Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Magret de canard flambé au Porto et nems de légumes aux lardons

Publié le par Doria

Le magret de canard est une viande que je cuisine souvent à la maison et qui a toujours beaucoup de succès...
 
Ingrédients pour 4 personnes
 
2 magrets de canard
300 gr de carottes des sables
300 gr de radis noirs
1 oignon
2 cs de persil ciselé
120 gr de lardons fumés
4 feuilles de brick
20 cl de Porto
1 cs de maggi liquide
20 gr de beurre
Huile d'olive extra vierge
Sel de Guérande
Poivre du moulin aux 5 baies
Magret de canard flambé au Porto et nems de légumes aux lardons
Epluchez, lavez et râpez le radis noir et les carottes.
Epluchez et émincez l'oignon.
Faites fondre la moitié du beurre dans une casserole avec 1 cs d'huile d'olive. Faites ensuite suer l'oignon pendant 5 min puis ajoutez les lardons pour les faire rissoler.
Ajoutez les légumes râpés, 1 verre d'eau, le maggi, poivrez. Bien mélanger le tout et laissez mijoter à feu moyen et à couvert pendant 20 min. Remuez régulièrement et en fin de cuisson, ôtez le couvercle afin d'évaporer le reste de jus. Laissez tiédir et ajoutez le persil ciselé.
Répartir la préparation dans 4 feuilles de brick et les rouler en forme de nems.
Badigeonnez au pinceau avec un peu d'huile d'olive et réservez dans un plat allant au four.
Préchauffez le four à 180°C.
Dégraissez légèrement les magrets puis quadrillez la peau au couteau.
Assaisonnez de chaque côté puis cuire les magrets dans une poêle bien chaude et sans ajout de graisse pendant 10 min côté peau puis 8 min de l'autre côté.
Dégraissez la poêle, puis versez le Porto sur la viande et flambez.
Ôtez les magrets et les enrouler dans du papier aluminium pendant 10 min.
Pendant ce temps, enfournez les nems de légumes pour 10 min de cuisson en les retournant au bout de 5 min.
Faites réduire la sauce au Porto restée dans la poêle. En de cuisson, ajoute le beurre et fouettez.
Magret de canard flambé au Porto et nems de légumes aux lardons

Magrets de canard farcis à la moutarde à l'ancienne et jambon de pays

Publié le par Doria

Magrets de canard farcis à la moutarde à l'ancienne et jambon de pays
Ingrédients
 
2 beaux magrets de canard
2 tranches de jambon de pays
2 cs de moutarde à l'ancienne
1/2 potimarron
2 cs de miel
Huile d'olive
Beurre
Sel de Guérande
Poivre du moulin aux 5 baies
 
Préchauffez le four à 180°C.
Dégraissez légèrement les magrets et entaillez la peau à la pointe du couteau. 
Baigeonnez de moutarde les magrets, côté chair. Recouvrir l'un des deux avec le jambon de pays et retournez par dessus le deuxième magret. Ficelez le tout pour confectionner un rôti.
Dans une poêle chauffée à feu vif, marquez le rôti de tous les côtés puis réservez dans un plat allant au four.
Dégraissez la poêle et y saisir le potimarron, après l'avoir nettoyer, ôtez les pépins et coupez en tranches en conservant la peau, avec une noisette de beurre et 1 cs d'huile d'olive. Quand les légumes commencent légèrement à dorer, ajoutez le miel, salez et poivrez, poursuivre la cuisson de quelques minutes en remuant régulièrement. Versez le tout autour du rôti de magrets et enfournez pour 15 à 20 min selon la cuisson désirée.
Remuez de temps en temps les tranches de potimarron et retournez le rôti.
Magrets de canard farcis à la moutarde à l'ancienne et jambon de pays

Bien qu'il paraisse avoir été connu de tous temps, le magret est une invention récente. Traditionnellement, le canard était préparé en confit, plus rarement rôti entier. C'est André Daguin, chef de l'Hôtel de France à Auch (Gers), qui le premier imagina cette manière de préparer les filets du canard, en 1965 avec sa recette au poivre vert. Il préconisait d'employer le terme francisé de « maigret ». Il n'a pas été suivi et le mot gascon s'est imposé.
Traditionnellement ce mets s'accompagne d'un grand vin rouge. Il peut provenir du vignoble de Bordeaux (graves, listrac-médoc, moulis-en-médoc, haut-médoc, médoc, saint-estèphe, fronsac), du vignoble du Sud-Ouest (cahors, madiran, buzet), ou du vignoble de la vallée du Rhône (cornas, saint-joseph, gigondas, lirac, châteauneuf-du-pape).

