Chamonix 2014 (2) ... Restaurant La Calèche

Publié le par Doria

Le 23 Juillet 1825, Victor Hugo écrit à son beau-père...
"Nous allons partir le 1 Août pour les Alpes..."
Le voyage se fit en famille. Etaient de la partie, Madame Victor Hugo et sa petite fille Lépoldine, Madame Charles Nodier et sa fille Marie, enfin un peintre chargé de relever les paysages de Chamonix pour le Baron Taylor.
On loua deux calèches à forfait. C'était ce qu'on appelait "des voiturins", un transporteur qui pour un montant déterminé et en vertu d'un contrat, se chargeaient de véhiculer leurs clients suivant un programme proposé. L'allure moyenne de ces sortes de véhicules étaient de 5 lieux par jour, environ 50 km.
Ce voyage dura exactement un mois, du 2 Août au 2 Septembre.

Victor Hugo et la Suisse

La Calèche qui a inspiré le restaurant et qui se trouve à l'étage date de cette époque, illustre magnifiquement ce qu'étaient les voyages vers les Alpes au début du Siècle passé.
Chamonix 2014 (2) ... Restaurant La Calèche
Ce restaurant est au coeur de la ville. C'est un lieu authentique de la restauration Savoyarde depuis sa création en 1946 par le pépé Luc et tenu aujourd'hui encore par la même famille.
La Calèche vous accueil au milieu d'objets ancien sorti tout droit de la cuisine de nos grand-mère, et vous replonge dans l'univers Chamoniard d'antan aussitôt la porte franchie.
Chamonix 2014 (2) ... Restaurant La Calèche
Plus qu'un restaurant, c'est un véritable musée, vieux skis du siècle dernier et bobseigh vestige des jeux d'hiver de 1924, poêle ancestral, couc Suisse et vieux livres de montages, tout évoque le Chamonix d'Autrefois.
Côté cuisine, la destination du voyage est aussi en territoire Savoyard avec des recettes traditionnelles comme cette fondue aux cèpes.
Chamonix 2014 (2) ... Restaurant La Calèche
Et pour terminer le repas, une assiette de fromage pour Monsieur et du fromeage blanc fraisselle avec un coulis de myrtilles pour Moi.
Chamonix 2014 (2) ... Restaurant La Calèche

Fraîcheur de radis rose à la ciboulette en Pita

Publié le par Doria

Fraîcheur de radis rose à la ciboulette en Pita
Un peu de fraîcheur pour un repas d'été...
 
Ingrédients pour 4 personnes
 
4 pains pita
1/é botte de radis
1/2 botte de ciboulette
3 cs de crème fraîche
1 yaourt grec
1 oignon nouveau
Un peu de salade Iceberg
Sel de Guérande
Poivre du moulin aux 5 baies
 
Lavez et coupez les radis en lamelles dans le sens de la longueur avec un épluche légume. Les égoutter.
Epluchez l'oignon nouveau et le coupez en fines lamelles.
Lavez, séchez et ciselez la ciboulette.
Ciselez au couteau, lavez et essorez votre salade Iceberg.
Mélangez le yaourt grec et la crème fraîche. Salez et poivrez puis ajoutez à la préparation les radis, les oignons et la ciboulette. Rectifiez l'assaisonnement. Réservez au frais pendant 1 heure.
Au moment de servir, chauffez les pains pita au taosteur, les ouvrir en deux.
Fourrez avec la salade iceberg puis le mélange de radis.
Fraîcheur de radis rose à la ciboulette en Pita

Château de Vaux le Vicomte (4)

Publié le par Doria

 
Juste après les guichets, les grandes écuries dévoilent de magnifiques voitures anciennes avec tout leur équipage. Faites un saut dans le temps au détour des carrosses et des attelages, de leurs chevaux harnachés, des cochers, valets et autres passagers qui ressuscitent, le temps de la visite, l’art des maîtres-carrossiers.
 
 
Les voitures sont présentées dans des décors sur les thèmes de la ville, de la campagne et de la chasse : fermez les yeux et vibrez au son des cors, d’une meute de chien accompagnant la chasse à courre, ou du cliquetis des sabots sur les pavés.
 
