750 grammes
Tous nos blogs cuisine Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

jardin - jardinage - parc - potager...

Fleurs de mon jardin...

Publié le par Doria

Entres deux averses, voici deux autres variétés d'hellébores du jardin.

 

Hellebores-1a.jpg Hellebores-2a.jpg

Partager cet article
Repost0

Fleurs du jardin...

Publié le par Doria

Mes hellébores  sont toutes en fleurs et c'est un émerveillement de les regarder...

 

Cake purple root 6a Cake-purple-root-7a.jpg

Partager cet article
Repost0

Fleurs du Jardin...

Publié le par Doria

Une pensée et une hellébore...

 

Fleurs-du-jardin-4a.jpg Fleurs-du-jardin-2a.jpg

Partager cet article
Repost0

Fleurs du Jardin...

Publié le par Doria

Fleurs-du-jardin-1a.jpg Fleurs-du-jardin-3a.jpg

 

A demain pour une nouvelle recette...

Partager cet article
Repost0

Jardin sous la neige...

Publié le par Doria

2013---Jardin-sous-la-neige-5a.jpg 2013---Jardin-sous-la-neige-1a.jpg

2013---Jardin-sous-la-neige-3a.jpg 2013---Jardin-sous-la-neige-4a.jpg

2013---Jardin-sous-la-neige-7a.jpg 2013---Jardin-sous-la-neige-2a.jpg

2013---Jardin-sous-la-neige-8a.jpg 2013---Jardin-sous-la-neige-9a.jpg

2013---Jardin-sous-la-neige-10a.jpg 2013---Jardin-sous-la-neige-6a.jpg

Partager cet article
Repost0

Journée des Plantes au Domaine de Courson

Publié le par Doria

J'ai découvert le Domaine de Courson grâce à Isa-Marie du blog Grelinette et Cassolettes qui nous fais gagner des places sur son blog lorsque l'évènement arrive.

Deux fois par an, en mai et en octobre, le Domaine de Courson accueille pendant trois jours une manifestation de renommée internationale : les Journées des Plantes. C'est un endroit magnifique !

Presque 30 ans après sa création, cette exposition-vente née de la rencontre d’une poignée de passionnés est devenue le rendez-vous majeur de l’horticulture européenne en France.

Au fil du temps, les Journées des Plantes ont su imposer leur identité unique et acquérir une dimension internationale, sans jamais déroger à leur vocation : la mise en valeur des savoir-faire de l’horticulture et des arts de la botanique.

Les propriétaires successifs du domaine de Courson ont tous eu un point commun : leur amour des jardins. L’architecture du château, comme son aménagement et sa décoration intérieure, témoignent de leur volonté d’ouvrir largement la résidence sur la nature qui l’entoure.

 

Le-Domaine-de-Courson-1a.jpg Le-Domaine-de-Courson-3a.jpg

Le-Domaine-de-Courson-5a.jpg Le-Domaine-de-Courson-6a.jpg

 

Le parc, d’un style très formel à l’origine, a été transformé en un jardin romantique à l’anglaise. Il offre aujourd’hui aux regards des flâneurs, au détour de ses allées, de splendides points de vue. Près de 3 000 arbres et arbustes nouvellement plantés côtoient d’innombrables massifs de plantes. Ils ont été choisis et agencés pour faire naître de subtiles harmonies et composent de magnifiques tableaux en toutes saisons.

 

Le-Domaine-de-Courson-8a.jpg Le-Domaine-de-Courson-10a.jpg

Le-Domaine-de-Courson-11a.jpg Le-Domaine-de-Courson-12a.jpg

Le-Domaine-de-Courson-13a.jpg Le-Domaine-de-Courson-14a.jpg

 

En arrivant sur le Domaine, j'ai eu la grande surprise de voir Stéphane Marie qui anime en compagnie de Noëlle Bréham l'émission  "Silence ça pousse" diffusée sur la chaîne France 5 le mercredi à partir de 21h25, le samedi à 10h30 et le dimanche à 7h25. Je dois dire que je suis fan de cette émission que je prend plaisir à revoir sur leur site.