Wikipédia

Magrets de canard farcis à la moutarde à l'ancienne et jambon de pays

Différents Pains d'épices pour Noël...

Publié le par Doria

Je vous présente quelques idées de Pain d'Epices.
Vous avoir la recette, il vous suffit de cliquer sur le lien.
Différents Pains d'épices pour Noël...

Scones aux cranberries

Publié le par Doria

Premier essai de scones dont la recette vient de Rose Bakery...
 
Ingrédients pour 8 scones
 
250 gr de farine
25 gr de sucre (roux pour moi)
1 cs de levure
1/2 cc de sel (1/4)
55 gr de beurre à température ambiante
150 ml de lait
80 gr de cranberries
1 oeuf pour la dorure
 
Faites tremper vos cranberries dans une tasse de thé Earl Grey.
Dans un récipient, malangez la farine avec la levure, le sucre et le sel.
Incorporez le beurre, le lait puis les cranberries essorés.
Travaillez la pâte mais pas trop et formez une belle boule. La pâte ne doit pas être collante, sinon ajoutez un peu de farine.
Préchauffez votre four à 190°C, chaleur tournante.
Aplatissez votre boule de pâte afin d'obtenir un disque de 2 à 3 cm de hauteur.
A l'aide d'un couteau bien aiguisé, découpez 8 parts que vous séparez légèrement.
Posez vos 8 parts sur une plaque de votre four recouvert de papier sulfurisé.
Battre votre oeuf et badigeonnez le dessus de vos scones à l'aide d'un pinceau.
Enfournez dans votre four pour 15 à 20 min ce cuisson.
Vos scones doivent être dorés sur le dessus.
Scones aux cranberries

Biscuits "Bonnes fêtes" à la crème de caramel au beurre salé

Publié le par Doria

Biscuits "Bonnes fêtes" à la crème de caramel au beurre salé
Des biscuits au bon goût de la crème au caramel beurre salé...
 
Ingrédients pour environ 36 biscuits
 
200 gr de farine complète
50 gr de farine fluide T55
50 gr de son de blé
1 oeuf
90 gr de beurre
50 gr de sucre complet
150 gr de crème de caramel au beurre salé Jours Heureux
1/2 sachet de levure
1 blanc d'oeuf
Paillettes alimentaires couleur argent
 
Dans un récipient, mélangez les farines, le son de blé, le sucre et la levure.
Au milieu, cassez votre oeuf et incorporez le beurre en morceaux et la crème de caramel au beurre salé.
Mélangez avec vos mains jusqu'à l'obtention d'une belle boule homogène que vous faites reposer 2 heures au frigo. Comme j'ai une KA, j'ai mis tous les ingrédients dans mon appareil et c'est celui-ci qui m'a fait une très jolie boule homogène.
Etalez votre pâte sur un plan de travail fariné et découpez avec votre emporte-pièce, posez le tampon sur chaque biscuit en appuyant un peu puis les déposer sur du papier sulfurisé, sur la plaque de votre four.
Mélangez le blanc d'oeuf avec les paillettes alimentaires et à l'aide d'un pinceau, badigeonnez le dessus de vos biscuits.
Enfournez pour 12 à 15 min de cuisson à 180°C, chaleur tournante.
Surveillez la cuisson, elle peut-être plus ou moins longue en fonction de votre four.
Biscuits "Bonnes fêtes" à la crème de caramel au beurre salé

Onctueux mélange de beurre salé, de sucre et de crème, la crème caramel au beurre salé est une gourmandise à laquelle on ne peut résister. Retrouvez l’âme singulière de la Bretagne authentique, ses parfums iodés et sa cuisine généreuse et gourmande en goûtant cette délicieuse crème caramel au beurre salé. Vous ne pourrez qu’apprécier les saveurs exaltantes de cette crème.
C’est en s’inspirant d'anciennes recettes traditionnelles bretonnes que notre confiseur a mis au point cette crème de caramel absolument inégalable. Dans un chaudron de cuivre, le sucre se mélange au glucose et à la crème avant qu’on y ajoute le beurre breton frais salé. Le caramel prend alors une jolie teinte brune et son bel aspect.
A déguster sur des crêpes ou des gaufres ou pourquoi pas en accompagnement de glaces et sorbets. Cette crème caramel au beurre salé est un bon prétexte à l’improvisation ou la création culinaire : pourquoi ne pas tenter l’élaboration d’un cake à base de cette crème voire même des madeleines à la crème caramel au beurre salé ? Accompagnées de fruits aux saveurs acidulées telles que des oranges ou des clémentines, elles feront ressortir à merveille le goût délicat et rond du caramel beurre salé.