 
Source : http://www.vaux-le-vicomte.com/preparez-votre-visite/particuliers/le-musee-des-equipages

Salade au saumon cuit et fumé au poivre et gésiers confits

Publié le par Doria

Vous connaissez bien maintenant la Maison Delpierre, ce n'est pas la première fois que je vous présente cette maison qui existe depuis 1913. Ce sont des produits de qualité que j'aime cuisiner.
La recette que je vous propose aujourd'hui est avec du saumon frais cuit et fumé au poivre que j'ai servi en salade.
 
Ingrédients pour 2 personnes
 
2 pavés de saumon cuit et fumé au poivre Delpierre
50 gr de gésiers confits
2 petites salades sucrine
2 tomates roma
1 oignon blanc nouveau
1 cc de moutarde de dijon au cassis
2 cs de vinaigre balsamique
4 cs d'huile l'olive extra vierge
Sel de Guérande
Poivre du moulin aux 5 baies
Ciboulette ciselée
 
Coupez la salade en julienne et conservez quelques feuilles. La laver en grande eau, l'essorez et la réservez.
Epluchez l'oignon blanc et l'émincez avec sa tige.
Lavez les tomates, les sécher et les couper en deux dans le sens de la longueur puis en lamelles.
Faites chauffer à la poêle les gésiers et les réservez.
Mélangez les ingrédients de la vinaigrette : l'huile d'olive, le vinaigre, la moutarde, un peu de sel et de poivre.
Mélangez la salade avec les oignons blancs et la vinaigrette.
Dressez un lit de salade dans deux assiettes avec quelques feuilles entières.
Ajoutez les lamelles de tomates en incorporant les gésiers coupés finement.
Déposez un pavé de saumon dans chaque assiette.
Répartir un peu de ciboulette et servir aussitôt.
Salade au saumon cuit et fumé au poivre et gésiers confits

Voici l'ensemble de la box de la mer de Delpierre que j'ai reçu. D'autres recettes sont à venir avec le reste des produits.

Salade au saumon cuit et fumé au poivre et gésiers confits

Tapas de foie gras aux tomates confites Tapas de foie gras à la Tomme de Savoie

Publié le par Doria

Pour un apéro gourmand, c'est très parfumé et vraiment délicieux...
 
Ingrédients pour 4 personnes
 
75 gr de bloc de foie gras de canard Labeyrie l'Apéritif
12 tomates cerises multicolores
4 petites tranches de Tomme de savoie au lait cru
Du pain de campagne tranché
2 gousses d'ail 
Huile d'olive extra vierge
Fleur de sel de Guérande
Poivre du moulin aux 5 baies
 
Lavez et coupez en deux les tomates cerises que vous déposez dans un plat allant au four. Sur le dessus, versez un peu d'huile d'olive et donnez quelques tours de moulin aux 5 baies. Enfournez dans un four chaud à 150% pendant 1 heure. Surveillez la cuisson, elle peut être différente selon votre four. En ce moment, je suis à Chamonix et je peux vous dire que le four n'est pas extra et extrênement long.
Au toasteur, faites griller vos tranches de pain.
Ecrasez vos gousses d'ail que vous mélangez dans un bol avec un peu d'huile d'olive, que vous étalez sur vos tartines grillées.
Sur le dessus de 8 des tranches, répartir vos tomates confites chaudes.
Coupez votre foie gras en 12 portions et déposez une tranche sur chaque tartine.
Parsemez un peu de fleur de sel de Guérande et de poivre du moulin aux 5 baies.
Pour les 4 derniers toasts, déposez une tranche de Tomme de Savoie puis enfournez dans un four à 200% pour 2 min de cuisson (le temps de faire fondre le fromage).
Déposez le reste du foie gras, avec un peu de fleur de sel et du poivre aux 5 baies.
Déguster aussitôt !
Tapas de foie gras aux tomates confites  Tapas de foie gras à la Tomme de Savoie

En tête à tête, c'est super bon et très romantique...

Tapas de foie gras aux tomates confites  Tapas de foie gras à la Tomme de Savoie

Pour des apéritifs créatifs et originaux, Labeyrie propose de découvrir ses alliances originales et innovantes de bloc de foie gras de canard où se mêlent subtilement le sucré des fruits et le croquant des noisettes. Une forme facile à trancher et des décors sophistiqués pour des présentations du plus bel effet.