 

Le-Domaine-de-Courson-58a.jpg Le-Domaine-de-Courson-59a.jpg

 

J'ai commencé à admirer ces plantes carnivores ainsi que de belles orchidées.

 

Le-Domaine-de-Courson-15a.jpg Le-Domaine-de-Courson-16a.jpg Le-Domaine-de-Courson-17a.jpg

Le-Domaine-de-Courson-18a.jpg Le-Domaine-de-Courson-19a.jpg

Le-Domaine-de-Courson-25a.jpg Le-Domaine-de-Courson-22a.jpg Le-Domaine-de-Courson-23a.jpg

Le-Domaine-de-Courson-24a.jpg Le-Domaine-de-Courson-20a.jpg

 

Entres deux gouttes d'eau, je me suis faufilée à travers les allées à la recherche de plantes ou d'objets que je pouvais ramener à la maison. Le problème, c'est que tout me faisait envie !

 

Le-Domaine-de-Courson-26a.jpg Le-Domaine-de-Courson-27a.jpg

Le-Domaine-de-Courson-28a.jpg Le-Domaine-de-Courson-29a.jpg Le-Domaine-de-Courson-30a.jpg

Le-Domaine-de-Courson-33a.jpg Le-Domaine-de-Courson-31a.jpg Le-Domaine-de-Courson-32a.jpg

 

J'ai été séduite par ces fleurs que je ne connaissais pas du tout.

 

Le-Domaine-de-Courson-36a.jpg Le-Domaine-de-Courson-37a.jpg

Le-Domaine-de-Courson-41a.jpg Le-Domaine-de-Courson-40a.jpg Le Domaine de Courson 42a

Le-Domaine-de-Courson-38a.jpg Le-Domaine-de-Courson-39a.jpg

 

J'arrive devant ce stand qui me fait complètement craqué ! De la déco pour le jardin !

Les arrosoirs, les pots, les petites tables, les lampes.... comment résister ?

J'ai quand même craqué devant une petite table (que je n'ai même pas prise en photo).

 

Le-Domaine-de-Courson-57a.jpg Le-Domaine-de-Courson-43a.jpg Le-Domaine-de-Courson-44a.jpg

Le-Domaine-de-Courson-45a.jpg Le-Domaine-de-Courson-46a.jpg

Le-Domaine-de-Courson-47a.jpg Le-Domaine-de-Courson-48a.jpg Le-Domaine-de-Courson-56a.jpg

Le-Domaine-de-Courson-50a.jpg Le-Domaine-de-Courson-49a.jpg

Le-Domaine-de-Courson-51a.jpg Le-Domaine-de-Courson-52a.jpg

Le-Domaine-de-Courson-53a.jpg Le-Domaine-de-Courson-54a.jpg Le-Domaine-de-Courson-55a.jpg

 

La visite s'arrête ici.

J'espère être présente l'année prochaine pour le printemps. 

Partager cet article
Repost0

Giverny - Le jardin de Claude Monet

Publié le par Doria

Claude Monet a vécu de 1883 à 1926, soit près de quarante-trois ans, dans sa maison de Giverny. Passionné par le jardinage autant que par les couleurs, il a conçu son jardin de fleurs et son jardin d’eau comme de véritables œuvres. En se promenant dans son jardin et dans sa maison, les visiteurs ressentent toujours l’atmosphère qui régnait chez le maître de l’impressionnisme et s’émerveillent devant les compositions de fleurs et devant les nymphéas qui ont été ses sources d’inspiration les plus fécondes.

 

Giverny---Le-Jardin-de-Claude-Monet-26a.jpg Giverny---Le-Jardin-de-Claude-Monet-2a.jpg

 

Les jardins de Monet sont divisés en deux parties, un jardin de fleurs devant la maison, qu'on appelle le Clos Normand, et un jardin d'eau d'inspiration japonaise de l'autre côté de la route. Les deux parties du jardin de Monet s'opposent et se complètent.

