouvre le plaisir de mitonner ses petits plats qui nous réconforte par ce temps de froid.

L'inspiration de cette recette provient du Saveurs n°190.

 

Soupe-au-chorizo-1a.jpg 

 

Ingrédients pour 6 personnes

 

400gr de haricots lingots blancs

1 gros oignon

3 carottes

1/2 chou vert

2 litres de bouillon de volaille

200gr de chorizo fort

Huile d'olive extra vierge

Sel de Guérande

Poivre du moulin aux 5 baies

Persil ciselé 

 

La veille

Mettre les haricots lingots blancs à tremper 12 heures dans l'eau froide.

 

Le lendemain

Epluchez et émincez votre oignon que vous faites revenir dans un grand faitout avec un peu d'huile d'olive.

Egouttez vos haricots lingots blancs et les ajouter dans votre faitout avec 2 litres de bouillon de volaille et laissez cuire à feu doux après ébulition pendant 45 min.

Epluchez, lavez et coupez en rondelles vos carottes.

Epluchez et coupez en rondelles votre chorizo.

Emincez votre 1/2 chou vert.

Au bout de 45 min de cuisson des haricots lingots blancs, ajoutez vos rondelles de carottes,  votre chou vert ainsi que les rondelles de chorizo, sel et poivre. Poursuivre la cuisson de 30 min.

Servir aussitôt dans vos assiettes et parsemez d'un peu de persil ciselé.  

 

Soupe-au-chorizo-2a.jpg Soupe-au-chorizo-3a.jpg

Soupe-au-chorizo-4a.jpg Soupe-au-chorizo-5a.jpg Soupe-au-chorizo-6a.jpg

Partager cet article
Repost0

Poulet fermier aux morilles et légumes de printemps

Publié le par Doria

Une recette printanière qui va enchanter vos papilles...

 

Poulet et morilles 1a 

 

Ingrédients pour 4 personnes

 

1 poulet fermier

30gr de beurre

1 branche de thym

1 branche de romarin

2 feuilles de sauge

8 carottes fanes

8 asperges

4 navets fanes

200gr de fèves

200gr de pleurotes

2 cs de Madère

30gr de morilles déshydratées

1 échalote

150 ml de bouillon de volaille

2 cs de crème fraîche

Huile d'olive extra vierge

Sel de Guérande

Poivre du moulin aux 5 baies

Un peu de basilic pour la décoration 

 

Réhydratez vos morilles dans un bol d'eau tiède pendant 30 min.

Glissez le thym, le romarin, la sauge à l'intérieur du poulet avec son foie. Badigeonnez la peau avec du beurre, salez, poivrez et réservez au frais.

Préchauffez le four à 230°C après y avoir placer une grande cocotte en fonte avec 2 cs d'huile d'olive. Lorsque le four est chaud, déposez la volaille sur une cuisse. Le laisser cuire 15 min puis retournez sur l'autre cuisse, poursuivre la cuisson 15 min de plus. Placez ensuite sur le dos, ajoutez le reste de beurre et terminez la cuisson pendant 10 min en arrosant régulièrement les suprêmes avec le beurre mousseux. Eteignez le four, laissez tirer la volaille, poitrine en bas et croupion en l'air dans un plat creux posé sur la porte du four ouvert. Couvrir d'aluminium.

Dégraissez la cocotte et déglacez les sucs avec bouillon de volaille, 1 cs de Madère. Faites réduire à feu moyen d'1/3. Transvasez le jus dans un bol à travers une passoire fine et rectifiez l'assaisonnement.

Pelez les carottes et les navets. Faites les cuire séparément à l'eau bouillante salée pendant 5 min en les gardant légèrement croquants puis réservez.

Écossez les fèves, faites-les blanchir 3 min à l'eau bouillante salée puis les rafraîchir à l'eau froide. Les peler et réservez.

Raccourcissez les asperges et les faire cuire 3 à 4 min dans l'eau bouillante salée. Rafraîchissez-les, égouttez-les et réservez-les.

Nettoyez les pleurotes et saisir dans une poêle avec un peu d'huile d'olive, sel et poivre. Ajoutez l'ensemble des légumes, poursuivre la cuisson 4 à 5 min, couvrir et réservez.