Labeyrie

Ce foie gras est disponible dans les grandes surfaces au rayon frais, pour un prix très raisonnable.

Tartare de légumes au granité de pomme verte

Publié le par Doria

 
Une entrée très fraîche qui demande un peu temps...
 
Ingrédients pour 4 personnes
 
1 concombre
2 tomates
2 oignons nouveaux
1 pomme verte
1 bouquet de coriandre
Un peu de salade Iceberg
4 tranches de jambon de pays
Huile d'olive extra vierge
Vinaigre balsamique blanc
1 cc de moutarde à l'ancienne
Sel de Guérande
Poivre du moulin aux 5 baies
Un peu de ciboulette ciselée
Un peu de gomasio
 
Lavez la pomme, enlevez les pépins, la couper en morceaux, la mettre dans le blinder.
Lavez le concombre, coupez les extrémités, épluchez-le pour récupérer la peau que vous ajoutez au blinder. Retirez à la petite cuillère les pépins, à ajouter au blinder. Versez 2 verres d'eau et mixez pendant 2 min. Filtrez et versez le jus dans le blinder après l'avoir laver.
Lavez et équettez la coriandre que vous ajoutez au blinder avec 2 cc de vinaigre balsamque blanc. Mixez à nouveau puis versez le tout dans un bac que vous mettez au congélateur.
Coupez le concombre en petits dés.
Mondez les tomates, retirez la peau et les pépins et les couper en petits dés, réservez au frais.
Epluchez les oignons nouveaux et coupez en petits dés.
Dans un récipient, mélangez le concombre avec les oignons nouveaux, salez et poivrez, réservez au frais.
Emincez l'Iceberg au couteau, la laver et l'essorer.
Préparez une vinaigrette en mélangeant 3 cs de vinaigre balsamique avec 6 cs d'huile d'olive extra vierge, la moutarde, salez et poivrez.
 
Dressage 
Dans chaque assiette, déposez au centre un cercle à mousse à bord haut.
Répartir le mélange concombre/oignon et tassez légèrement.
Ajoutez les tomates (en garder quelques unes de côté).
Autour, répartir un peu la julienne d'Iceberg.
Assaisonnez.
Sortir le granité de pomme, raclez le dessus avec une cs pour obtenir des paillettes que vous répartissez au dessus des tomates dans le cercle à mousse.
Terminez une tranche de jambon de pays roulé, quelques dés de tomates, la ciboulette et du gomasio.
 

Chamonix 2014 (1)

Publié le par Doria

Chamonix 2014 (1)
Cela fait maintenant 3 ans que je me rend à Chamonix, cette ville de haute montagne, pour les vacances.
Regarder le Mont Blanc de ses fenêtres est un pur bonheur !
Pour l'instant je vous présente la résidence "La Ginabelle" dans lequel j'étais loger.
C'est une résidence qui bénificie d'une situation idéale au centre de Chamonix pour profiter pleinement de la montagne et de l'animation de la station.
Dans le chaleureux salon de réception où trône une cheminée, les enfants disposent de leur espace.
Intégré à la résidence, une piscine intérieure chauffée, une salle de cardio training, des saunas et des hammans veillent à notre détente pendant le séjour ( et en cas de mauvais temps).
L'appartement est très cosy et chaleureux !

Moelleux à la poire

Publié le par Doria

 
Un moelleux rapide à réaliser et vraiment délicieux...
 
Ingrédients
 
6 poires
3 oeufs
60 gr de sucre
100 ml de lait demi-écrémé
20 ml d'huile d'olive extra vierge Union Européenne
150 gr de farine
Zeste d'une orange
1/2 sachet de levure
 
Fouettez les oeufs avec les sucres jusqu'à blanchiment de la préparation.
Ajoutez le lait, l'huile, le zeste d'orange.
Mélngez la farine avec la levure que vous ajoutez peu à peu sans cesser de fouetter.
Beurrez  un moule à manqué.
Epluchez vos poires, les couper en quatre, les éplucher et les disposer dans le fond du plat.
Etalez la pâte sur le dessus.
Enfournez dans un four chaud à 180°C pendant 30 min. Surveillez la cuisson, elle peut être plus ou moins longue en fonction de votre four.
Laissez tiédir avant de le démouler.
 