 

Giverny---Le-Jardin-de-Claude-Monet-3a.jpg Giverny---Le-Jardin-de-Claude-Monet-4a.jpg Giverny---Le-Jardin-de-Claude-Monet-5a.jpg

Giverny---Le-Jardin-de-Claude-Monet-6a.jpg

 

Ce Clos Normand d'environ un hectare, Monet le transforme en un jardin riche en perspectives, en symétries et en couleurs. Le terrain se découpe en plates-bandes où les massifs de fleurs de différentes hauteurs créent les volumes. Les arbres fruitiers ou d'ornement dominent les rosiers grimpants, les tiges élancées des roses trémières et les masses colorées des annuelles. Monet mêle les fleurs les plus simples aux variétés les plus recherchées.

 L'allée centrale se couvre d'arceaux sur lesquels poussent des rosiers grimpants. En écho, d'autres rosiers couvrent les balustrades qui longent la maison. A la fin de l'été des capucines envahissent le sol de l'allée centrale.

 Claude Monet n'aime pas les jardins organisés ou contraints. Il allie les fleurs en fonction de leurs couleurs et les laisse pousser assez librement.

 

Giverny---Le-Jardin-de-Claude-Monet-7a.jpg Giverny---Le-Jardin-de-Claude-Monet-8a.jpg

Giverny---Le-Jardin-de-Claude-Monet-9a.jpg Giverny---Le-Jardin-de-Claude-Monet-11a.jpg Giverny---Le-Jardin-de-Claude-Monet-10a.jpg

Giverny---Le-Jardin-de-Claude-Monet-16a.jpg Giverny---Le-Jardin-de-Claude-Monet-15a.jpg

Giverny---Le-Jardin-de-Claude-Monet-12a.jpg Giverny---Le-Jardin-de-Claude-Monet-14a.jpg Giverny---Le-Jardin-de-Claude-Monet-13a.jpg

Giverny - Le Jardin de Claude Monet 1a Giverny---Le-Jardin-de-Claude-Monet-28a.jpg

 

  En 1893, dix ans après son arrivée à Giverny, Monet achète le terrain qui voisine sa propriété de l'autre côté de la voie de chemin de fer. Il est traversé par un petit cours d'eau, le Ru, une dérivation de l'Epte. Malgré l'opposition des voisins paysans qui craignent qu'il empoisonne l'eau en y plantant des végétaux bizarres, mais avec le soutien de la Préfecture, Monet y fait creuser un premier petit bassin. Dans une lettre au préfet de l'Eure, il déclare : "Il ne s'agit là que d'une chose d'agrément et pour le plaisir des yeux, et aussi d'un but de motif à peindre ; je ne cultive dans ce bassin que des plantes telles que nénuphars, roseaux, iris de différentes variétés qui croissent généralement à l'état spontané le long de notre rivière, et il ne peut être question d'empoisonnement de l'eau."

 

Giverny---Le-Jardin-de-Claude-Monet-17a.jpg

Giverny---Le-Jardin-de-Claude-Monet-18a.jpg Giverny---Le-Jardin-de-Claude-Monet-19a.jpg Giverny---Le-Jardin-de-Claude-Monet-20a.jpg

 

Par la suite le bassin sera agrandi pour atteindre ses proportions d'aujourd'hui. Le jardin d'eau tout en asymétrie et en courbes, s'inspire des jardins japonais que Monet connaît par les estampes dont il est un fervent collectionneur. On trouve dans ce jardin d'eau le fameux pont japonais couvert de glycines, d'autres ponts plus petits, des saules

pleureurs, une forêt de bambous, et surtout les fameux nympheas qui fleurissent pendant tout l'été. Le bassin et la végétation qui l'entoure forment un monde clos, indépendants de la campagne alentours.

 

Giverny---Le-Jardin-de-Claude-Monet-22a.jpg Giverny---Le-Jardin-de-Claude-Monet-27a.jpg

 

Jamais encore un peintre n'avait à ce point façonné son motif dans la nature avant de le peindre, créant son oeuvre deux fois. Monet y puise son inspiration pendant plus de vingt ans. Après la série des ponts japonais il se consacre à celle des nympheas, jusqu'aux gigantesques décorations de l'Orangerie. Toujours à la recherche de brumes et de transparences, Monet s'attache de plus en plus aux reflets dans l'eau, une sorte de monde inversé transfiguré par l'élément liquide.