Jours Heureux

Les biscuits de Noël...

Publié le par Doria

Filet mignon poire et moutarde ancienne

Publié le par Doria

Filet mignon poire et moutarde ancienne
Des poires fondantes et une viande très tendre...
 
Ingrédients pour 4 personnes
 
1 beau filet mignon de porc
4 poires
3 cs de moutarde à l'ancienne
2 cs de sirop d'érable
1 cs d'huile d'olive extra vierge
4 branches de romarin
Sel de Guérande
Poivre du moulin aux 5 baies
 
Préchauffez le four à 200°C.
Réunissez la moutarde, le sirop d'érable et l'huile dans un bol. Salez et poivrez puis mélangez.
Lavez, séchez les poires puis les couper en deux dans le sens de la longueur. Ôtez le trognon à l'aide d'une petite cuillère puis  coupez la partie bombée afin d'obtenir 8 tranches épaisses. Déposez-les dans un plat allant au four et badigeonnez-les généreusement de la préparation à base de moutarde.
Coupez le filet mignon en huit portions puis les saisir dans une poêle bien chaude sur toutes les faces. Salez et poivrez. Déposez chaque morceau sur une tranche de poire et badigeonnez la viande du reste de sauce moutarde.
Lavez les branches de romarin, les déposer dans le plat et enfournez pour 20 min de cuisson, chaleur tournante.
Dégustez aussitôt !
Filet mignon poire et moutarde ancienne
Pour cette recette, j'ai utilisé de la moutarde de Meaux qui est fabriqué dans la plus pure tradition, conservé dans un récipient en grès. Ces origines remontent jusqu'à 1632. C'est une moutarde de qualité avec des grains qui a su traverser les siècles.

Son origine se perd dans la nuit des temps, puisque déjà dans l’Antiquité elle était connue et fort prisée des gourmets et des épicuriens. A l’époque, la moutarde de Meaux était préparée exclusivement par les religieux meldois. Il s’agissait très exactement de la même moutarde que nous pouvons trouver aujourd’hui sous le nom de moutarde de Meaux Pommery.
C’est en 1760 qu’un dignitaire du chapitre de Meaux transmit à M.J.B Pommery le secret de cette moutarde originale qui jouissait depuis 1632 du privilège envié de figurer de manière officielle à la table royale. Tout d’abord à l’ombre de la cathédrale, la maison Pommery ira ensuite s’installer au n°69 du faubourg St Nicolas jusqu’en 1927 refusant avec acharnement de livrer le secret de sa recette ! En 1925, le dernier des Pommery vendit la marque, le négoce et …le secret.
La moutarde de Meaux est constituée d’un assaisonnement avec la graine de « sinapis nigra » broyée avec de l’eau, du vinaigre et des aromates. Entre également dans sa composition, la graine de sénevé et du tégument de moutarde (enveloppe de la graine) ainsi que des épices sur lesquelles le détenteur de la recette s’est refusé à nous donner le moindre détail …

Meaux, fiers de notre histoire

Filet mignon poire et moutarde ancienne

Pavés de boeuf flambés au Calvados, champignons aux coques

Publié le par Doria

Pavés de boeuf flambés au Calvados, champignons aux coques
Une recette délicieuse dont l'aspiration vient du Saveurs Hors-Série n°17...
 