Égouttez les morilles et filtrez le jus de trempage. Faites chauffez vivement une poêle anti-adhésive, ajoutez 1 cs d'huile d'olive, jetez-y les morilles et les saisir. Réservez.

Dans la même poêle, saisir l'échalote ciselée, laissez colorer et ajoutez les champignons ainsi que le jus filtré. Laissez évaporer, ajoutez 1 cs de Madère, laissez évaporer puis mouillez la préparation de la sauce de poulet réservée. Réduire le feu, ajoutez la crème fraîche, coupez le feu, couvrir et réservez.

 

Dressage

Coupez votre poulet que vous répartissez dans vos assiettes.

Ajoutez les légumes, les morilles et la sauce.

Décorez avec un peu de basilic et de gomasio.

 

Jardin-Francois-4a.jpg Poulet-et-morilles-2a.jpg Jardin François 5a

Partager cet article
Repost0

Cake à la noisette et rhum

Publié le par Doria

Une bonne tasse de café et une bonne tranche de cake, c'est parti pour la journée...

 

Cake-rhum-et-noisette-1a.jpg Cake-rhum-et-noisette-2a.jpg

 

Ingrédients

 

1 oeuf d'Oie (3 oeufs de poule)

141gr de ricotta

110ml de soja cuisine Bio

60gr de beurre à tampérature ambiante

2 bouchons de rhum

12Ogr de sucre de Canne

100gr de noisettes moulues

250gr de farine fluide

1 sachet de levure

 

Dans un récipient, mélangez l'oeuf d'Oie avec la ricotta, le soja cuisine le beurre, le rhum et le sucre.

Ajoutez peu à peu la noisette.

Mélangez la farine et la levure que vous ajoutez peu à peu à la préparation précédente.

Versez votre pâte dans un moule à cake beurré.

Enfournez dans un four chaud à 180°C pendant 45 min, chaleur tournante.

Au sortir du four, attendre 5 min avant de le démouler.

 

Cake-rhum-et-noisette-3a.jpg Roses-4a.jpg

Publié dans Cakes sucrés

Partager cet article
Repost0

Le blog de Miss Lexie

Publié le par Doria

Alexie-2a.jpg
 
Je vous présente le blog de ma fille Alexie "Le blog de Miss Lexie" dédié à l'environnement, aux petits gestes écolo.....
Actuellement, elle est en deuxième année de thèse de chimie atmosphérique et ses semaines sont consacrées à  essayer de comprendre comment fonctionne notre planète. Plus particulièrement, elle mesure la quantité de nutriments qui voyagent à travers l'atmosphère, qui tombent dans l'océan austral, qui se dissolvent dans l'eau puis, servent de nourriture au phytoplancton.
 
Pour en savoir plus, regardez ce petit court métrage réalisé par Fanny Mazoyer et Alexie
 
Comme vous le savez maintenant, l'environnement, c'est son "dada". Elle est en train d'en faire son métier mais fais partie de sa vie quotidienne : des produits ménagers aux produits de beauté, en passant par l'alimentation, la lecture et sa façon de se déplacer et voyager...
A travers son blog, elle va vous faire partager sa petite vie écolo, sa passion et peut-être vous donner l'envie de la suivre pour aider à préserver notre planète.

Publié dans Les voyages d'Alexie

Partager cet article
Repost0

Préparons le potager...

Publié le par Doria

Le temps des semis à commencé et ces petites plantes poussent à vitesse grand V.

Parmi celles-ci, je vous présente mes fleurs comestibles avec la capucine qui fait de très jolies feuilles.

 

Semis-2a.jpg

 

La courge musquée prend de la vigueur, tandis que le basilic a de petites feuilles encore bien fragiles.

 

Semis-3a.jpg Semis-4a.jpg

 

Le cerfeuil et le persil foisonnent et bientôt ces petits pots serons trop petits.

 

Semis-1a.jpg

 

Les tomates sont frêles et les fraisiers montrent de petites feuilles.

 

Semis-5a.jpg Semis-6a.jpg

Partager cet article
Repost0