 

Giverny---Le-Jardin-de-Claude-Monet-29a.jpg

Giverny---Le-Jardin-de-Claude-Monet-30a.jpg Giverny---Le-Jardin-de-Claude-Monet-33a.jpg

 

 Monet a peint son pont 45 fois ! Pour le construire il a fait appel à un artisan local. Au moment de la restauration du jardin le pont était trop abîmé pour être récupérable. Il a dû être reconstruit par une entreprise de Vernon. Il est entièrement constitué de bois de hêtre.

Les glycines qui le couvrent ont été plantées par Monet.

 

Giverny---Le-Jardin-de-Claude-Monet-25a.jpg

Giverny---Le-Jardin-de-Claude-Monet-21a.jpg

 

A la mort de Claude Monet en 1926, la maison et le jardin reviennent à son fils Michel. Il n'y habite pas et c'est la belle-fille de Monet, Blanche Hoschedé, qui veille sur la propriété. Malheureusement après la deuxième guerre mondiale le jardin et la maison sont négligés. En 1966 Michel Monet lègue la propriété à l'Académie des Beaux-Arts.

En 1977 Gérald van der Kemp est nommé conservateur de Giverny. André Devillers, qui avait eu la chance d'accompagner Georges Truffaut, un éminent jardinier souvent invité à la table de Monet, l'aide à reconstituer le jardin tel qu'il était à l'époque du Maître.

 

Giverny---Le-Jardin-de-Claude-Monet-31a.jpg Giverny---Le-Jardin-de-Claude-Monet-32a.jpg

Giverny---Le-Jardin-de-Claude-Monet-34a.jpg Giverny---Le-Jardin-de-Claude-Monet-35a.jpg

 

  Toutes les informations sur le Jardin de Claude Monet proviennent du site : http://giverny.org/gardens/jardins.htm

Partager cet article
Repost0

Préparons le potager...

Publié le par Doria

Le temps des semis à commencé et ces petites plantes poussent à vitesse grand V.

Parmi celles-ci, je vous présente mes fleurs comestibles avec la capucine qui fait de très jolies feuilles.

 

Semis-2a.jpg

 

La courge musquée prend de la vigueur, tandis que le basilic a de petites feuilles encore bien fragiles.

 

Semis-3a.jpg Semis-4a.jpg

 

Le cerfeuil et le persil foisonnent et bientôt ces petits pots serons trop petits.

 

Semis-1a.jpg

 

Les tomates sont frêles et les fraisiers montrent de petites feuilles.

 

Semis-5a.jpg Semis-6a.jpg

Partager cet article
Repost0

Domaine de Saint-Jean de Beauregard... Fête des Plantes Vivaces

Publié le par Doria

1a-copie-1

Le 30, 31 mars et 1er avril a eu lieu la Fête des Plantes Vivaces au Domaine de Saint-Jean de Beauregard.

C'est dans ce lieu magique que je vous emmène aujourd'hui.

Ce grand rendez-vous printanier à permis d'orchestrer et de composer le jardin de mes rêves. L'élite des pépiniéristes européens était présent et avait une gamme végétale extraordinaire.

J'y ai trouvé quelques arbres comme le Magnolia stellata, des plantes vivaces, des fleurs, deux types de rosiers : le rosier Line renaud et le rosier Louis Bleriot, qui vont continuer à embellir mon environnement.

je suis complètement complètement accro à cet évènement qui me permet de trouver des variétés de végétaux que je ne trouve pas forcément dans les jardineries habituelles. 

 

2a.jpg

3a-copie-1.jpg 4a-copie-1.jpg 5a.jpg

6a.jpg 7a-copie-1.jpg

8a-copie-1.jpg 12a-copie-1.jpg 11a-copie-1.jpg

10a-copie-1.jpg 9a-copie-1.jpg

 

Les hellébores, des fleurs que j'aime particulièrement...

 

13a-copie-1.jpg 16a-copie-1.jpg

14a.jpg 15a.jpg

 

Continuons cette visite au milieu des fleurs...