Astuce : Pour éviter que cela accroche dans le fond du plat, j'ai mis un disque de papier sulfurisé que j'ai beurré.
 
 
Pour retrouver tous les renseignements concernant les Huiles d'olives, voici les liens :
http://www.afidol.org/
http://huiles-et-olives.fr/

Château de Vaux le Vicomte (3)

Publié le par Doria

 
Chef d’œuvre du XVIIème siècle, Vaux le Vicomte fut le théâtre d’événements historiques marquants et le témoin de l’éviction tragique de son créateur, Nicolas Fouquet, emprisonné à la suite d’un procès rocambolesque.
 
 
En 1641, Nicolas Fouquet, jeune parlementaire de 26 ans, achète le fief de Vaux le Vicomte et son petit château. Vingt ans plus tard, en 1661, il en fait un chef-d’œuvre unique comptant un château et un jardin parmi les plus beaux de France.
Pour la première fois dans l’histoire, ce visionnaire réunit sur un même projet trois corps de métier différents qu’il fit collaborer : Vaux Le Vicomte a donc ceci d’exceptionnel qu’il résulte d’un travail conjoint, et fut pensé comme une œuvre globale.
Jean de la Fontaine, (1621-1695) fut successivement le protégé de Fouquet puis changea de protecteur, faute de générosité de Louis XIV, qui ne l’aimait guère. Lors de la chute de Fouquet, il publia l’Elégie aux Nymphes de Vaux, courageux et splendide plaidoyer en faveur de son ami Fouquet qui avait contribué à lui faire choisir la carrière poétique que l’on connaît, avec ses Fables ironiques et leurs fameuses morales.
 
 
Le domaine et son harmonie résultent en effet de l’alliance fraternelle des savoir-faire de l’architecte Louis Le Vau, le peintre-décorateur Charles Le Brun et le jardinier-paysagiste André Le Nôtre.
Après avoir détourné une rivière, effectué les terrassements nécessaires aux grandes lignes du futur jardin, la bâtisse est pour sa part terminée après 5 ans de travaux, un temps record, l’ensemble indissociable « logis-jardins » devenant ainsi un splendide emblème de son époque.
 
 
Mais, victime d’un complot, Fouquet est arrêté puis condamné à la prison à vie par Louis XIV en 1661.
Vaux le Vicomte est alors mis sous scellés et  le roi saisit la quasi intégralité de ce qu’il contient : tapisseries, mobilier, peintures, livres, tapis… jusqu’aux orangers ! Madame Fouquet mettra 10 ans à récupérer son bien où elle se retirera avec son fils aîné. Après la mort de celui-ci, elle se résout à se séparer du château de Vaux le Vicomte qui est mis en vente en 1705.
 
 
C’est lors d’une vente aux enchères en 1875 qu’Alfred Sommier, arrière-grand-père de Patrice de Vogüé, actuel propriétaire, se porte acquéreur de Vaux le Vicomte. Riche industriel et grand amateur d’art, il entreprend de réaliser les travaux colossaux d’aménagement et de restauration dont le domaine a besoin. Depuis trente ans, celui-ci avait été laissé à l’abandon : le château était vide et les jardins en friche. Son fils, Edme Sommier et Germaine Casimir-Perier poursuivent l’œuvre familiale.
 
 
En 1968, Patrice de Vogüé, descendant des Sommier, décide d’ouvrir les portes du domaine au public. Il concentre tous ses efforts à réhabiliter le style du 17ème siècle. De son côté, son épouse Cristina crée la boutique de souvenirs aujourd’hui considérée par tous comme la plus belle boutique de château, et inaugure en 1985 le restaurant L’Ecureuil. Ensemble, les deux époux fondent, en 1983, l’association des Amis de Vaux le Vicomte reconnue d’utilité publique en 2004.
 
 
En 2012, Jean-Charles et Alexandre de Vogüé succèdent à leur père à la direction du domaine, déterminés à accroître son rayonnement sur les scènes culturelles française et internationale. Ils deviennent ainsi la cinquième génération de leur famille à en assurer la gestion.
 
 
Source : http://www.vaux-le-vicomte.com/

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>
Partager cette page Facebook Twitter Google+ Pinterest
Suivre ce blog