Ingrédients pour 4 personnes
 
4 pavés de boeuf de 200 gr chacun
400 gr de champignons des bois
20 coques
2 gousses d'ail
2 échalotes
1 poivron vert cornu
50 cl de vin blanc
10 cl de Calvados
1/4 botte de persil ciselé
20 gr de beurre
1 cs d'huile d'olive extra vierge
50 ml de crème liquide
Sel de Guérande
Poivre du moulin aux 5 baies
 
Coupez les pieds des champignons et passez-les sous l'eau. Les essuyer avec du papier absorbant délicatement.
Epluchez, dégermez et hachez l'ail.
Epluchez et ciselez les échalotes.
Chauffez 5 gr de beurre dans une poêle et ajoutez l'ail. Faites revenir pendant 2 min puis ajoutez les champignons pour les faire dorer. Réservez dans une sauteuse hors feu à couvert.
Dans la même poêle, faites revenir les échalotes 5 min avec 5 gr de beurre puis ajoutez 20 cl de vin blanc. Portez à ébullition puis ajoutez les coques. Couvrez et laissez-les s'ouvrir 2 min. Une fois ouvertes, placez-les dans la sauteuse avec les champignons.
Dans la même poêle, faites saisir le poivron cornu après l'avoir lavé, ôtez les graines et coupez les extrémités et détaillez en lamelles. Les ajoutez dans la sauteuse.
Mettre la sauteuse sur feu très doux.
Pendant ce temps, salez et poivrez les pavés de viande sur chaque face. Faites fondre le reste de beurre et l'huile d'olive dans une poêle, puis saisissez-y les pavés 2 à 3 min de chaque côté. Versez le Calvados et faites flamber. Retirez la viande du feu et réservez au chaud.
Déglacez la poêle avec le reste du vin blanc, portez à ébullition et faites réduire à feu vif. Liez la sauce avec la crème fraîche.
Coupez le feu des champignons et saupoudrez de persil ciselé.
Servir les pavés de boeuf nappés de sauce avec les champignons aux coques.
Pavés de boeuf flambés au Calvados, champignons aux coques
Ce plat est vraiment délicieux avec une viande tendre qui a plu à toute la famille !
Pavés de boeuf flambés au Calvados, champignons aux coques

Doria aux Etats-Unis (14)...Chicago, Old Town

Publié le par Doria

Doria aux Etats-Unis (14)...Chicago, Old Town
Chicago est au carrefour des tendances au niveau de son architecture. Pendant longtemps, la ville a accueilli le plus haut gratte-ciel du monde !
Mais dans ce post, je vais vous montrer Old Town (vieille ville) qui est un quartier les plus intéressants de Chicago. C'est un quartier résidentiel avec des maisons superbes !

Coquelets laqués au gingembre

Publié le par Doria

Coquelets laqués au gingembre
Il est rare que je cuisine le coquelet et pourtant c'est bien tendre et terriblement bon...
 
Ingrédients pour 4 personnes
 
4 coquelets
800 gr de carottes des sables
40 gr de sucre roux
30 gr de gingembre frais
4 cs de miel
6 cs de sauce soja sucrée
3 cs de sauce d'huîtres
20 gr de beurre
3 cs d'huile d'olive
Sel de Guérande
Poivre du moulin aux 5 baies
1 bonne poignée d'amandes effilées et torréfiées
1 poignée de germes alphalpha et roquette
 
Préchauffez le four à 180°C.
Epluchez les carottes, ôtez les extrémités puis les laver. Coupez-les en gros morceaux et faites-les revenir dans une poêle avec le beurre à feu vif pendant 10 min en les retournant régulièrement. Ajoutez le sucre et les enrober pendant que celui-ci fond. Poursuivez la cuisson pendant 5 min puis versez de l'eau à hauteur. Salez et poivrez. Laissez mijoter à feu moyen pendant 40 à 45 min en retournant régulièrement et jusqu'à complète évaporation de l'eau. Les carottes doivent être confites et légèrement caramélisées.
Pendant ce temps, faites saisir les coquelets dans une poêle avec l'huile d'olive sur toutes les faces. Les déposer dans un plat allant au four. Dégraissez la poêle de cuisson, versez le miel, la sauce soja et la sauce d'huîtres puis ajoutez le gingembre après l'avoir épluché et émincé finement. Faites bouillir le tout pendant 3 min à feu vif. Passez l'ensemble au tamis pour en récupérer le jus épais.
Arrosez ainsi les coquelets et enfournez pour 45 à 50 min en les arrosant régulièrement afin de les laquer. En fin de cuisson, laissez-les reposer 10 min sous une feuille d'aluminium.
Dans chaque assiette, déposez un coquelet avec un peu de carottes.
Sur les carottes, déposez un peu d'amandes torréfiées et quelques germes d'alphalpha et roquette.
Coquelets laqués au gingembre

1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 60 70 80 90 100 > >>