 

21a-copie-1.jpg

22a-copie-1.jpg 23a-copie-1.jpg

39a-copie-1.jpg 41a-copie-1.jpg

 

Au cours de la promenade, j'ai découvert ces drôles de petits animaux...

 

24a-copie-1.jpg 25a.jpg

27a.jpg 28a-copie-1.jpg 26a-copie-1.jpg

 

Différents objets de décoration ont attiré mon attention...

 

29a-copie-1.jpg 30a-copie-1.jpg

32a.jpg 33a-copie-1.jpg

31a-copie-1.jpg

 

C'est ici que s'arrête notre promenade...

Partager cet article
Repost0

Domaine Saint-Jean de Beauregard - Fête des plantes vivaces

Publié le par Doria

Affiche_-20PV12_bd-1-.jpg

Les 30, 31 mars et 1er avril 2012, la Fête des Plantes Vivaces donnera le "LA" des manifestations horticoles de la saison. Rassemblant plus de 200 exposants, ce grand rendez-vous printanier permettra à chacun d'orchestrer et de composer le jardin de ses rêves. L'élite des pépiniéristes européens interprétera avec brio toute la gamme végétale.
Avec comme point d'orgue les plantes TGV pour jardin express, cette édition ravira particulièrement tous ceux qui veulent profiter rapidement de leur jardin, de leur balcon ou de leur terrasse. Les conférences et signatures seront l'occasion de rencontrer les meilleurs auteurs et spécialistes du jardinage d'aujourd'hui. L'exposition voyage au coeur du vivant invitera à apprécier l'étonnante beauté des cellules végétales. Avec le jardin sensationnel, vous découvrirez que bien-être et harmonie sont au rendez-vous lorsque géométrie sacrée rime avec paysagisme. Enfin, ces trois journées coïncidant avec les Journées Européennes des Métiers d'Art, un parcours à thème sur l'art de vivre au jardin mettra en lumière le talent des artisans d'art présents.
Une interprétation magistrale du jardin, au diapason de dame nature !

 

Je connais cet endroit par Grelinette et Cassolettes. Je m'y suis rendu à deux reprises et pour rien au monde, je louperais cette manifestation ! C'est un endroit magique ou les yeux ne savent où regarder. J'y ai trouvé des plantes et fleurs originaux que je n'avais jamais vu dans les jardineries habituelles, des décorations de jardin. J'espère y trouver d'autres merveilles !

En ce moment Grelinette et Cassolette peut vous faire gagner des places gratuites. Pour cela, il vous suffit de vous rendre sur son blog sur le lien (ci-dessus) et de relayer l'information sur votre blog puis lui laisser un message en indiquant vos motivations à venir découvrir cette nouvelle édition de la Fête des Plantes Vivaces.

 

Dates et horaires :
Vendredi 30, samedi 31 mars et dimanche 1er avril 2012 de 10h à 18h.

Tarifs : normal 12 € - réduit 9 €* - GRATUIT MOINS DE 10 ANS.
Comprenant le droit d'entrée, les conférences et les animations, la visite du jardin, la consigne et le transport des plantes jusqu'à la sortie, le parking ou la navette depuis la gare d'Orsay.
* Enfants de 10 à 18 ans, membres de Sociétés et d'Ecoles d'Horticulture, familles nombreuses, groupes à partir de 15 personnes sur réservation préalable.
Billets : Billetterie sur place ou billetterie en ligne sur www.francebillet.com ou www.fnac.com
Conditions spéciales CE et groupes nous contacter.
 Accès: En Essonne, à 30 minutes au sud de Paris. Voir le plan d'accès à partir de la page d'accueil.
Adresse :Domaine de Saint-Jean de Beauregard - Rue du Château - 91940 SAINT-JEAN DE BEAUREGARD

Tél. : 01 60 12 00 01 - Fax : 01 60 12 56 31 - e-mail : info@domsaintjeanbeauregard.com

PARKING GRATUIT, RESTAURATION SUR PLACE, CHIENS TENUS EN LAISSE ACCEPTES.

Partager cet article
Repost0

<< < 1 2 3 4 5 6 > >>